de Boris Akounine

le conseiller d'etat

1891. Depuis quelques années, en Russie, la chasse à l'homme d'Etat est ouverte. Les groupuscules révolutionnaires fleurissent, les attentats se multiplient. Le général Khrapov, proche collaborateur du tsar, ancien chef de la police politique, récemment promu gouverneur-général de la Sibérie vient d'être assassiné dans le train qui le conduisait à Moscou. Suspect numéro un: le conseiller d'Etat Eraste Fandorine en personne !

À qui se fier dans un monde à la dérive où semble régner la plus grande confusion, où la police collabore avec des assassins et où les assassins se réclament de la justice et de la moralité ? C'est l'éternel malheur de la Russie, constate le jeune fonctionnaire chargé des missions spéciales, tout s'y trouve embrouillé. Le bien y est défendu par des imbéciles et des canailles, et mal servi par des martyrs et des héros. 

Pour défendre son honneur, Fandorine se lance dans une véritable enquête marathon, la plus difficile et la plus périlleuse, sans doute, de toute sa carrière, bien décidé à prendre de vitesse le déplaisant mais efficace colonel Pojarski, dépêché par la capitale pour résoudre l'affaire. Dure besogne en perspective : qui est le chef du mystérieux Groupe de combat qui a signé le crime ? Qui est le traître qui informe les terroristes des moindres mouvements de la police ? Quel rôle joue dans tout cela la séduisante Esther, fille du banquier Litvinov ?

Secret et raison d'Etat, provocations policières, mensonges et manipulations de toutes sortes, innocents sacrifiés au nom de l'ordre moral ou du bonheur de l'humanité - tel est l'univers que le détective découvre avec effarement, pour au bout du compte ne devoir son salut qu'au "vol de l'épervier", technique de chute réservée à quelques rares ninjas particulièrement doués...

 Éditions PRESSES DE LA CITÉ