de Paul C. Doherty

l_archer_d_moniaque

Le décès de lord Henry Fitzalan survenu au cours de la fête de saint Matthieu entraîne beaucoup de commentaires, même s’il ne suscite pas véritablement d’affliction. Son côté libertin, ses rendez-vous nocturnes aux conventions de sorcières et son autosatisfaction sans bornes ne lui valaient que peu d’amis.

Aussi, lorsque Hugh Corbett est sommé de traîner son meurtrier en justice, ce ne sont pas les candidats qui manquent. Une fois encore notre héros va se trouver confronté aux joies perverses de la raison d’État dans l’Angleterre du XIIIe siècle.

Entre les fastes du Palais de Westwinster et les ruelles de la cité, il doit à chaque instant y regarder de près avant de faire un pas. God save Corbett !

Éditions 10/18