Biographie

Jürgen Alberts est né en 1946 à Kirchen/Sieg en Allemagne. Après avoir obtenu son baccalauréat, il suit des études de Lettres et d'Histoire politique à l'Université de Tübingen et de Brême. Le sujet de sa thèse: "la Grande Presse comme moyen de formation idéologique", (prenant pour exemple le journal "Bild")

C'est peut-être pour cette raison que la "W.D.R" (la Radio ouest-allemande) et plus tard,  la "Z.D.F". (chaîne allemande de T.V) vont l'employer. Il commence une carrière d'écrivain avec des scénarios pour la télévision, des pièces et des jeux radiophoniques, avant de se lancer pour de bon dans l'écriture de roman, dont le premier "Nokasch U.A" est édité en 1969.  Beaucoup d'autres vont suivre, dans des genres différents, policiers, SF, mais sur les quelques vingt romans et plus de nouvelles encore, seuls deux d'entre eux sont connus des lecteurs français.

En 1989 pour le premier, un roman semi-policier, basé sur un fait divers français et dont le héros est le tristement célèbre Landru, livre pour lequel il a été récompensé dans son pays en 1988 avec "le Prix du meilleur Polar", attribué par "Das Syndicat", "Association allemande des auteurs de romans policiers", dont il est membre et qu'il va présider de 1990 à 1991, puis de 2001 à 2005. Après Landru, il se tourne en 1987 vers le roman policier pur, avec une série "Bremenpolizei" qui compte une dizaine de titres. En 1996, il crée le personnage de détective:"J.B Cool" dans "Der grosse Schlaf des J.B Cool" pour lequel il est récompensé par le "Prix Marlowe" de "L'Association allemande des amis de Raymond Chandler", la série compte quatre romans, le dernier paru en 2006 ("Der grosse Abschied des J.B Cool") mais le personnage apparaît aussi dans une dizaine de nouvelles.

Il poursuit son métier d'écrivain avec une oeuvre assez variée, écrivant même "à quatre mains" avec son épouse, Marita, mais les éditeurs français semblent le bouder. C'est avec un roman écrit dans la même veine que Landru que Jürgen Alberts va nous revenir: L'anarchiste de Chicago,( "Der Anarchist von Chicago" - 1995) paraît en 1997 chez Gallimard dans la Série Noire. On y retrouve l'Histoire à laquelle  s'ajoute une bonne part de politique et quelques vieux problèmes de société déjà vécus (et encore d'actualité). << L'ensemble enlevé dans un style énergique, mais soigneusement travaillé >> en fait un livre intéressant aussi bien pour les amateurs d'histoire que de polars .

Récompensé à plusieurs reprises dans son pays, on ne peut que déplorer le manque d'intérêt des éditeurs français pour l'auteur Jürgen Alberts.

(Sources Wikipedia / juergen-alberts. /krimi-couch.de )

Elleon

~~~

Résumés

  1. L'anarchiste de Chicago (Éd. Gallimard - 1997)
  2. Landru (Éd. La Découverte - 1989)

Bonne lecture