Biographie

Christopher Brookmyre est né en 1968 à Glasgow, mais il grandit à Barrhead, à quelques miles de là, une petite ville qui s'est trouvée désignée, en 2007, par le "Readers' Digest" comme la seconde ville la plus agréable pour y élever une famille ! Le jeune Christopher fréquente l'école primaire de St. Marks, puis le collège St.Luke avant de partir pour l'Université de Glasgow et suivre des études de Littérature anglaise.

Il se tourne ensuite vers une carrière de journaliste, à Edimbourg, Londres, Los Angeles, il travaille pour "Screen International", magazine consacré au cinéma, puis est co-rédacteur chez "The Scotman" et "The Edinburg Evening News". Aujourd'hui, devenu écrivain à temps complet, Christopher Brookmyre a choisi de vivre avec son épouse (anesthésiste de métier) à Inverness, et il est un fervent supporter de l'équipe de football  St.Mirren F.G.  Dans ses romans, il ne manque d'ailleurs pas de laisser quelques références "footballistiques", et dans son premier roman à succès, une des protagonistes est anesthésiste !

Christopher Brookmyre est principalement connu à partir de 1996, avec un roman policier, "Quite ugly one morning", en français, Un matin de chien en 1998 chez Gallimard.  Pourtant dès 1993, un premier ouvrage est édité, dont on ignore la teneur, "A breakfast of onions", absent de beaucoup de bibliographie, retrouvé sur le site des auteurs écossais, mais le titre préfigure d'ores et déjà l'humour qui ressort dans la plupart (sinon tous) des titres des romans de l'auteur dans sa langue originale, humour que la traduction en français ne reflète malheureusement pas.

Dans "Quite ugly one morning" le lecteur fait connaissance avec un personnage récurrent de Christopher Brookmyre, un jounaliste d'investigation, Jack Parlabane (plus précisément: Jack Lopsley Parlabane), aux manières peu orthodoxes, n'hésitant pas à utiliser des méthodes de "voyous" pour faire arrêter les "méchants en col blanc", ces patrons de NHS Trust, responsables de morts suspectes, par exemple, ou bien carrément certains chefs des services secrets. À travers ce héros, l'auteur fait une critique acérée de la politique, n'hésite pas à utiliser des arguments très radicaux envers les institutions de toutes sortes,  << Sur un ton jubilatoire, il arrive à combiner un sens féroce de la satire politique, avec une prédilection pour la violence extrême et un humour souvent aux relents scatologiques... >> (cf: librairie-compagnie.)

L'auteur fait d'ailleurs désormais partie de cette "confrérie" des écrivains regroupés au sein du "Tartan noir", mouvement largement influencé par James Hogg et Robert Louis Stevenson, puis, Dashiell Hammett et Raymond Chandler.

Celui des plus venimeux des romans avec Jack Parlabane est sans doute, "Boiling a frog", publié en 2000, mais inédit en français, l'auteur/le journaliste s'étend largement sur la corruption et les meurtres pratiqués couramment à l'intérieur, par le Gouvernement écossais ainsi que l'Église Catholique. La série Jack Parlabane compte en 2008, six titres publiés au Royaume-Uni, seuls les deux premiers ont été publiés en français dans la Série Noire, chez Gallimard. (Le second titre, Le royaume des aveugles en 2001, titre original: "Country of the blind" - 1997).

Christopher Brookmyre a eu l'honneur de recevoir quelques récompenses, "The Critic's First Blood Award for the Best First Crime Novel" de l'année 1996 pour "Quite ugly one morning", le roman est adapté pour la télévision en 2003, en deux parties avec, dans le rôle principal James Nesbitt, et l'acteur David Trennant a prêté sa voix pour l'enregistrement audio du livre, quant à "Boiling a frog" publié en 2000, un "Sherlock Award for best Comic Detectiv" lui a été décerné, cette même année.

En 1998, le quatrième roman connu (le 5ème dans sa bibliographie officielle) de Christopher Brookmyre, "Not the end of the world", un nouveau personnage apparaît, Steff Kennedy, que l'auteur reprend au cours de romans suivants, comme dans "A big boy did it and ran away", mais l'héroïne principale en est "Petite bombe noire" (traduction française du titre, aux Éditions de L'Aube en 2003), Angélique de Xavia, dite "LX", inspectrice dans les services de la  police de Glasgow, jeune femme noire, menue et sexy qui n'hésite pas à se lancer dans des enquêtes  mouvementées visant le terrorisme, devançant les R.G et Interpol. Le second livre dans cette série, "The sacred art of stealing" en 2002, (Petit bréviaire du braqueur, aux Éditions de L'Aube, 2004, réédité en 2006), voit notre jeune femme "sans peur et sans reproche" tomber sous le charme d'un voleur...

Deux séries avec des héros récurrents bien distincts, mais dans  chacun des livres, l'auteur s'amuse, faisant  quelques pirouettes avec un personnage déjà rencontré dans un autre roman, c'est bien là tout le talent de Christopher Brookmyre et ses clins d'oeil à tous ceux qui ont pu l'influencer que ce soit en musique, en littérature, ne sont pas non plus dénués d'humour.

Le dernier roman  publié  en France, en 2007, Faites-vos jeux ! aux Éditions de L'Aube, ("All fun and games until someone loses an eye", 2005) a remporté le "Seventh Bollinger Everyman Wodehouse Prize for Comic Fiction", en 2006 et en 2007, le "Theakston's Old Peculier Crime Novel of th year".

«  Il reste quelques uns des livres de Christopher Brookmyre qui n'ont pas vu le jour en France, "Not the end of the world" 1998, "One fine day in the middle of the night", 1999, les fans de l'auteur  espèrent que les Éditions de L'Aube vont continuer cette aventure entreprise en 2003, à moins que ces romans ne soient jugés "politiquement incorrects" pour une édition française ?  »   

(Sources~: Wikipedia /fantasticfiction. /literature.britishcouncil.)

Elleon (Mise à jour 04/2015)

~~~

Résumés

  1. Faites vos jeux ! (Éd. de L'Aube - 2007)

~

Série Jack Parlabane

  1. Le royaume des aveugles (Éd. Gallimard - 2001)
  2. Un matin de chien (Éd. Gallimard - 1998)

~

Série Angélique de Xavia

  1. Petit bréviaire du braqueur (Éd. de L'Aube - 2006)
  2. Petite bombe noire (Éd. de L'Aube - 2003)

 Bonne lecture