de Brigitte Aubert

une ame de trop

Infirmière quadragénaire en congé de maladie, – elle est sujette à de graves crises d’agoraphobie – Elvira trompe sa solitude en surfant sur Internet et aime beaucoup le calme douillet de son petit appartement.

Mais tout n’est pas rose dans son univers et il est des choses, et des gens, qu’elle apprécie moins. Au nombre de ces derniers, Steven-le-Coincé, son propriétaire et collègue, qui vit à l'étage au dessus d’elle.

Tout irait néanmoins assez bien si un psychopathe ne commençait pas à tuer et, horreur, à dépecer des femmes qui ont pour caractéristique première de lui ressembler.

L’inquiétude sourde d’Elvira se transforme peu à peu en angoisse ouverte lorsque, avec l’aide de ses camarades infirmières, d’un inspecteur de police et d’internautes plus ou moins sincères et intéressés, elle comprend que tous ces meurtres tournent autour de l’hôpital où elle travaille…

Et se rapprochent d’elle. La mort au double visage est à l'œuvre.

Éditions du SEUIL