Biographie

Ole Bornemann est né en 1928 au Danemark. Après des études de Droit à l'Université de Copenhague, il travaille comme journaliste indépendant pour des quotidiens comme "Information" et "Politiken", mais aussi pour la radio danoise. Il a été le rédacteur en chef des magazines "Mandes Blad" et "Alt for maend".

En 1963, il quitte le Danemark pour s'installer, avec son épouse Birgitte, dans le Sud de la France, où pendant près de 30 ans ils tiennent le restaurant "La Brouette" à Saint-Paul-de-Vence (qui propose quelques spécialités danoises, comme il se doit).

Aujourd'hui les parents ont passé le flambeau au fils Michel, qui gère le restaurant et joue de la musique rock. Birgitte s'adonne à la passion du théâtre et Ole Bornemann écrit des romans... policiers. Il est âgé de 71 ans lorsque son premier livre, "Det sidste vidne" est publié, pour lequel il reçoit le "Prix du meilleur premier roman policier de l'année 2000", attribué par "l'Académie Danoise du Roman Policier". Les Éditions Esprit Ouvert, une petite maison d'édition établie à Auribeau-sur-Siagne, le publient en français en 2002, sous le titre Le dernier témoin, suivi la même année du second roman Le mort parle ("Den døde taler", paru en 2001), considéré comme une suite du premier mais peut être lu indépendamment. À noter que les Éditions Esprit Ouvert ont réédité ces deux ouvrages en livre de poche en 2007.

Ole Bornemann ne s'est toutefois pas arrêté à ces deux premiers romans policiers, deux autres ont suivi: "Hans sidste rolle" en 2003 et "Mord uden motiv" en 2005, restés inédits en France.

(Sources: krimi-couch. )

Elleon (Mise à jour 04/2015)

~~~

Résumés

  1. Le dernier témoin (Éd. Esprit Ouvert - 2002)
  2. Le mort parle (Éd. Esprit Ouvert - 2002)

Bonne lecture