Biographie

Jacques Bissonnette est né en 1953 à Montréal. Après le baccalauréat, il entreprend des études de Psychologie, qu'il abandonne rapidement pour partir à l'aventure, vers l'Afrique (dont il garde des souvenirs inoubliables et un profond  respect des populations rencontrées). Rentré au Canada, il travaille à la Baie James, puis direction: Montréal, pour se lancer dans des études en Informatique, domaine dans lequel, il devient un as.

Pourtant c'est vers l'écriture que ses goûts se portent depuis toujours, mais plutôt que d'entreprendre des études littéraires, il lit, il lit beaucoup, surtout les romans de Romain Gary, qu'il étudie dans la forme et dans le fond. Il les lit plusieurs fois, détaille les scènes, dissèque les personnages, ces courtes études de psychologie lui ont donné ce goût pour fouiller l'âme des personnes. Cette "étude" se poursuit  pendant près de trois ans, puis, Jacques Bissonnette se lance enfin dans un premier roman. Il choisit le roman policier  tout naturellement, s'appuyant sur ses lectures des auteurs anglo-saxons (les maîtres dans le genre), au travers desquelles il a, encore une fois, tout appris.

Son premier polar paraît en 1986, Programmeurs à gages,  dont l'intrigue, on le comprend, se situe dans le monde de l'informatique... En 1991, suit son second roman Cannibales, et en 1994, Sanguine. Pour ce troisième roman, Jacques Bissonnette fait intervenir un personnage qui revient au fil des deux livres suivants, Gueule d'Ange, en 1998, puis Badal en 2006. Ce personnage de Julien Stifer, lieutenant au Service de Police de la Communauté Urbaine de Montréal (SPCUM), l'auteur a mis du temps à le créer, à lui donner vie, lui inventant un passé, lui forgeant  une personnalité, allant jusqu'à le dessiner, avant de le faire évoluer au cours des trois romans, confronté à des situations dramatiques dans des milieux les plus divers.

Jacques Bissonnette profite de l'écriture pour décrire des univers "impitoyables", évoquant le milieu de la drogue, les déviances sexuelles, les bas-fonds, le monde des oubliés de la rue, le terrorisme, le racisme, etc.  Aujourd'hui, il est reconnu comme l'un des meilleurs auteurs de roman policier du Québec.

(Sources: alire. / mcc.gouv.qc. )

Elleon

~~~

Résumés

  1. Cannibales (Éd. XYZ - 1991)
  2. Programmeurs à gages (Éd. VLB - 1986)

~

Série Julien Stifer, lieutenant au SPCUM

  1. Badal (Éd. Alire - 2007)
  2. Gueule d'Ange (Éd. Alire - 2001)
  3. Sanguine (Éd. Alire - 2002)

Bonne lecture