30 novembre 2007

Deux filles à Miami

de Edna Buchanan

2 filles a miami

Britt enquête sur un gang de voleurs de voitures. Ses membres vont jusqu'à abattre le conducteur pour leur piquer leur bien. 

Britt est une fois encore au coeur de l'action puisqu'elle réussit à établir le contact avec Howie, l'un des membres du gang, à qui elle promet son soutien. Au journal, en revanche, tout ne se passe pas comme prévu. Il y a des fuites, des messages qui se perdent. 

Le regard de Britt se porte immédiatement sur Trish, jeune journaliste à qui elle apprend le métier mais qui a les dents longues...

Éditions J'AI LU

Posté par Krri à 20:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Mourir à Miami

de Edna Buchanan

mourir a miami

Un violeur sévit dans les immeubles du centre de Miami. Une fois n'est pas coutune, Britt décide de ruer dans les brancards et dénonce dans ses articles la passivité de la police. 

Non contente de se mettre les flics à dos, Britt se retrouve soudain avec des menaces du violeur lui-même: elle sera la prochaine victime sur sa liste. 

Britt n'a cependant pas le temps de s'abandonner à la peur puisqu'elle découvre qu'un politicien qui brigue le poste de gouverneur aurait commis un meurtre vingt ans auparavant. 

Dans les deux cas, du grand journalisme en perspective pour Britt !

Éditions J'AI LU

Posté par Krri à 20:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Sous pression

de Edna Buchanan

sous pression

D. Wayne Hudson est l'un des meilleurs joueurs de football de Floride. Britt le connaissait un peu, lui et sa famille, pour l'avoir croisé à l'occasion de divers reportages. 

Aussi est-elle plus touchée que d'habitude lorsqu'elle apprend sa mort. Fuyant la police pour une raison inconnue, D. Wayne Hudson s'est tué au volant de sa voiture. 

Bientôt Britt découvre que les circonstances de cet accident ne sont pas claires. 

Et comme les policiers qui l'ont pris en chasse n'ont pas l'air pressés de répondre à ses questions, Britt décide de mener l'enquête. 

Certains ne vont pas du tout apprécier.

Éditions J'AI LU

Posté par Krri à 20:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Double vie, double mort

de Edna Buchanan

double_vie_double_mort

Un matin, le corps d’une jeune femme, victime d’un meurtre, s’échoue sur une plage de Miami.

La police l’identifie comme étant Kaithlin Jordan, que l’on croyait pourtant morte depuis dix ans. À l’époque, malgré l’absence de cadavre, son mari avait été jugé coupable et condamné à mort. Et voilà qu’une semaine à peine avant son exécution, le cadavre de son épouse resurgit opportunément pour l’innocenter.

Coïncidence ? Machiavélique coup monté ?

Britt Montero, journaliste spécialiste des faits divers, est bien décidée à faire toute la lumière sur l’étrange affaire de la femme « morte deux fois ». Au fil de son enquête, elle va alors découvrir qu’autrefois une personne n’avait pas dit tout ce qu’elle savait…

Éditions PAYOT

Posté par Krri à 19:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Edna BUCHANAN

Biographie

Edna Buchanan est née Edna Rydzik en 1939 à Patterson dans le New-Jersey. Dès l'âge de quatre ans, elle affirme sa détermination à devenir écrivain, alors qu'elle ne sait pas encore lire, mais les lectures de romans que sa mère fait à voix haute, autant pour elle que pour sa fille, marque la petite Edna. La famille traverse une époque difficile et à douze ans, elle commence à travailler dans une usine de revêtements puis, avec sa mère va fabriquer des commutateurs pour la "Western Electric". Edna va pourtant suivre des études universitaires au "Montclair State Teachers College"  (devenu "Montclair State University", en 1994) puis, diplômée, partir à Miami pour y travailler.  Elle ne choisit pas Miami par hasard, car elle a découvert l'endroit en 1961, pendant des vacances, et a éprouvé un véritable coup de foudre pour cette ville.

En 1965, Edna part donc pour la Floride, (où elle vit toujours actuellement), elle y trouve un travail dans un petit journal local, "The Miami Beach Daily Sun": son idée étant que le journalisme lui laisserait  du temps libre pour se consacrer à l'écriture de son "grand roman"...  La réalité est bien différente, les tâches quotidiennes d'un journaliste sont multiples, il s'avère qu'elle n'a même plus le temps de lire, alors... écrire !?  Dans ce petit journal de Miami, Edna Buchanan (nom de plume, nom d'épouse ?) couvre tous les évènements locaux, politiques, juridiques, les affaires policières, elle interviewe des célébrités, prend des photos, rédige la chronique sportive et...  nécrologique. Elle est aussi chargée du courrier des lecteurs et se voit rédiger de fausses lettres quand la rubrique n'est pas achalandée...Cinq années d'apprentissage et le "Miami Herald", un des plus grands quotidiens de la côte lui ouvre ses portes.

Edna Buchanan se voit alors confiée des reportages en tous genres, puis plus particulièrement les affaires policières auprès de la Cour de Justice. Elle va suggèrer à ses supérieurs de faire un grand reportage sur l'ensemble du travail accompli par les services de police, puis dans les prisons et dans... les morgues. Prise au mot, elle se retrouve à suivre les policiers dans leur quotidien, accompagne les patrouilles, à une époque où Miami devient la plaque tournante du trafic de drogue. Pendant toutes ces années, elle va ainsi être aux pemières loges pour couvrir 5000 cas de morts violentes, dont 3000 homicides. Un lourd travail récompensé par l'Association des journalistes professionnels qui lui décerne "The Green Eye Shade Award for deadline reporting".

En 1979, le tout premier roman d'Edna Buchanan est publié, un roman de non-fiction, "Carr: five years of rape and murder", livre qui s'inspire de la vie de "Robert Frederick Carr III", un violeur et meurtrier récidiviste, sur lequel la journaliste a accumulé une documentation au fil des années. Le livre est un fiasco, l'auteure va donc attendre quelques années avant de se remettre à l'écriture de romans, d'autant que son travail de reporter est récompensé en 1986 par "The Pulitzer Prize". Récompense suprême pour la meilleure journaliste spécialiste des affaires criminelles de l'année 1986 qui a couvert 200 reportages, cette année-là. Sur l'ensemble de ses années de journalisme, Edna Buchanan reçoit multiples honneurs et prix divers  remis par les associations d'éditeurs, de journalistes, de juristes, mais aussi des services de police.

En 1987, le second ouvrage de littérature de non fiction d'Edna Buchanan est publié, "The corpse had a familiar face: covering Miami, America's hottest beat", dans lequel elle reprend les plus intéressants reportages de sa carrière.  Le livre devient vite un best-seller et se voit adapté en téléfilm en 1994, puis en feuilleton pour la C.B.S, avec Elisabeth Montgomery dans le rôle de la journaliste, (en France le téléfilm a été adapté sous le titre, "Meurtres en série"). Un second ouvrage suit qui complète le premier, "Never let them see you cry : more from Miami, America's hottest beat".

Edna Buchanan s'accorde alors une année sabbatique pour écrire enfin un vrai roman policier, après quelque effort pour convaincre son éditeur, et en 1990, paraît "Nobody lives forever", nominé pour un "Edgar Award" et adapté en série télévisée quotidienne. Un premier roman policier, largement inspiré de la ville de Miami, cette ville tant aimée par l'auteure et qu'elle connaît si bien, qui va devenir au fil de ses romans suivants, le théâtre de nombre d'affaires meurtrières "imaginées", cette fois-ci (?), et l'écrivain l'emporte alors définitivement sur la journaliste qui cesse son activité pour se consacrer à la littérature policière.

En 1992 est publié son premier roman policier mettant en scène son personnage récurrent Britt Montero dans "Contents under pression" (Sous pression), une jeune journaliste au "Miami News", spécialisée dans les faits divers, aux origines cubaines par son père, américaines par sa mère. La jeune femme se voit amenée au cours de ce qui devrait être de banals reportages, à participer de façon concrète à la résolution de meurtres et s'y donne avec acharnement... La série Britt Montero  compte sept titres en 2007, en France, seuls cinq d'entre eux ont été traduits, et le dernier publié se trouve être La femme de glace ("The ice maiden" - 2002) aux Éditions Payot.

Entre-temps elle publie un roman policier, sans Britt , "Pulse" en 1998, puis en 2004, donne vie à une nouvelle série: "The cold case squad" en est le premier titre, inspiré par le travail d'une équipe de policiers qui essaient de résoudre de vieilles affaires non résolues. Edna Buchanan a passé beaucoup de temps  dans cette unité  qui utilise des technologies de pointe et elle se sert de son expérience de journaliste pour en faire un roman policier. Deux titres dans cette série, avec "Shadows" (2005), où elle reprend certains protagonistes déjà rencontrés dans la série Britt Montero, dont "Graig Burch" qui donne son nom à la nouvelle série originale .

La petite fille qui voulait devenir écrivain est aujourd'hui largement publiée à l'étranger, en Angleterre, en France, Allemagne, Italie, et bien d'autres..., elle signe quelques chroniques dans divers magazines,"The Esquire", "Times Magazine", "Cosmopolitan" et d'autres, tous aussi prestigieux. Edna Buchanan demeure entre autre, un membre actif du "Bureau des consultants de l'Institut International de la Recherche médico-légale" et poursuit l'écriture de romans policiers.

(Sources: Wikipedia / bookreporter. / ednabuchanan. )

Elleon (Mise à jour 03/2015)

~~~

Résumés

  1. Si sombre et inquiétant ... (Éd. J'Ai Lu - 2012)

~

Série La brigade des affaires non résolues

  1. Des cadavres dans les placards (Éd. Payot - 2008)
  2. La femme de glace (Éd. Payot - 2008)
  3. Le sommeil des innocents (Éd. Payot - 2009)

~

Série Britt Montero

  1. Deux filles à Miami (Éd. J'Ai Lu - 1998)
  2. Double vie, double mort (Éd. Payot - 2007)
  3. L'amour tueur en série (Éd. Payot - 2010)
  4. Mourir à Miami (Éd. J'Ai Lu - 1998)
  5. Sous pression (Éd. J'Ai Lu - 1998)

Bonne lecture

Posté par Krri à 19:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Voir Jérusalem et mourir

de William Bayer

voir jerusalem et mourir

"Les premiers meurtres arrivèrent avec le printemps"... 

Au pied des murs de Jérusalem, on découvre le cadavre d'une prostituée, puis celui d'une religieuse américaine, d'un jeune Arabe ensuite, tous atrocement désarticulés et marqués de signes étranges.

Crimes de maniaque ? Le commissaire David Bar-Lev aime la poésie, les femmes mystérieuses, les crimes difficiles à résoudre... Et par dessus tout, il aime cette ville où il a grandi mais qu'il n'a jamais pu comprendre. Une ville menacée, il le pressent, par un complot qui se dessine à mesure que l'enquête progresse, impliquant jusqu'à son propre entourage.

Si David comprenait, le suicide de son frère s'éclaircirait peut-être, ainsi que le passé d'Anna, sa compagne, une musicienne soviétique émigrée ?

Éditions POCKET

-

Édition originale: Éd. Albin Michel (1988)

~~~

« La Jérusalem que nous fait découvrir William Bayer dans ce policier inquiétant d'une singulière humanité, n'est pas celle des guides touristiques mais un repaire chaotique de haines, de vices et de mensonges. Raison de plus pour espérer sa délivrance ...» 

~~~

Posté par elleon à 13:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 novembre 2007

Last exit to Brest

de Claude Bathany

Bathany__Claude

La cité du Ponant a toujours abrité aventuriers et rêveurs, Le manager du groupe de rock "Last exit to Brest" y a sa place...

Placé au centre d'une série de meurtres obscurément liés, ce colosse au coeur tendre est prêt à tous les sacrifices par amitié. Aux prises avec la vérité officielle relayée par la presse, entouré de perdants magnifiques amoureux de leur musique, l'inoubliable Alban Le Gall affronte la tragédie qui décime son entourage.

Mêlant rock et énergie poétique, son fantôme hantera encore longtemps les arrière-salles de bars et les rues venteuses du port de Brest...

Éditions MÉTAILIÉ

-

etoile Prix du Goéland Masqué (2007)

~~~

« Dans ce premier roman en forme de polar, ce qu'il y a de plus réussi, c'est l'ambiance... heureusement il y a la musique, exutoire à une rage et à un mal-être chroniques .»  Jean-Claude Perrier , "Livres Hebdo"

~~~

Posté par elleon à 12:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Claude BATHANY

Biographie

Claude Bathany est né en 1962, à Brest qu'il a quitté pour s'installer à Rennes, où il réside actuellement. Il exerce divers boulots avant de se tourner vers l'écriture.

Son premier roman Last exit to Brest, publié aux Éditions Métailié, remporte le "Prix du Goëland Masqué" de l'année  2007. Comme l'indique le titre, l'auteur situe l'action de ce livre dans sa ville natale, avec en bruit de fond, la musique rock, il compose d'ailleurs aussi des chansons. Depuis 2011, il se consacre à l'écriture pour la jeunesse.

Une biographie non dénuée d'humour: calibre35.

~~~

Résumés

  1. Country Blues (Éd. Métailié - 2010) etoile 
  2. Last exit to Brest  (Éd. Métailié - 2007) etoile

Bonne lecture

Posté par elleon à 11:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Patrick BAUWEN

Biographie

Patrick Bousquet alias Patrick Bauwen, est né en 1968 à Aix-en-Provence. Passionné de lecture et d'écriture dès son son plus jeune âge, il dévore les auteurs de la "Beat Generation" (selon ses propres termes), les auteurs américains comme John Fante, Buckowski... Dès l'âge de 17 ans, il commence à écrire  des nouvelles et participe à un concours dans son lycée et rêve toujours d'écrire de belles histoires, comme le font les auteurs américains.

Il entreprend des études de Médecine à Paris, et c'est là, dès sa première année, qu'il fait la connaissance de Christophe Debien (auteur que vous pouvez découvrir dans la liste des "D"). Ensemble, ils vont participer à l'aventure du magazine "Casus Belli", spécialisé dans les jeux de rôles et pour lequel ils vont écrire des scénarios et vont co-signer la novelisation de la bande dessinée "Lanfeust de Troy".

Devenu médecin urgentiste, responsable d'un service dans un hôpital de la région parisienne, Patrick Bauwen continue d'écrire des articles de presse, des chroniques dans des revues médicales, des nouvelles, des romans pour enfants, puis il se lance dans l'écriture de son premier roman (à ses heures perdues !) n'imaginant pas être édité tout de suite. L'Oeil de Caine paraît en 2007 chez Albin Michel, le seul éditeur à qui l'auteur ait envoyé son manuscrit, et ce premier thriller est un succès, en première ligne pour le "Prix SNCF du polar 2007", l'auteur entame l'écriture d'un second roman dans la foulée.

Patrick Bauwen a beaucoup voyagé et séjourné aux États-Unis pendant sa jeunesse, c'est la raison pour laquelle il situe l'action de ce premier thriller là-bas, à Santa Monica où il est retourné plusieurs fois afin de se documenter, faire des repérages, s'attachant à rendre son histoire crédible, réaliste, tel un scénario. Il avoue être fan des séries télé, américaines bien sûr, "Six feet under", "24h", "Prison Break", "Dexter" etc, dans lesquelles il dit trouver les meilleurs scénaristes  du moment.

En 2009, Patrick Bauwen présente 60 programmes courts "Les gestes qui rassurent", sur France 2 et France 5, créés et produits en collaboration avec "AXA Santé": ils traitent en une minute de sujets aussi divers que les brûlures domestiques, l'ingestion de produits toxiques, l'entorse, la morsure d'un animal, etc.

(Sources: Wikipedia / patrickbauwen. /)

Elleon (Mise à jour 02/2015)

~~~

Résumés

  1. Le jour du Chien (Éd. Albin Michel - 2017)
  2. L'Oeil de Caine (Éd. Albin Michel - 2007) etoile
  3. Seul à savoir (Éd. Albin Michel - 2010) etoile

~

Série Paul Becker

  1. Les fantômes d'Eden (Éd. Albin Michel - 2014)
  2. Monster (Éd. Albin Michel - 2009) etoile

Bonne lecture

Posté par elleon à 09:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 novembre 2007

Jefferson BASS

Biographie

Jefferson Bass est le pseudonyme du Dr William M. Bass et du journaliste Jon Jefferson, qui écrivent à quatre mains une nouvelle série de thrillers, dont le héros est le Dr Bill Brockton, médecin légiste, fondateur de la fameuse "Ferme des corps".

En fait ce Bill Brockton de fiction est le Dr Bill Bass lui-même, le véritable créateur de la "Body farm", qui a écrit un ouvrage de non-fiction sur le centre "Death' Acre" en collaboration avec le journaliste Jon Jefferson. Ils écrivent maintenant des  ouvrages de fiction, s'appuyant sur des cas bien réels, que le Dr Bass a eu à traiter, tout au long de sa vie de médecin légiste et anthropologue. Le premier de la série en français, Rigor mortis, ("Carved in bone") apparaît comme "Une enquête de la Ferme des corps". *(La série compte 8 opus en 2013)

Dr William M. Bass, dit Bill BASS a suivi les cours de l'Université de Virginie et de l'Université du Kentucky où il a obtenu son diplôme de Docteur en Physiologie. Il se spécialise ensuite dans l'Anthropologie, à l'Université de Pennsylvannie, d'où il ressort diplômé en 1961. Sa carrière professionnelle le mène d'abord vers l'Archéologie, ayant en charge de mettre à jour les tombes des citoyens américains inhumés dans le Middle West des États-Unis dans les années 50.

Le Dr Bill Bass travaille ensuite comme médecin légiste-anthropologue, ses travaux sur l'anatomie osseuse et la décomposition du corps humain sont bientôt renommés dans le monde entier. Il collabore ainsi avec les diverses autorités, fédérales ou locales, à l'identification de restes humains. Parallèlement, le Dr Bill Bass enseigne l'Anthropologie à l'Université du Tennessee, à Knoxville où il crée en 1971, le "Forensic Anthropology Facility of the University of Tennessee". L'idée de ce  complexe d'Anthropologie légale lui est venue après qu'il ait réalisé, qu'il n'existait aucune installation permettant d'étudier la décomposition du corps humain. Auteur ou co-auteur de presque deux cent publications scientifiques, le Dr Bill Bass, bien que n'enseignant plus, reste un chercheur actif au sein de ce complexe, connu dorénavant sous le terme "Body farm" ou "Ferme des corps".

Jon JEFFERSON est, quant à lui, journaliste à la retraite, écrivain et réalisateur de films documentaires. Ses écrits ont été publiés dans le "New-York Times", "Newsweek", "U.S.A Today" et "Popular Science", il assure aussi des  chroniques pour la "National Public Radio". Jon Jefferson est surtout l'auteur et réalisateur de deux grands films documentaires  sur "The body farm", très appréciés  par  le "National Geographic Institut".

(Sources: jeffersonbass. / wikipedia.org/wiki/Ferme_des_corps )

Elleon (Mise à jour 02/2015)

~~~

Résumés

  1. La Ferme des corps (Éd. Le Cherche Midi - 2004)

~

Série Une enquête de La Ferme des corps

  1. Anatomie du Mal (Éd. City  - 2008)
  2. Rigor mortis (Éd. City - 2007)

Bonne lecture

Posté par elleon à 11:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]