Biographie

Laurent Talnot, alias Laurent Botti est né en 1968 à Dijon, d'une mère d'origine espagnole-corse, d'un père bourguignon, il passe une partie de son enfance au Maroc où vit son grand-père, le peintre Jean-Pierre Botti, puis, retour en Bourgogne à l'âge de 5 ans. Aujourd'hui, il se retrouve sans racines véritables, sa famille dispersée aux quatre coins du monde, lui-même vit maintenant à Barcelone.

Premier diplôme d'Études Supérieures, un DEUG de Droit que le jeune homme prépare à Dijon, puis il entreprend une "Maîtrise d'Information et Communication" à Paris, qui le mène vers une carrière de journaliste: des petits "travaux" comme interviews de stars, biographies pour une encyclopédie, une biographie de Serge Gainsbourg, participe à l'élaboration d'un dictionnaire d'Astrologie, écrit des articles pour "Gala", nombreux articles professionnels, des chroniques "Tendances" bi-hebdomadaires sur Europe 1.

Cette dernière aventure journalistique se termine et Laurent Botti, qui a toujours rêvé d'écrire un roman depuis qu'il a découvert Steinbeck, Fitzgerald, Anne Rice, Stephen King (auquel il voue une admiration sans bornes), Tom Wolfe et les autres..., devenu un amateur de suspense, d'horreur en Littérature aussi bien que dans le Cinéma, s'attelle à l'écriture d'un thriller, du genre "cauchemar gothique". Pleine brume est publié en 1998 aux Éditions Robert Laffont et le livre devient rapidement un best-seller (plus de 100 000 exemplaires vendus en France). Un roman marqué par une atmosphère insidieuse de terreur, une intrigue féroce, des personnalités complexes dans une ville étrange, Laville-Saint-Jour (en Bourgogne !), mais pas un roman policier fantastique comme certains ont pu le qualifier, c'est bien d'un thriller dont il s'agit là, auquel l'auteur applique les règles américaines à une atmosphère néo-gothique. Il explique le choix de la région inspiré par les souvenirs de l'enfant de 5 ans qui quitta un jour un pays de soleil, de couleurs et d'odeurs  pour une ville austère, perdue dans la grisaille, le froid...

Le succès étant au rendez-vous, Laurent Botti s'installe dans l'écriture et son second thriller, La nuit du verseau est publié en 2001, il délaisse le genre gothique mais reprend deux de ses personnages, le commissaire Grendit et le journaliste Xavier Vidal, qu'il fait évoluer dans une ambiance plus contemporaine, le milieu  particulier de la mode, "des apparences", le meurtre insolite d'un mannequin  et en parallèle, une mère qui mène un dur combat pour faire sortir sa fille de l'emprise d'une secte. Un roman qui traite de problèmes très actuels, drogue, manipulations mentales... Nouveau succès pour Laurent Botti, plus de 300 000 exemplaires vendus,( chiffre donné l'année de publication de son 3ème thriller en 2005).

Un long silence de quatre années pour Laurent Botti: fiction et réalité se sont rejointes le jour où il "subit" un cambriolage, perd les 3/4 d'un roman commencé qu'il ne peut pas réécrire, comme il l'explique lui-même dans une interview pour sfmag.net. à l'occasion de la parution de son quatrième thriller « ...je travaille sans plan bien défini, car c'est en cours d'écriture que les choses se dessinent et sans plan, impossible de réécrire les mots, les situations... »

En 2005, c'est avec Fatale lumière que l'auteur revient, aux Éditions XO cette fois-ci, et nous entraîne au coeur d'une nouvelle Hollywood, Navity, bâtie pas loin de Sidney en Australie, et le sujet de ce nouveau thriller est "l'image", le web et ses dangers, d'anciennes gloires du cinéma qui veulent revenir à l'écran par n'importe quel moyen, et un inspecteur alcoolique en plein sevrage qui enquête sur le meurtre en direct d'une femme sur le web...

Même succès que pour les deux premiers romans et le dernier ouvrage de Laurent Botti, Un jour, des choses terribles... est publié chez XO en 2007, un retour à Laville-Saint-Jean: le manuscrit volé quelques années plus tôt est entièrement réécrit de façon complètement différente, et plonge à nouveau le lecteur dans l'atmosphère gothique de Pleine brume, transforme la petite ville apparemment tranquille en véritable ville maudite, hantée par des malédictions et les ombres du passé, un roman marqué plus que jamais par l'empreinte de son auteur favori, Stephen King, tant dans le choix des personnages que par la terreur que Laurent Botti parvient à distiller... Un quatrième thriller qui devient un best-seller en l'espace de trois mois !

En 2011, Laurent Botti décide de faire une pause dans le métier d'auteur de fiction pour se consacrer entièrement au développement de la Centrologie, << une méthode qui combine interprétation astrologique holistique, concepts psychologiques et life coaching, pour permettre aux individus de se développer au maximum de leur potentiel et de combler leurs besoins profonds en quelque séances seulement.>>

(Sources: divers éditeurs / astralcoaching. /)

Elleon (Mise à jour/ 2015)

~~~

Résumés

  1. Fatale lumière (Éd. XO - 2005)
  2. Un ticket pour l'enfer (Éd. XO - 2009)

~

Série commissaire Grendit et Xavier Vidal

  1. La nuit du Verseau (Éd. Robert Laffont - 2001)
  2. Pleine brume (Éd. Robert Laffont - 1998)

 Bonne lecture