Biographie

Jean-Baptiste Baronian, de son vrai nom Joseph Lous Baronian, est né en 1942 à Anvers, de parents arméniens. Dès la fin de l'année 1944, sa famille part pour Bruxelles, estimant s'y trouver à l'abri des bombardements allemands. C'est donc à Bruxelles que le jeune Jean-Baptiste fait ses études primaires et secondaires, se plongeant avec délice dans l'univers de Conan Doyle, Gaston Leroux, Maurice  Leblanc...etc. Son baccalauréat littéraire en poche, il entreprend des études de Droit, (selon la volonté de ses parents) à l'Université Catholique de Louvain, d'où il ressort avec son Doctorat, dont il n'a que faire car le jeune Baronian n'a toujours eu qu'une  passion: le livre et tout ce qui tourne autour. Déjà, pendant ses études, il a fondé une revue et a créé sa propre maison d' édition: "La plume ivre".

Parti quelques mois en voyage au Moyen-Orient, il rentre à Bruxelles en 1968 et commence à travailler aux Éditions Marabout, l'une des premières maisons d'éditions de l'après-guerre, où il a en charge la "Collection Fantastique", qu'il va diriger jusqu'en 1977. Avec enthousiasme, il va rééditer des auteurs belges quelque peu oubliés, Thomas Owen, Jean Ray et d'autres ...

Bien sûr, il a déjà commencé à écrire des essais, puis à partir de 1971, des rubriques dans le "Magazine Littéraire" comme spécialiste du genre policier, sous le  pseudonyme d'Alexandre Lous. C'est en 1972 qu'il publie son premier roman, "L'un, l'autre" et, à partir de cette année là, il enchaîne les récits fantastiques, les romans, les essais, les contes variés,  les anthologies diverses, les livres pour enfants, les chroniques  et... les romans policiers. En 1981, paraît Matricide, sous le nom d'Alexandre Lous, qu'il a déjà choisi pour ses chroniques policières. Il écrit encore  cinq romans policiers, entre 1981 et 1985, sous ce nom d'emprunt et finit par l'abandonner pour n'être que l'auteur Jean-Baptiste Baronian. D'ailleurs, les premiers romans policiers Matricide et La nuit du pigeon sont réédités en 2006, sous son véritable nom.

Auteur d'une cinquantaine d'ouvrages, Jean-Baptiste Baronian est aussi et surtout un passionné de "Georges Simenon", pour lequel il a fondé l'association "Les Amis de Georges Simenon". Il lui a consacré un certain nombre d'ouvrages et multiplie les conférences et toute manifestation se rapportant au père de "Maigret", notre fameux commissaire interprété par Jean Richard, dont Jean-Baptiste Baronian a réédité les DVD, à l'occasion du centenaire de Simenon.

Honneur suprême et certainement la plus belle des récompenses  pour un écrivain et bibliophile acharné, en 2002, Jean-Baptiste Baronian est accueilli au sein de "L'Académie Royale de Langue et de Littérature françaises de Belgique", par Jacques de Decker, en remplacement de Thomas Owen, duquel auteur,  Baronian avait fait rééditer les oeuvres à son entrée chez Marabout.

(Sources: Wikipedia /.arllfb. /)

Elleon

~~~

Résumés

  1. Dans les miroirs de Rosalie (Éd. De Fallois - 2011)
  2. Enfants rouges (Éd. Julliard - 1991)
  3. L'Apocalypse blanche (Éd. Métailié - 2000)
  4. L'été est une saison morte (Éd. Métailié - 1998)
  5. La nuit aller-retour (Éd. Christian Bourgois - 1992)
  6. La nuit du pigeon (Éd. Labor - 2006)
  7. Le Bureau des Risques et Périls (Éd. De Fallois - 2010)
  8. Le tueur fou (Éd. Rivages - 1995)
  9. Le vent du Nord (Éd. Métailié - 1996)
  10. Les papillons noirs (Éd. La Table Ronde - 2004)
  11. Matricide (Éd. Fides - 2006)
  12. Meurtre à Waterloo (Éd. Luc Pire - 2011)
  13. Neuf petits crimes très ordinaires (Éd. Le Grand Miroir - 2006)
  14. On ne voit pas la nuit tomber (Éd. De Fallois - 2014)
  15. Parmi tant d'autres crimes (Éd. Les Belles Lettres - 1999)
  16. Quatuor X (Éd. Métailié - 2006)
  17. Trains rouges (Éd. Julliard - 1990)

~

Autres titres

  • Autour de France
  • Baudelaire
  • Disques fantômes
  • Fantômes dans la ville
  • Histoires fantômes
  • Histoires terribles de revenants
  • L'enfer d'une saison
  • L'un, l'autre
  • La belle volière
  • La Belgique fantastique
  • La bibliothèque de feu
  • La France fantastique
  • La vie continue
  • Le grand chalababa
  • Les quatre coins du monde
  • Livres rouges
  • Lord John
  • Miroirs obscurs
  • Noir scénar
  • Potions rouges
  • Rimbaud
  • Sept simulacres
  • Scènes de la ville obscure
  • Simenon, l'homme à romans
  • Simenon ou le roman gris
  • Verlaine

~

Sous le pseudonyme de Alexandre Lous

  1. Rase campagne (Éd. Métailié - 1996)

~

  • Jugement dernier
  • Meurtres sans mémoire
  • Tableaux noirs  

Bonne lecture