de Brigitte Aubert

(suite de LA MORT DES BOIS)

la mort des neiges

Après avoir résolu l'énigme des meurtres d'enfants à Boissy-les-Colombes et vendu son histoire dont on a fait un livre intitulé La Mort des Bois, Élise Andrioli, qui a subi une nouvelle opération, décide d'aller se reposer à la neige.

Elle s'apprête à partir lorsque Brigitte Aubert lui transmet un courrier dans lequel un certain D. Vore déclare que, certes, Élise est un ange, mais que justement: dès qu'il voit un ange, il sent tous ses démons se réveiller et que le plus impérieux de tous, Désir, saura le mener à elle.

Vaguement inquiète, Élise rejoint la station de Castaing, où Francine Atchouel, la directrice d'un centre de loisirs pour handicapés, l'invite à parler de ses exploits : l'exemple d'Élise devrait aider ses pensionnaires à mieux supporter leur difficile existence. Élise accepte.

Dès son arrivée, elle est abordée par un inconnu qui lui remet un étrange cadeau: un steak. Un peu plus tard, l'inconnu l'appelle "mon ange" au téléphone et veut savoir si la viande était bonne. Le lendemain, on découvre le corps nu d'une jeune femme crucifiée dans une maison abandonnée.

Élise se demande si elle n'a pas consommé de la chair humaine. Le cauchemar va se poursuivre…

Éditions POINTS

-

Édition originale: Éd. du Seuil (2000)