1923 - 2012

Biographie

Joseph Bialot est né en 1923 à Varsovie, en Pologne. Dès 1930, la famille s'installe en France, à Paris, dans le quartier de Belleville, y crée une entreprise de tricots. Arrive la guerre, et, en 1940, ils sont contraints à l'exode, avant d'être placés en résidence surveillée. Joseph, militant anti-nazi ne tarde pas à entrer dans la Résistance, mais le 24 Juillet 1944, il tombe dans le piège d'un contrôle d'identité, il est arrêté et déporté à Auschwitz. Libéré par l'Armée Rouge en 1945, il rentre en France, retrouve miraculeusement ses parents et travaille alors dans le prêt-à-porter.

Cette période de déportation, Joseph Bialot va attendre plus de cinquante ans pour la raconter dans un premier livre autobiographique, "C'est en hiver que les jours rallongent", publié aux Éditions du Seuil en 2002, pour lequel il reçoit  le "Prix Marianne" et le "Prix Wiso" en 2003, puis un second roman paraît en 2004, chez Fayard, "La station Saint-Martin est fermée au public" qui reçoit le "Prix des Lecteurs d'Armor-Ice" en 2006 .

Avant d'écrire ces deux livres, pièces maîtresses de son oeuvre littéraire et témoignages poignants de cette période de déportation que Joseph Bialot a mis tant d'années à exprimer, il entre à 46 ans à l'Université de Paris VIII, pour y préparer une Licence de Psychologie, certainement pas par hasard, car c'est une longue psychanalyse qui l'aide à surmonter ce passé, à « réussir à sortir du cam », selon son expression.

Entre-temps, Joseph Bialot s'est lancé dans l'écriture, sur le tard, il est vrai: il a déjà 55 ans. Pour une première expérience de l'écriture, il choisit le genre policier pour Le salon du prêt-à-saigner, publié en 1979, qui obtient le "Grand Prix de Littérature policière" de l'année, (Un premier titre laisse déjà augurer une avalanche de "bons mots" qu'on retrouve dans tous ses romans, même les plus noirs). Au fil de tous ces romans, parus pour la plupart dans la collection Série Noire, aux Éditions Gallimard entre 1979 et 2006, l'auteur raconte des personnages simples, dans leur vie quotidienne, les situe dans le Paris qu'il connaît si bien, pour exemple: Le Sentier, Belleville..., tout cela, écrit avec tendresse et émotion, au travers de ses expressions d'humour "noir" et grinçant de violence, cette violence dévastatrice qui anime certains de ses personnages.« Joseph Bialot fait partie, sans conteste de ces quelques écrivains qui ont osé changer le style du roman noir. »

Joseph Bialot va  s'essayer  à un autre genre littéraire, avec une série historique, "Le Vent du Sud", qui compte deux volumes: "Elisabeth", paru en 1988 et "Judith" en 1990 aux Éditions Belfond, série récompensée par le "Prix européen de l'ADELF".  En 2006, paraît un recueil de nouvelles, 8, 20 g de cholestérol, série de nouvelles "noires ou roses", remède à la morosité, selon l'auteur, qui y exprime une rébellion toujours très forte sur ce ton gouailleur qui lui est propre et dont il ne se départit jamais.

Tous les ans, depuis l'année 1979, un livre de Joseph Bialot paraît, à croire que l'auteur rattrape tout ce temps perdu ! Après La ménagerie paru chez Rivages en 2007, les Éditions Métailié annonce un nouveau roman (le 29ème) pour le début 2008, dont le titre est toujours révélateur de cet humour qui ne quitte pas l'auteur: "Le jour où Albert Einstein s'est échappé" «...un roman, d'amour et de liberté, dans un style grinçant et plein d'énergie...», selon  l'éditeur.

(Sources: wikipedia / Éditeurs divers)

Elleon

~~~

* Décès de Joseph Bialot, nov. 2012 ( marianne. / actu-du-noir. )

~~~

Résumés

  1. 186 marches vers les nuages (Éd. Métailié - 2009)
  2. 8,20 G de cholestérol (Éd. Fayard - 2006)
  3. Babel-ville (Éd. Gallimard - 2002)
  4. L'annonce faite à Matcho (Éd. Gallimard - 1981)
  5. L'héritage de Guillemette Gâtinel (Éd. Rivages - 2011)
  6. La chronique de Montauk Point (Éd. du Seuil - 2004)
  7. La java des bouseux (Éd. La Branche - 2006)
  8. La main courante (Éd. Fleuve noir - 1994)
  9. La ménagerie (Éd. Rivages - 2007)
  10. La nuit du souvenir (Éd. Gallimard - 1990)
  11. Le manteau de Saint Martin (Éd. Gallimard - 1985)
  12. Le puits de Moïse est achevé (Éd. Rivages - 2012)
  13. Le Royal-bougnat (Éd. Gallimard - 1990)
  14. Le salon du prêt-à-saigner (Éd. Gallimard - 2000) star
  15. Les bagages d'Icare (Éd. Gallimard - 1991)
  16. Matcho et les fourmis blanches (Éd. Gallimard - 1982)
  17. Route story (Éd. Gallimard - 2006)
  18. Rue du Chat Crevé (Éd. Gallimard - 1983)
  19. Un violon pour Mozart (Éd. Gallimard - 1989) star
  20. Vous prendrez bien une bière ? (Éd. Gallimard - 1996)

~

La série du Loup

  1. Le numéro 10 (Éd. Points - 2001)
  2. Le sténopé (Éd. Points - 2000)
  3. Nursery rhyme (Éd. Points - 1999)
  4. Ô mort, vieux capitaine... (Éd. Points - 2000)

~

Autres titres

  • À la vie!
  • Belleville Blues
  • C'est en hiver que les jours rallongent ou Votre fumée montera vers le ciel
  • La gare sans nom
  • La station St Martin est fermée au public
  • Le jour où Albert Einstein s'est échappé
  • Le semeur d'étincelles
  • Le vent du sud: Elisabeth (T-1) Judith (T-2)
  • Sigmund Fred ne répond plus !

Bonne lecture