de Dominique Sylvain

vox

« Elle hurla enfin.  Trop court pour les voisins, suffisant pour l'enregistrement.  Il plaqua sa main sur sa bouche, joua avec l'ouverture de ses doigts pour que les cris deviennent des modulations.  La corde de violoncelle emprisonna le cou.  Il la pénétra tout en commençant à serrer, enivré de l'odeur de sa terreur.  Il serrait et desserrait en cadence, récoltant gémissements, gargouillis, et encore des mots, de pauvres mots dans cette gorge perdue, cette voix au bord de l'extinction.  Voix de pythie à l'arraché.  Cycle à finir.  Prière à prononcer.  Prière à PRONONCER !

Il relâcha sa pression un très court instant, lui murmurant dans l'oreille ce qu'il voulait qu'elle dise.  Elle le dit.

- L'univers... est... une machine!

- Répète!

- L'univers est... une machine!

- L'univers est une machine! »

Depuis trois ans, le commandant Alex Bruce, de la Criminelle, est sur les traces du psychopathe qui a violé et assassiné sept femmes.  Et qu'il a lui-même baptisé " Vox ".

Éditions VIVIANE HAMY