Biographie

Alain Bron est né à Tunis en 1948 d'un père francomtois, d'une mère d'origine italienne. Il passe son enfance dans un quartier où Européens et Maghrébins vivent sans véritables problèmes, les enfants jouent ensemble, parlant tous un mélange d'arabe, de français ou d'italien. De ces années, il conserve nombre de mots arabes qu'il se plaît à utiliser encore aujourd'hui, certains mots de la langue française lui donnant l'occasion de réviser la langue arabe, souvenir d'une enfance heureuse, jusqu'à ce jour de l'année 1957, où la famille rentre en France après les évènements de la Guerre d'Indépendance.

La famille Bron s'installe à Troyes où le père est commissaire de police, le jeune Alain suit les cours du lycée et passe du temps dans le commissariat où son père lui fait découvrir le monde des permanences, des plaintes, des drames humains... C'est sur un coin de bureau d'un inspecteur qu'Alain Bron écrit sa toute première nouvelle, qui est suivie de beaucoup d'autres: il en avoue une centaine environ, aujourd'hui.

En 1966, il est lauréat de la "Bourse de l'Aventure" et s'embarque seul dans un voyage au Sahara, d'où il rapporte une somme de souvenirs, d'expériences diverses qui le marquent et sont à l'origine des chemins professionnels qu'il emprunte et des sources d'inspiration qui guident son écriture, encore aujourd'hui...

Entré à l'Université de Nancy en 1968, il y étudie les Mathématiques sans jamais cesser d'écrire, puis s'implique dans la vie associative, mouvements étudiants (il dirige l'UNEF entre 1970-72) et manifestations culturelles, notamment le "Festival International de Théâtre de Nancy". En 1973, il obtient son DEA 3ème cycle, option Mathématiques Appliquées et système d'Information, il va alors participer à toutes les grandes aventures de l'ordinateur et des Télécommunications, dont les débuts d'Internet alors qu'il travaille aux États-Unis, en 1978 et il va occuper pendant près de trente ans le poste de Directeur de projets chez "Bull" puis, représente les industries informatiques européennes dans l'Organisation Internationale de Normalisation. Aujourd'hui basé sur Paris, il est consultant en Système d'Information chez EDF-GDF, où il s'occupe de la bonne marche des systèmes et grands projets informatiques tout en continuant à écrire.

Au cours de la décennie 85-95, Alain Bron fait la connaissance d'Eugène Enriquez, Vincent de Gaulejac, Laurent Maruani, grands noms de la Psychosociologie et de l'Économie politique; avec eux commence une collaboration qui conduit à l'écriture d'essais, de livres plutôt sérieux dont, comme le titre ne l'indique nullement" La gourmandise du Tapir", publié en 1995 (avec Vincent de Gaulejac), ou bien "La Démocratie de la solitude" en 1996 avec Laurent Maruani. Pour varier les plaisirs, Alain Bron écrit aussi des chansons, encore des nouvelles et publie enfin, en 1998, son premier roman policier( ?)... noir (?), Concert pour Asmodée aux Éditions de La Mirandole.

Un premier roman à la gloire d'une région dont il est tombé amoureux, l'Ardèche, sur fond d'histoire régionale, Alain Bron écrit une histoire policière, exploitant les éléments poétiques, musicaux, picturaux que l'on retrouve dans les ouvrages suivants...Les droits audiovisuels du Concert pour Asmodée ont été achetés pour une adaptation cinématographique, mais, il est surtout le tout premier roman qui participe à l'aventure du "Chemin des Cinq Sens" en 2004, qui se déroule en... Ardèche. Là-bas dans cette région, le spécialiste en Informatique et techniques du futur donne libre cours à son goût pour l'Art en général, Alain Bron est co-directeur de cette manifestation qui associe les Arts plastiques, les techniques d'acoustique, le théâtre, la lecture... C'est aussi en Ardèche, qu'Alain Bron écrit ses romans, dans les Boutières, où patrimoine humain et authenticité des paysages ont été épargné par le tourisme, "Le Chemin Des Cinq Sens" y court sur 14 kms dans la montagne.

En 1999, le second roman de l'auteur, Sanguine sur toile est publié aux Éditions du Choucas et obtient le "Prix Littéraire du Lions Club International"- 2000, les droits audiovisuels sont achetés par la SFP. Dans ce roman, le héros est le web, "la toile", qui peut provoquer bien des maux, en l'occurrence manipuler les utilisateurs, voire les tuer...  l'Art y est encore très présent, dans la peinture, les couleurs... En 2003, Mille et Deux est publié aux Éditions Odin, dans lequel l'auteur fait intervenir deux personnages, l'inspecteur Berthier et le commissaire Heydorff, confrontés à des enquêtes où les protagonistes sont plus importants que les faits.

Berthier et Heydorff, deux personnages que l'on retrouve dans le quatrième roman de Alain Bron, Le fond tu toucheras (Éd. Odin - 2005), un livre que l'auteur a mûri pendant quelques années, voyageant aux États-Unis pour amasser toute la documentation nécessaire sur une période bien précise de l'Histoire du milieu du XIXème siècle qu'il fait découvrir aux amateurs de polars, une période totalement ignorée sur "un système de société utopiste", prôné par le philosophe Charles Fourier (L'École Sociétaire). Ce quatrième roman sert de fil rouge à la manifestation du "Chemin des Cinq Sens" pour l'année 2005; promoteur de cette manifestation culturelle, Alain Bron s'occupe aussi d'une compagnie de Théâtre contemporain, "La Cie du Rat Majeur", dont il est l'administrateur, (et il trouve encore du temps pour écrire !?).

Dans les romans policiers ou noirs (?) d'Alain Bron, tout est prétexte pour plonger le lecteur dans toutes sortes d'univers, le mener vers des découvertes  technologiques, scientifiques, historiques, sociologiques, artistiques...  quand ce n'est pas vers des découvertes beaucoup plus... macabres ! Quant à ses personnages, l'auteur << écrit, décrit, toujours des gens très ordinaires, ni bons, ni mauvais, si ce n'est qu'un jour ils basculent dans le drame...>>

(Sources: Wikipedia / Éditeurs /alainbron.ublog. )

Elleon

~~~

Résumés

  1. Concert pour Asmodée (Éd. La Mirandole - 1998)
  2. Le monde d'en-bas (Éd. In Octavo - 2015)
  3. Maux fléchés (Éd. In Octavo - 2011)
  4. Mille & deux (Éd. Odin - 2003)
  5. Sanguine sur toile (Éd. du Choucas - 1999) star
  6. Toutes ces nuits d'absence (Éd. Les Chemins du Hasard - 2018)

~

Série Heydorff et Berthier

  1. Le fond tu toucheras (Éd. Odin - 2005)
  2. Le fruit du doute (Éd. Odin - 2009)

~

Autre titre

  • Vingt-sixième étage

 Bonne lecture