Biographie

Pierre Billon est né à Genève, Suisse, en 1937. Après une scolarité un peu dispersée, il entreprend des études à  "l'École Supérieure de Commerce" de Genève, puis "l'École d'Études Sociales", "Centre de Formation d'Éducation Spécialisée" dont il sort diplômé en 1961. Un temps, journaliste, enseignant, éducateur, il finit par émigrer au Canada en 1962 et s'inscrit à l'Université de Montréal pour suivre des Études de "Sciences de l'Éducation". (On se perd un peu dans ce cursus universitaire, si vous avez des corrections à apporter, elles seront bienvenues). À partir de 1965, il enseigne les Arts à l'Université de Montréal puis Ottawa, et se voit alors appelé par la maison d'Éditions Fides pour diriger les éditions pédagogiques. En 1970, il quitte définitivement la fonction universitaire pour devenir Premier Conseiller au "Ministère des Affaires Culturelles et des Communications" d'Ottawa.

Depuis le milieu des années soixante, Pierre Billon se consacre parallèlement à d'autres occupations dont la traduction: d'abord pour des revues spécialisées dans la Science-Fiction, puis au fil des années, s'impose comme le traducteur officiel de quelques noms célèbres, Isaac Asimov, Peter Saxon, Poul Anderson entre autres... Il a traduit, à ce jour une trentaine d'oeuvres, parmi les plus importantes dans le  monde de la Science-Fiction.

Résidant à Montréal, il se consacre  désormais à l'écriture, en dehors de ses traductions, il écrit des scénarios de films pour la télévision et le cinéma et... des romans, dont le tout premier "L'ogre de Barbarie" paraît en 1972, connaît un certain succès pour se voir réédité en 1992, chez Robert Laffont, puis en 2003 chez Boréal. Mais c'est avec L'enfant du cinquième Nord, paru en 1982, que Pierre Billon affirme sa qualité d'écrivain: il écrit là une fiction scientifique, entre le roman policier et le roman de Science-Fiction, qui remporte un vif succès et  se voit traduit en plusieurs langues, récompensé par "Le Grand Prix de la Science-Fiction Quebécoise" en 1983,  puis "Le Grand Prix de  l'Imaginaire" et plus tard "Le Prix Boréal".( noosfere. )

À cette époque, la Science-Fiction québécoise est largement ignorée en France et, bien que le livre ait reçu "Le Grand Prix de la Science-Fiction française", l'auteur et son éditeur ne jugent pas l'intérêt d'en faire mention alors qu'aujourd'hui, en 2008, Pierre Billon fait partie des "incontournables" de la S.F .

L'auteur peut sembler paresseux, à voir les dates de parution de ses livres, mais il multiplie toujours ses activités de scénariste (il en est à une quinzaine de scénarios, en 2004) et s'est lancé dans la rédaction d'un nouveau roman, un grand et... gros roman (670 pages), L'ultime alliance qui paraît en 1990 aux Éditions du Seuil. Il livre là un thriller scientifique, à la limite de la S.F, dont l'intrigue s'appuie sur les recherches scientifiques menées sur "l'intelligence humaine". En 1998, Pierre Billon revient au suspense pur avec Le bâillement du diable, aux Éditions Stock, dans lequel il s'étend sur la noirceur de l'âme humaine, les dépravations dont sont coupables certains  hommes et fustige, au passage, les déviances des sectes, des techniques modernes, en l'occurrence la vidéo...

Depuis ce dernier ouvrage, il faut signaler un autre roman de Pierre Billon "Nouvelle-France", paru en 1998, qu'il scénarise lui-même en 2004 pour le cinéma, avec pour réalisateur, Jean Beaudin et Gérard Depardieu dans le rôle principal.

De 2001 à 2008, il enseigne la scénarisation au sein du programme Cinéma de l'INIS ("Institut National de l'Image et du Son"). En 2009-2010, il agit comme tuteur dans le cadre du programme "Écriture de long métrage".

(Sources:  Wikipedia / éditeurs / cinemaquebecois. )

Elleon

~~~

Résumés

  1. L'enfant du cinquème Nord (Éd. du Seuil - 1984)
  2. L'ultime alliance (Éd. du Seuil - 1990)
  3. Un bâillement du diable (Éd. Stock - 1998)

~

Autres titres

  • Dans le secret des Dieux
  • La Chausse-Trape
  • Le livre de Seul
  • L'ogre de Barbarie
  • Nouvelle-France

Bonne lecture