1913 - 2011  

Biographie

Lilian Jackson Braun est née en 1913. Sur son enfance, son adolescence, elle reste très discrète, elle ne révèle d'ailleurs sa véritable date de naissance qu'en 2005, lors d'une interview au "Detroit New", elle a alors 89 ans.

Elle fait des études universitaires à Détroit, pendant lesquelles elle écrit déjà des "spoems", poèmes sportifs, consacrés au base-ball, dans un quotidien local puis dans plusieurs magazines nationaux. Après avoir envisagé pendant un temps l'enseignement, elle commence sa carrière professionnelle dans la Publicité et la Communication, se rapprochant ainsi du monde de la Presse. Elle finit par entrer au "Detroit Free Press", où elle devient rédactrice de la rubrique "Good Living", la décoration intérieure, une activité qu'elle poursuit pendant près de 30 ans, elle prend sa retraite en 1978.

Dès 1963, Lilian Jackson Braun commence à écrire quelques nouvelles "félines", publiées dans le prestigieux "Ellery Queen's Mysteries Magazine", ces premières nouvelles seront reprises dans un recueil, publié en 1988, "The cat who had 14 tales" (Le chat qui racontait des histoires - 2000).

En 1966, l'auteure écrit la toute première intrigue policière de ce qui devient une série policière, "The cat who could read backwards" (Le chat qui lisait à l'envers) qui met en scène Jim Qwilleran et ses deux chats, un trio peu banal de détectives amateurs. Le second livre, "The cat who ate danish modern" (le chat qui mangeait de la laine) suit en 1967, puis le troisième en 1968, "The cat who turned on and off" (Le chat qui aimait la brocante). L'engouement du public, les critiques élogieuses du "New-York Times" n'empêchent pourtant pas la série de s'arrêter, sans aucune explication. Lilian Jackson Braun donnera quelques raisons, des années plus tard en reprenant la série interrompue:  l'auteure avance que c'est la mode du moment qui est responsable de ce brusque arrêt, les romans policiers avec du sexe, de la violence, un langage très cru intéressent beaucoup plus le public, les intrigues policières de Lilian Braun, trop désuètes, légères, ne sont plus "dans le coup".

Mais en 1986, les Éditions "Berkley Publishing Group" publient un inédit de Lilian Jackson Braun, "The cat who saw red" (Le chat qui voyait rouge) qui remporte d'emblée un succès retentissant; pendant les deux années suivantes, quatre romans suivent et les trois premiers de la série sont réédités. Les ventes explosent, le succès de "The cat who..." ne s'est jamais démenti, 27 tomes ont ainsi complété la série qui, en 2008, compte 30 titres, dont 29 sont traduits en français. Le chat qui jetait des peaux de bananes,("The cat who went bananas", 2004) publié en 2005, reçoit le "Prix de la Fondation 30 Millions d'Amis". La série complète est publiée en France aux Éditions 10/18, dans la collection "Grand Détectives", au rythme de deux par an, suivant de très près la parution aux États-Unis. Les couvertures des livres, toutes plus cocasses les unes que les autres, sont illustrées par des dessins de Louis Waim, un artiste anglais, qui a dessiné les chats dans des situations humaines.

Parlons un peu de ce trio de détectives amateurs peu commun créé par Lilian Jackson Braun: Jamesay Qwilleran, dit Jim ou Qwill ou Mr Q est un ancien journaliste, la quarantaine, célèbre pour un ouvrage qu'il a écrit sur la criminalité dans les grandes villes. Il a perdu son emploi pour cause d'alcoolisme à la suite d'un mariage malheureux, et commence une nouvelle vie (dans le premier livre en 1966), au "Daily Fluxion" dans une ville sans nom des États-Unis. Puis il accueille un chat, un Persan, Kao K'o Kung, surnommé Koko (un mâle), un chat un peu spécial qui lit dans les pensées des gens, sait lire, devine les meurtres avant même qu'ils ne soient commis,  très souvent dans l'entourage de son maître, qu'il avertit par des hurlements. Pour aider Qwill à résoudre une affaire, invariablement, il fait tomber un livre de la bibliothèque dans lequel se trouve toujours la clef de l'énigme. À la fin du second ouvrage de la série, Koko a trouvé une compagne, Yom Yom, et le trio fait front pour combattre le crime... Dans le 5ème roman, Qwill déménage pour Pichax, dans le Comté de Moose, situé à 6oo kms, au nord de partout...

Les experts qui se sont penchés sur l'oeuvre de Lilian Jackson Braun ont  situé Pichax aux environs de la presqu'île de Gault St. Marie, dans la partie nord de l'Etat du Michigan, ce serait  "Bad Axe", où l'auteure a résidé avec son époux, pendant de nombreuses années, jusqu'au milieu des années 80. Plusieurs éléments culturels, historiques cités dans les romans permettent de confirmer cette thèse...Qwill, qui a alors hérité d'une fortune, consacre son temps entre la rédaction d'une chronique bi-hebdomadaire dans le journal du Comté de Moose, "Something of Moose County", puis à ses relations dans cette petite ville où il ne se passe jamais rien.  Enfin presque...

Les romans à suspense écrits par Lilian Jackson Braun, sont en fait une occasion de décrire la vie provinciale américaine, très idéalisée; quant au choix des chats-héros, il s'est imposé à son esprit  en contemplant les siens, qui ne font rien de très particulier, mais Koko et Yom Yom, eux, ont fait les délices des fans, livre après livre. Selon l'auteure, les gens en avaient assez des histoires sanglantes, ses romans à suspense dans un style plus classique ont répondu à la demande d'un certain public, nombreux, si on pense que 26% des Américains possèdent un chat, et: « tous les fans de romans à suspense n'aiment pas forcément les chats, mais tous les amoureux des chats semblent aimer ses intrigues policières. »

Lilian Jackson Braun, qui n'est pas allergique aux chats, l'est par contre aux techniques modernes et elle continue à taper ses ouvrages sur une vieille machine à écrire, et chacun de ses romans est dédié à "Earl Bettinger, le mari qui...".  Le couple vit aujourd'hui en Caroline du Nord, toujours en compagnie de deux chats.

(Sources: Wikipedia /agoravox. )

 Elleon

~~~

* Lilian Jackson Braun est décédée en juin 2011.  blueridgenow.

~~~

# Les Éditions 10/18 entreprennent en France, une réédition des romans de l'auteur à l'automne 2011 (Mise à jour 11/2011)

~

Résumés

  1. La vie secrète du chat qui... (Éd. 10/18 - 2007)
  2. Légendes du Comté de Moose (Éd. 10/18 - 2007)

 ~

 Série "Le chat qui..."

  1. Le chat qui aimait la brocante (T-3)(Éd. 10/18 - 1992)ou Brocante et chats siamois
  2. Le chat qui allait au placard (T-15)(Éd. 10/18 - 1995)
  3. Le chat qui avait un don (T-29)(Éd. 10/18 - 2007)
  4. Le chat qui cassait la baraque (T-25)(Éd. 10/18 - 2003)
  5. Le chat qui connaissait Shakespeare (T-7)(Éd. 10/18 - 1991)
  6. Le chat qui connaissait un cardinal (T-12)(Éd. 10/18 - 1994)
  7. Le chat qui déplaçait les montagnes (T-13)(Éd. 10/18 - 1994)
  8. Le chat qui disait cheese (T-18)(Éd. 10/18 - 1996)
  9. Le chat qui donnait un coup de sifflet (T-17)(Éd. 10/18 - 1995)
  10. Le chat qui faisait la bombe (T-28)(Éd. 10/18 - 2006)
  11. Le chat qui flairait l'embrouille (T-23)(Éd. 10/18 - 2000)
  12. Le chat qui flairait une piste (T-19)(Éd. 10/18 - 1997)
  13. Le chat qui inspectait le sous-sol (T-9)(Éd. 10/18 - 1992)
  14. Le chat qui jetait des peaux de bananes (T-27)(Éd. 10/18 - 2005)
  15. Le chat qui jouait aux dominos (T-16)(Éd. 10/18 - 1995)
  16. Le chat qui jouait au postier (T-6)(Éd. 10/18 - 2004)
  17. Le chat qui jouait Brahms (T-5)(Éd. 10/18 - 1991)
  18. Le chat qui lisait à l'envers (T-1)(Éd. 10/18 - 1992)
  19. Le chat qui mangeait de la laine (T-2)(Éd. 10/18 - 1992)
  20. Le chat qui n'était pas là (T-14)(Éd. 10/18 - 1994)
  21. Le chat qui parlait aux fantômes (T-10)(Éd. 10/18 - 1993)
  22. Le chat qui parlait aux oiseaux (T-20)(Éd. 10/18 - 1998)
  23. Le chat qui parlait dindon (T-26)(Éd. 10/18 - 2004)
  24. Le chat qui regardait les étoiles (T-21)(Éd. 10/18 - 1999)
  25. Le chat qui remontait la rivière (T-24)(Éd. 10/18 - 2002)
  26. Le chat qui sniffait de la colle (T-8)(Éd. 10/18 - 1992)
  27. Le chat qui vivait haut (T-11)(Éd. 10/18 - 2000)
  28. Le chat qui volait une banque (T-22)(Éd. 10/18 - 2000)
  29. Le chat qui voyait rouge (T-4)(Éd. 10/18 - 1991)

Bonne lecture