09 février 2008

Mon colonel

de Francis Zamponi

mon colonel

(Éd. Actes Sud - 2006)

Plus de trente-cinq ans après la fin de la guerre d'Algérie, l'assassinat du colonel en retraite Raoul Duplan fait resurgir un passé pourtant patiemment occulté.

Saint-Cyrien, soldat puis maquisard, déporté à Buchenwald, ancien de l'Indochine, Duplan a participé au putsch des généraux d'avril 1961 avant de devenir l'un des chefs de l'OAS.

Arrêté, condamné à perpétuité puis libéré en 1968, il semblait couler des jours enfin paisibles jusqu'à ce que son passé le rattrape sous la forme laconique de deux balles de fort calibre.

-

Édition originale: Éd. Actes Sud (1999)

~~~

Un sombre polar aux accents de vérité qui nous rappelle brutalement aux réalités de la guerre.

~~~

Posté par Krri à 18:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Le boucher de Guelma

de Francis Zamponi

le boucher de guelma

En arrêtant à sa descente d'avion Maurice Fabre, recherché pour crimes contre l'humanité en raison de sa participation active aux « massacres de Sétif », les autorités algériennes n'ont-elles pas fait preuve d'un zèle quelque peu excessif ?

Car, plus de soixante ans après les faits, personne, des deux côtés de la Méditerranée, n'a vraiment intérêt à revenir sur ces journées sanglantes de mai 1945, dans cette Algérie française qui était alors à la fois pétainiste, gaulliste et sous influence américaine. Ni Alger, ni Paris, ni même Washington...

Personne, sauf l'accusé. Celui que la presse désigne comme le « Boucher de Guelma » est en effet déterminé à ne plus rien cacher de la vérité sur des tueries dont les victimes algériennes ne sont toujours pas dénombrées.

Comment faire taire ce vieillard, dont la mémoire est implacable, et qui, au fil de l'instruction de son procès, se montre décidément trop bavard ?

(Éd. du Seuil - 2007)

~~~

Le premier roman noir consacré à l'une des pages  les plus sombres du colonialisme français.

~~~

Posté par Krri à 18:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Le don du sang

de Francis Zamponi

le don du sang

(Éd. Actes Sud - 2001)

Sollicité pour défendre l'honneur d'un petit-fils de hardi, un journaliste parisien part enquêter à Montpellier. Accusé de trafic de drogue, le jeune Nourredine est pourtant décrit comme honnête, et il est employé par la Police Nationale au titre d'adjoint de sécurité.

A-t-il été neutralisé par sa hiérarchie car il réclamait une meilleure reconnaissance de son statut ?  Son jeune frère Jean-Pierre, qui se fait appeler Mohamad, ne peut-il l'aider à se disculper ?  Et quel rôle a joué Mouloud, le dealer du quartier qui s'est envolé ? 

L'affaire semble en tout cas intéresser beaucoup de monde, en haut lieu et dans les bas-quartiers, et le journaliste Paul Nivelle travaille sous haute surveillance.

Posté par Krri à 18:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

In nomine patris

de Francis Zamponi

in nomine patris

Printemps 1962. Pendant les derniers jours de la lutte sanglante que mènent les plus inconditionnels de l'Algérie française, deux lycéens plongent aveuglément dans l'action clandestine, avec la bénédiction de leur aumônier, le père Antonin. 

Mais L'OAS, qui multiplie attentats et assassinats, est déjà le jouet de nombreuses manipulations...

Trente-sept ans plus tard, le même religieux est impliqué dans le décès d'un mineur handicapé mental dont il avait la charge. Son procès, et ses à-côtés les moins catholiques, sont alors l'occasion d'un amer et poignant déballage.

(Éd. Actes Sud - 2000)

Posté par Krri à 18:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Francis ZAMPONI

Biographie

Francis Zamponi est né à Constantine (Algérie) en 1947 d'un père policier corse et d'une mère institutrice pied-noir, il quitte l'Algérie à l'âge de 11 ans et après quelques années de lycée à Paris puis des études à la faculté de Nanterre, il obtient une Licence de Sociologie et un Certificat d'Études Générales Audiovisuelles.

À partir de 1969, il travaille comme assistant monteur et premier assistant réalisateur. En 1975, il commence une carrière de journaliste à l'Agence de presse "Fotolib" qu'il poursuit à Montpellier où il travaille pour "FR3 Languedoc-Roussillon"(chargé du suivi de l'actualité judiciaire et de la co-réalisation d'un magazine de faits-divers "Enquêtes et filatures") ainsi que pour "Radio France Hérault" où il assure la chronique judiciaire. Correspondant local de "Libération", il quitte Montpellier en 1986 pour participer au lancement de l'édition lyonnaise de ce quotidien et revient à Paris en 1988 pour être chef adjoint du service société de "Libération" puis chef du service des informations générales. Dans ce cadre, il est durant l'année 1992 auditeur de "l'Institut des Hautes Études de la Sécurité Intérieure" (IHESI).

En 1996 il se réinstalle à Montpellier après une courte expérience au sein d'un quotidien de Nouvelle-Calédonie.

(Sources: franciszamponi. /lr2l.fr/./ )

~

Résumés

  1. 69, année politique (Éd. du Seuil - 2009)
  2. In nomine patris (Éd. Actes Sud - 2000)
  3. L'Oeil du Prince (Éd. Atelier de Presse - 2007)
  4. Le boucher de Guelma (Éd. du Seuil - 2007) 
  5. Le don du sang (Éd. Actes Sud - 2001)
  6. Le Mal des ardents (Éd. Biro - 2010)
  7. Mon colonel (Éd. Actes Sud - 2006)
  8. Vendetta corsa (Éd. Noesis/Agnès Viénot - 2002)

~

Autres titres

  • Corps du délit
  • Histoire secrète de la Ve République
  • Je vous salue Marianne
  • L'ami des bêtes
  • Le pain maudit de Pont-Saint-Esprit
  • Le saint et le sultan (Théâtre)
  • Nuremberg
  • On m'appelle Eagle Four
  • Site du Pont du Gard

Bonne lecture

Posté par Krri à 18:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Donna et le gros dégoûtant

de Helen Zahavi

donna-et-le-gros-degoutant

Donna aime Joe, elle aime aussi son plaisir et son confort. Donna aime d’abord son plaisir et son confort (ce n’est pas interdit), et elle aime Joe ensuite. Donna est une fille moderne, qui ne s’embarrasse pas trop des sentiments.

L’embêtant, c’est que Joe doit du fric à Henry, un « prêteur » d’un genre un peu spécial, gros comme un porc trop bien nourri, et vicelard non moins. Brave fille – enfin, pas tant que ça –, Donna accepte de coucher avec Henry pour qu’il accorde à Joe un report de sa dette… Pourquoi pas ?

Mais voilà que Donna se met dans la tête de ruser avec Henry, et là elle a tort, parce que l’ami Henry s’avère être non seulement un gros sale mais une ordure de la pire espèce. Henry est le genre de type à prendre ses précautions : gardes du corps et tout le toutim. Joe passera entre les mains de ces aimables brutes (et en présence de Donna) un très long et très méchant quart d’heure. De quoi vous marquer sérieusement un bonhomme. Il en sortira vivant, mais cédera (poussé par Donna toujours) au désir de se venger…

Pas la peine de jouer à cache-cache. On devine que ça finira mal : ça ce passe dans une île où les écrivains, depuis un certain William Shakespeare, ne lésinent pas avec les moyens dès qu’il s’agit de faire toucher du doigt l’horreur d’être au monde.

Le vieux Will, s’il était encore là, serait fier de la petite Helen.

(Éd. Phébus - 2000)

Posté par Krri à 18:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Dirty week-end

de Helen Zahavi

dirty week end

Elle en a marre. Elle n'est pourtant pas du genre à se faire remarquer, encore moins à provoquer les mecs. Elle serait plutôt la môme à raser les murs pour qu'on lui fiche la paix. Mais les types sont incorrigibles. Un jour c'est le voisin voyeur, le lendemain c'est l'épicier à la main baladeuse – quant aux joyeusetés que se permettent ces messieurs dans le train de banlieue bondé…

Un matin elle décide, elle si sage, qu'elle en a sa claque. Le prochain qui la touche… elle le laisse faire, et puis couïc !… zigouillé. On appelle ça le passage à l'acte. Facile au fond… même s'il faut prendre quelques précautions pour ne pas se faire pincer après.

Mais la précaution fait partie du jeu, pimente même l'affaire d'un supplément de plaisir. Car elle y prend plaisir. Et nous donc !

(Éd. Phébus - 2000)

-

Édition originale: Éd. Pocket (1992)

~~~~

« Sentiment de la presse à l'époque où le livre (introuvable aujourd'hui en  librairie, et depuis pas mal de temps) était sorti en traduction:   "Chef-d'œuvre ! " .

~~~

Réédition  d'un classique absolu du roman noir de cette fin de siècle : Dirty week-end, d' Helen Zahavi. Un petit livre  qui sera très utile à toutes celles qui, fatiguées de se faire peloter dans   le métro sans rien dire, pour peu qu'on les pousse à bout. Pour la petite  histoire: il s'agit du dernier livre de Littérature à avoir fait l'objet d'une  demande d'interdiction à la chambre des Lords, lors de sa sortie en 1993. »

~~~~

Posté par Krri à 18:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

Helen ZAHAVI

Biographie

Née à Londres en 1966, cette jeune anglaise d'origine israélienne n'aime pas faire parler d'elle, encore moins se montrer.  Son premier roman, Dirty week-end (1991), l'a pourtant conduite à affronter les projecteurs... et à se faire traiter publiquement de salope - dans le meilleur des cas - par tout ce que l'Angleterre comptait de « beaufs » et de culs bénis conjugués.  La plus large partie de la presse - et un évêque peu conformiste - prenaient sa défense au nom du renversement des vieilles valeurs machistes, tandis qu'un lord à la Chambre réclamait purement et simplement l'interdiction de son livre.

Depuis cette bataille homérique, Dirty week-end est devenu un classique du roman noir, et la timide Helen a récidivé par deux fois: "True Romance" et Donna et le gros dégoûtant (tous deux plubiés en France aux Éditions Phébus).

~~~

Résumés

  1. Dirty week end (Éd. Phébus - 2000)
  2. Donna et le gros dégoûtant (Éd. Phébus - 2000)

~

Autre titre

  • True Romance

Bonne lecture

Posté par Krri à 18:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Fleur de glace

de Kitty Sewell

Sewell__Kitty

« Cher docteur Woodruff,

j'espère que vous ne serez pas fâché si je vous écris. Je crois que je suis votre fille. Je m'appelle Miranda et j'ai un frère jumeau qui s'appelle Mark. »

Quand il reçoit cette lettre du Canada, Dafydd, chirurgien bien établi à Cardiff et heureux en ménage, reste éberlué. 

Certes, il a bien occupé un poste dans la petite ville de Moose Creek, mais, s'il a quelque souvenir de l'infirmière Hailey, la mère des jumeaux, il ne se rappelle pas avoir entretenu une liaison avec elle. Afin de clarifier la situation et rassurer son épouse Isabel, il se soumet à un test de paternité. 

C'est alors que l'impensable se produit: le test est formel, Dafydd est bien le père.

Seul, désorienté, abandonné par Isabel qui n'a pas supporté sa trahison, Dafydd repart pour Moose Creek. Sexe, jalousie, violence, jeux de pouvoir, ce qu'il va découvrir bouleversera irrémédiablement son existence.

Éditions BELFOND

Posté par Krri à 17:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

SEWELL, Kitty

Biographie

Née en Suède, Kitty Sewell a vécu au Canada, en Angleterre et au pays de Galles. 

Après avoir dirigé une agence immobilière dans le Grand Nord canadien, elle est devenue psychothérapeute, puis sculpteur. Aujourd'hui, elle partage son temps entre l'Espagne et Cardiff, avec son mari, dont l'expérience personnelle lui a inspiré Fleur de glace, son premier roman.

~

Résumés

  1. Fleur de glace (Belfond - 2008)
  2. La petite fille aux nuages noirs (Belfond - 2011)
  3. L'héritage du sang (Belfond - 2010)
  4. Les feux sauvages de la mémoire (Belfond - 2011)

Bonne lecture

Posté par Krri à 17:46 - - Commentaires [1] - Permalien [#]