08 février 2008

Torche humaine

de Mark Billingham

torche humaine

Il y a 20 ans, une adolescente a été brûlée vive. Plus tard, on a établi qu’elle était un “accident”, la vraie cible étant la fille d’un gangster londonien.

Aujourd’hui, Rooker, le coupable, est sur le point d’être remis en liberté et Carol Chamberlain, qui l’avait jadis coffré, a des doutes sur sa culpabilité.

D’autant qu’un "copycat" est à l’œuvre. On est en pleine guerre des gangs. Turcs et Irlandais s’entretuent pour occuper le terrain fructueux de l’East End. L’inspecteur Thorne va s’associer à Chamberlain pour extorquer à Rooker des infos lui permettant de faire tomber le gang Ryan.

Une fois de plus victime de ses "certitudes" qui lui ont déjà joué plus d’un tour, manipulé par les gangsters turcs, Thorne est bien mal armé face à des bandes puissantes et structurées, qui affichent leur mépris devant l’impuissance des flics à prouver quoi que ce soit.

Éditions DU MASQUE

Posté par Krri à 16:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Le serin de Monsieur Crapelet

de Gilles Bornais

le_serin_de_monsieur_crapeletRetraité, Fernand Crapelet vit dans un quartier populaire à Clichy, près de Paris. 

Aux côtés de sa femme Jeannine, les jours passent identiques et monotones, rythmés par le son triste et discordant de l'aspirateur matinal, des courses au supermarché, des repas à heure fixe et des sirupeux feuilletons télévisés. 

Fernand vit en cage comme son serin Philibert et ses jours ne sont faits que de regrets...

Épris d'Anna, il a épousé Jeannine dont il n'a pas eu d'enfant.

Amoureux des livres, il désirait être libraire... Mais il fut, durant trente ans, chaudronnier à l'entreprise Hispeno-Suiza. 

Un jour, l'oiseau cesse d'émettre le moindre son...comme Fernand, replié dans son silence... Emportant son oiseau en cage, comme son double, il part à Magnac près de Limoges pour revoir sa belle d'antan et comprendre pourquoi, un jour, ses rêves se sont brisés...

Éditions ATOUT

-

etoilePrix Polar dans la ville, festival de Saint-Quentin-en-Yvelines (2002)

~~~

« Rares sont les auteurs qui dépeignent avec tant d'acuité, de lucidité et de tendresse l'univers des petites gens dont la vie est subordonnée, comme une destinée fatale, au mal de vivre, au poids des regrets et au fardeau des désillusions...  Gilles Bornais a ce talent-là et son écriture dépouillée et lumineuse éclaire le noir tragique de ce roman... »  Claude Mesplède

~~~


Posté par elleon à 13:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le mystère Millow

de Gilles Bornais

le_mystere_de_millowL'histoire se déroule en 1890 à Londres. Fergus Millow reçoit un matin une lettre anonyme lui annonçant qu'il sera tué dans la journée.  L'homme est effectivement retrouvé assassiné d'un coup de gourdin dans son salon, le lendemain matin...

Pourquoi cet homme qui se savait menacé a-t-il mené sa dernière journée comme une journée ordinaire, sans chercher à se protéger ?

L'enquête est confiée par William Doffey, chef du département criminel de Scotland Yard à Joe Hackney... Les premières investigations révèlent que Fergus Millow était peintre, mais surtout un homme particulièrement discret que personne ne semblait connaître... 

La suite des investigations que Joe Hackney mène montre Fergus Millow, soit comme un bon vivant aimant les femmes, le vin et la bagarre, soit comme un ermite fuyant le monde et les plaisirs... Il devient du coup un mystère, tout autant que son assassin.

Éditions GRASSET

Posté par elleon à 12:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Gilles BORNAIS

Biographie

Gilles Bornais est né en 1958 à Neuilly. Sa jeunesse se déroule entre l'école et la piscine qu'il fréquente si assidûment, qu'il participe à des compétitions et se place parmi les meilleurs nageurs au niveau national.

Dès 1978, il commence à travailler dans le journalisme, comme reporter sportif au "Parisien", à "L'Équipe Magazine", "la Voix du Nord" et autres supports médiatiques, radio, télévision. Pendant presque 20 ans, deux passions guident sa vie, le journalisme et la natation, discipline qu'il enseigne aux plus jeunes et participe à des compétitions, catégorie vétéran (il compte à son palmarès la première place aux Championnats de France Vétérans, puis la quatrième aux Championnats du monde de 1998, même catégorie.)

En 2000, après avoir poursuivi une carrière de journaliste d'investigation, il est appelé à occuper un poste important au sein du groupe "Écho Communication", en tant que Directeur Général et rédacteur en chef de "L'Écho Républicain", en poste à Chartres, région dans laquelle il s'est aujourd'hui établi, après vingt années de banlieue parisienne.

Déjà, une autre passion l'habite qui le fait abandonner la natation, l'écriture de romans nécessitant beaucoup de temps...

En 2001, paraissent deux romans policiers, dans des genres complètement différents; le premier Le diable de Glasgow  sort en mai 2001 aux Éditions Atout, un polar historique, dont l'intrigue se passe dans le Glasgow de 1882, ce qui laisse à penser que l'auteur a fait de longues recherches sur place pour connaître parfaitement le pays, les us et coutumes, les hommes et les légendes attachées à l'Ecosse, en somme un travail de journaliste ! Gilles Bornais en fait le premier volume d'une série dans laquelle on découvre un héros récurrent, assez nouveau dans le monde du polar, Joe Hackney, Londonien de naissance, à l'accent cockney  des quartiers pauvres, un petit bonhomme pas particulièrement gâté par la nature, malingre, boiteux, assez ombrageux, que la police du Yard a récupéré juste avant qu'il ne sombre dans la délinquance. Il a malgré tout quelques atouts pour lui, ce Joe, sa connaissance parfaite des mauvais quartiers de Londres, son entêtement et son intuition, qui font de lui le meilleur policier du Yard, (aux dires de ses chefs)...  Ce premier roman historico-policier (dans lequel vient se glisser un peu de fantastique) vaut à Gilles Bornais, une première  récompense, "Le Prix Griffe Noire  du Meilleur Polar français" de l'année 2001.

En octobre 2001, c'est dans la collection Série Noire chez Gallimard, que le nom de Gilles  Bornais apparaît avec un petit roman, Franconville, Bâtiment B, un roman noir avec un homme "ordinaire" (un anti-héros, selon l'auteur), dans  n'importe quelle  banlieue "ordinaire" de la région parisienne, basé sur un fait divers réel, que l'auteur s'emploie à réécrire sous forme de polar, la plume du journaliste n'est jamais bien loin de celle de l'écrivain.

En 2002, c'est un nouveau roman noir que les Éditions Atout font paraître, Le serin de Monsieur Crapelet, un voyage au coeur de la banlieue parisienne qui se poursuit, cette fois-ci sur les traces du passé de Monsieur Crapelet (nouvel héros "ordinaire" de l'auteur) jusqu'en Haute-Vienne... Nouvelle récompense pour Gilles Bornais, le livre reçoit le "Prix Polar dans la Ville" au "Festival du Polar" de Saint-Quentin-en-Yvelines en 2002.

L'année 2004 voit Gilles Bornais rester dans le genre noir avec Ali casse les prix, titre fleurant un brin d'humour... noir, édité chez Grasset. De nouveau, le journaliste se retrouve derrière l'écrivain, traitant  d'un sujet "ordinaire", dans une banlieue "ordinaire", avec Ali, l'épicier de Clichy, qui se fait tabasser, << scène de la vie "ordinaire" dans une époque où le racisme,  les compromissions politiques, la cohabitation de populations très diverses, l'argent sale sont autant de sujets d'actualité  bien  "ordinaires"...>>

Joe Hackney revient en 2005 dans Le bûcher de Saint-Enoch, chez Grasset, éditeur qui semble avoir adopté Gilles Bornais (à moins que ce ne soit le contraire ?). Notre policier londonien se voit de nouveau envoyé en Écosse pour de nouvelles aventures, à Glasgow pendant l'hiver 1889 et l'auteur en profite pour décrire le contexte politique et social de l'époque... la dernière aventure de Joe Hackney, parue en 2007, sous le titre Le mystère Millow se déroule cette fois-ci à Londres pendant l'année 1890.

Mais il était dit que Joe Hackney reviendrait un jour... ainsi, en 2011 chez Pascal Galodé, paraît Les nuits rouges de Nerwood, suivi en 2012, par Le trésor de Graham.

Le métier d'écrivain semble réussir à Gilles Bornais qui, devenu rédacteur en chef, n'a plus trop l'occasion  d'écrire,  le roman lui  permet de continuer, en quelque sorte le travail d'investigation et d'analyse du journaliste qu'il a été, pour livrer, non plus des articles mais des romans, fruits de longues heures de réflexion et d'écriture, pour le plaisir des amateurs de polars en tout genre, ceux-là même qui n'ont peut-être jamais eu l'occasion de lire un seul article du journaliste Gilles Bornais.

(Sources: gillesbornais. /Wikipedia / bibliosurf. du 7/12/2006 / )

Elleon (Mise à jour 04/2015)

~~~

Résumés

  1. Ali casse les prix (Éd. Grasset - 2004)
  2. Franconville, Bâtiment B (Éd. Gallimard - 2001)
  3. Le serin de Monsieur Crapelet (Éd. Atout - 2002)etoile
  4. Une nuit d'orage (Éd. Fayard - 2016)

~

Série Joe Hackney

  1. Le bûcher de Saint-Enoch (T-2)(Éd. Grasset - 2005)
  2. Le diable de Glasgow (T-1)(Éd. Atout - 2001)etoile
  3. Le Mystère Millow (T-3)(Éd. Grasset - 2007)
  4. Le trésor de Graham (T-5)(Éd. Pascal Galodé - 2012)
  5. Les nuits rouges de Nerwood (T-4)(Éd. Pascal Galodé - 2011)

~

Autres titres

  • 8 minutes de ma vie
  • J'ai toujours aimé ma femme

Bonne lecture

Posté par elleon à 12:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]