de Michael Crichton

turbulences

Lundi, aux premières heures du jour, le vol 545 de la compagnie TransPacific Airlines, faisant route de Hong-Kong à Denver, est victime d'un événement effroyable. Trois personnes meurent et l'on compte de nombreux blessés. La raison de ce carnage est un terrifiant moment de turbulences. 

Le constructeur de l'avion, Norton Aircraft, dépêche sur les lieux Casey Singleton, vice-présidente au département Assurance de l'entreprise, afin qu'elle discerne ce qui s'est réellement produit - et qui est responsable. Pendant les cinq jours suivants, Casey examine minutieusement des milliers de systèmes dans le but de déterminer ce qui n'a pas fonctionné. 

La tâche est complexe. Mais ajoutez à cela le stress causé par un important contrat de vente d'avions N-22 à la Chine, et dont la signature est prévue à la fin de la semaine ; la pression des médias ; des ennuis avec les syndicats ; et un saboteur... Le travail de Casey devient impossible.

Éditions ROBERT LAFFONT