1928 - 2013  

Biographie

François Canniccioni, d'origine corse, est né à Marseille en 1928, d’un père ex-berger, ex-militaire et d’une mère apparentée au comte Ciano, gendre de Mussolini.

En 1940, pendant la guerre, il se retrouve enfant de troupe à Autun, en France. L’année suivante il quitte la maison familiale pour se rendre chez sa soeur et son beau-frère militaire, sur la ligne Mareth en Tunisie. Réfugié ensuite à Msauen à cause des bombardements, François Canniccioni assiste à la débâcle allemande de Rommel et à l’arrivée des Anglais de Montgomery.

Il entre à "Air France" en 1948, devient pilote civil, puis militaire sous contrat avec l’armée française et participe à des missions spéciales durant la guerre d’Algérie; de retour en France en 1957, il devient chef des opérations aériennes à Marseille. Il est ensuite, de 1960 à 1969, chef des réservations en Corse, puis chez "Air France" à Paris en 1970. Il vit par la suite à Ajaccio pendant cinq ans et coiffe le bonnet d’agent de voyages.

Immigrant reçu au Québec en 1975, et ayant hérité de son père le goût pour élever des brebis, il devient berger. En 1980, il vend tout afin de créer sa propre agence de voyages, à "Thetford Mines". Il habite désormais Sartène en Corse.

Détenteur d’un baccalauréat français, François Canniccioni a aussi été élève de maître Servan-Schreiber à "l’Académie des Beaux-Arts" de Sousse en Tunisie; il a participé à de nombreuses expositions en France et en Tunisie, remportant régulièrement des prix, notamment dans la catégorie «Portrait». Ses tableaux se retrouvent maintenant dans diverses collections particulières et musées, autant à Paris, Marseille, Los Angeles ou Saint-Petersbourg, qu’à Montréal, Toronto, Québec ou Thetford Mines. (fr.facebook.)

(Sources: jcl.qc.ca/detail_auteur/35 /.revue-alibis. / .corsematin.  )

Elleon

~~~

Résumés

  1. La Juive(Éd. du Septentrion - 2002)ou Sarah
  2. Le feu de Saint-Jean (Éd. Édilivre - 2009)
  3. Le patriarche (Éd. Édilivre - 2008)

~

Série L'inspecteur Leonard Agostini

  1. Les larmes du renard(Éd. La Veuve Noire - 2004)
  2. Que ma blessure soit mortelle ! (Éd. La Veuve Noire - 2003)

~

Autres titres

  • Car celui-ci est mon fils bien-aimé
  • Ces femmes que l'on dit frivoles
  • Concordance des temps
  • Contre-ut
  • Dans le vent des hélices
  • Herbe de grèves
  • Iliouchine 62
  • Là où la terre a bon coeur
  • Le sourire de Laelia
  • Les jeunes filles en bleu
  • Les migrants

Bonne lecture