1917 - 1994 

Biographie

Robert Albert Bloch est né en 1917 à Chicago, d'un père caissier dans une banque et d'une mère travailleuse familiale. Très jeune, Robert manifeste un grand intérêt pour la Littérature fantastique, influencé par les films de Ion Chaney, dont  "Le Fantôme de l'Opéra" qu'il découvre à l'âge de 8 ans. L'évènement le plus extraordinaire de sa vie est sans nul doute l'acquisition, alors qu'il n'a que 10 ans, d'un exemplaire des "Weird Tales", un magazine populaire (Pulp) consacré aux nouvelles fantastiques et macabres. Il découvre alors l'oeuvre de H.P Lovecraft, auteur d'une série mythique de S.F, "Cthulhu Mythos", connue dans le monde entier, qui a fait de Lovecraft le plus grand des écrivains de fantastique du XXème siècle.

Avec la Grande Dépression, la famille Bloch part pour Milwaukee où Robert, alors âgé de 16 ans, commence une correspondance avec son auteur préféré, Lovecraft, qui continuera jusqu'à la mort de celui-ci en 1937. (Robert Bloch le mettra en scène dans un de ses romans, "Strange Eons" en 1979, traduit en français sous le titre: "Retour à Arkham"). Lovecraft, dès le début de leur correspondance, suggère au jeune homme d'écrire des histoires courtes et celui-ci vend sa toute première nouvelle "Lilies" en 1934 au "Marvel Tales", puis quelques mois plus tard, "The secret in the tomb" au "Weird Tales", il a tout juste 17 ans. Pendant toute sa vie de jeune adulte, Robert Bloch continue d'écrire des nouvelles publiées dans les "Pulps", puis commence à se diversifier. Il utilise alors divers pseudonymes, selon le genre littéraire et les journaux pour lesquels il écrit, de la S.F, du suspense, des contes d'horreur, du vaudeville...

Alors qu'il travaille comme rédacteur dans l'agence de publicité "Gustav Marx", on lui demande d'écrire les discours d'un candidat aux élections, Carl Reidler, et lui organiser sa campagne publicitaire. Le candidat remporte le poste de maire de sa ville, mais Bloch n'y gagne ni la reconnaissance, ni le salaire escompté. C'est dans cette période que Robert Bloch épouse Marion Halcombe, dont il aura une fille.

Il vient alors à créer une émission radiophonique entre le suspense et l'horreur, "Stay tuned for Terror", dont il ne reste malheureusement aucune copie des 39 épisodes écrits par Bloch, pour tenter de vivre de sa plume. Se consacrant entièrement à l'écriture, il invente un personnage, "Lefty Feep" qui devient très vite populaire et apparaît dans 22 nouvelles, mais restent inédites en français: l'auteur a pris un malin plaisir à semer des jeux de mots qui s'avèrent  absolument impossibles à traduire. En 1945, Robert Bloch publie un premier recueil de nouvelles, "Sea kissed" publié uniquement en Grande-Bretagne et "The Opener of the way" paru aux États-Unis. En 1947, c'est un premier roman à suspense qui est édité, "The scarf" (L'écharpe): une première introspection de l'esprit d'un psychopathe, très attiré par les meurtres de femmes.  L'auteur utilise la première personne dans la narration, ce qui donne une force de persuasion telle, que le lecteur finit par croire qu'il connaît intimement l'homme décrit dans le livre, aurait presque de la sympathie pour lui, mais est horrifié par les actes qu'il commet. Robert Bloch a trouvé là, le filon qu'il va utiliser dans de nombreux romans pendant les années suivantes.

En 1953, l'épouse de l'auteur étant souffrante, il part pour le Wisconsin où il va écrire nombre de nouvelles et trois romans à suspense: "Spiderweb" (La proie de l'araignée), "The kidnapper" (Autopsie d'un kidnapping) et "The will to kill" (L'éventreur), tous trois publiés en 1954. Il trouve également à cette époque un travail de script dans l'émission "Weekly Milwaukee Quiz Show" pour arrondir les fins de mois. Robert Bloch a 41 ans, compte déjà quelques bonnes critiques et connaît un succès commercial mais ne peut se satisfaire de cette situation.

Les années qui suivent vont apporter un réel changement dans la carrière de l'auteur:il publie en 1959, un roman dans lequel il prouve que "le meilleur ami d'un jeune homme est bien sa mère". Le titre du roman "Psycho" devient un titre culte dans l'oeuvre littéraire de l'auteur, rappelé sur chacune des couvertures des livres publiés ultérieurement, mais aussi dans toutes les interviews de l'auteur et les articles qui paraissent dans les journaux : Bloch devient "l'homme qui a écrit "Psycho"(Psychose). L'auteur s'est inspiré d'un serial-killer, Ed Gein, habitant du Wisconsin dont il a lu les actes atroces, il écrit le premier jet de son roman en 6 semaines, puis mis au point, le roman est publié et les critiques sont dithyrambiques. Les droits pour une adaptation cinématographique sont achetés, Bloch découvre plus tard que le réalisateur n'est autre qu'Alfred Hitchcock. Son agent s'est occupé de tout, laissant toute latitude au réalisateur dans le  choix du scénariste: c'est alors Joseph Stephano qui est choisi, pas particulièrement emballé par le roman, le transforme quelque peu, critique ouvertement le travail de Bloch qui se contente de relever les changements apportés aux dialogues. Ce sera, sans doute, le meilleur film d'Hitchcock qui revendiquera finalement la paternité du scénario entièrement à l'auteur lui-même: Robert Bloch.

À la grande surprise de l'auteur, en cette année 1959, il se voit récompensé par un "Hugo Award" pour sa nouvelle, classée fantastique plutôt que S.F: "That Hell-Bound Train". On lui propose alors de venir à Hollywood pour écrire un scénario pour la série télévisée "Lock-up", il enchaîne avec une série de scénarios pour la télévision, et postule pour la série "Alfred Hitchcock Presents...", dont il écrit deux scénarios dans les quelques mois qui suivent. Une grève inopportune de la "Writer's Guild" oblige Bloch à retourner à ses nouvelles, mais l'argent gagné lui permet de loger sa famille à Hollywood. Quand la grève cesse au bout de 6 mois, il reprend ses activités pour la série, écrit au total 17 scénarios pour la série "Alfred Hitchcock...". En 1960, un roman à suspense est publié "The dead beat" (Le temps mort) puis un recueil de nouvelles et c'est surtout la sortie du film "Psycho", qui devient un film culte du cinéma américain et dans l'oeuvre d'Hitchcock, marquant de façon indélébile l'imagination des Américains (et des cinéphiles du monde entier par la suite.)

Robert Bloch est alors convié à écrire des scénarios pour le cinéma: le premier de ses films "The couch" met en scène un psychiatre et son patient, puis c'est "The cabinet of Caligari", dans la même veine. Les deux films n'obtiennent pas le succès escompté pour diverses raisons  des coupes dans les budgets, quand ce ne sont pas dans les dialogues... Mais l'auteur n'en continue pas moins d'écrire, toujours des nouvelles, des articles, trois recueils de nouvelles sont publiés, et deux romans classés "Terreur".

Robert Bloch divorce de Marion dans le milieu des années 60, puis se remarie peu de temps après avec Eleanor Alexander. Bien que la plupart  des magazines "Pulps" aient disparu, l'auteur continue à publier ses nouvelles dans des revues pour hommes comme "Adam" ou "Sawank", puis dans des magazines spécialisés "Fantastic" ou "Mike Shayne Mystery Magazine" et il écrit toujours pour la télévision qui reste sa meilleure source de revenus. Il collabore aussi à la réalisation de films avec William Castle, tournés en 1964 et une société de production anglaise lui propose de travailler sur divers scénarios, les films ne sont pas véritablement des succès et Bloch repart vers la télévision, pour laquelle il écrit trois épisodes de "Star Trek" en 1966. 

Toujours naviguant entre le cinéma, la télévision, il écrit encore des nouvelles, des recueils, et publie un roman "The Star Stalker" en 1968 (Le crépuscule des stars), qui là encore n'est pas véritablement un succès... En 1969, un nouveau roman est publié, un thriller "The Todd Dossier" sous le pseudonyme de Collier Young et suivent trois autres romans de S.F en 1968 et 1971, une série de nouvelles, de téléfilms et encore deux romans bien différents. En 1978, "Strange Eons" est écrit en hommage à son mentor, H.P Lovecraft, un roman fantastique, suivi d'un roman à suspense en 1979 : "There is a serpent in Eden" (Un serpent au Paradis).

Début des années 80, l'agent de Robert Bloch lui suggère d'écrire une suite à "Psycho", ce qui n'est pas du goût de la société de producion qui a acquis tous les droits sur le premier roman et des adaptations ou suites éventuelles. Bloch publie "Psycho II" en 1982 et finit par adapter lui-même le livre pour le cinéma : véritable succès autant pour le livre que pour le film. Il écrit encore 3 romans, dont  "Psycho House", paru en 1990, une autre suite de "Psycho" puis le dernier "The Jekyll Legacy" est publié en 1991, écrit en collaboration avec André Norton d'après le livre original de R.L Stevenson. D'autres anthologies de nouvelles, des articles pour divers magazines comblent les "espaces temps" de la carrière de l'écrivain entre deux scénarios ou romans. Il clôture son activité littéraire par une autobiographie, "Once around the Bloch" (1993) dans laquelle il se raconte, sa vie, sa carrière, ses amis...

Une carrière qui s'étale sur plus de 60 années et fait de lui l'auteur le plus prolifique dans le genre suspense, horreur et S.F, même s'il demeure à jamais l'auteur d'un seul roman "Psycho". On compte à peu près 200 nouvelles, dont 17 recueils et 22 romans, plus tous les articles et novelettes publiés dans les magazines. Une carrière qui lui vaut d'être un temps, président de l'Association "The Mystery Writers of America", un des membres les plus drôles et des plus généreux qu'ait compté la communauté des écrivains américains et a largement influencé la carrière de grands auteurs de S.F et d'Horreur.

Pour beaucoup de ses admirateurs, Robert Bloch qui décède en 1994 après un long combat contre le cancer, reste à jamais "ce gentleman plein d'humour qui écrivait des livres d'horreur".

(Sources: Wikipedia /.fantasticfiction.moissonrouge. /mgpfeff.home.sprynet. )

Elleon (Mise à jour 03/2015)

~~~

Résumés

  1. Autopsie d'un kidnapping (Éd. Pocket - 1992)
  2. L'écharpe (Éd. PAC - 1977)
  3. L'Éventreur (Éd. Pocket - 1999)
  4. L'héritage du Dr Jekyll (Éd. J'Ai Lu - 1992)
  5. L'incendiaire (Éd. Pocket - 1993)
  6. La nuit de l'Éventreur (Éd. Pocket - 1992)
  7. La proie de l'araignée (Éd. Gallimard - 1993)
  8. Le boucher de Chicago (Éd. Gallimard - 1993)
  9. Le crépuscule des stars (Éd. 10/18 - 1992)
  10. Le temps mort (Éd. 10/18 - 1993)
  11. Monde des ténèbres (Éd. Gallimard - 1973)
  12. Psychose (Éd. Pocket - 1989)
  13. Psychose 2 (Éd. Fleuve Noir - 1982)
  14. Psychose 13 (Éd. Pocket - 1991)
  15. Un serpent au paradis (Éd. Pocket - 1992)

~

Nouvelles

  1. La dame en rouge (Éd. 10/18 - 1990)
  2. Les neuf cercles du crime (Éd. Les Belles Lettres - 2000)
  3. Les yeux de la momie (Éd. Les Belles Lettres - 1998)

~

Autres titres

(genre: Horreur)

  • Aux portes de l'épouvante
  • Contes de terreur
  • Étoiles filantes
  • L'embarquement pour Arkham
  • La boîte à maléfices
  • Le maître du passé
  • Le temps sauvage
  • Les hurleurs
  • Lori
  • Parlez-moi d'horreur
  • Psychomania
  • Psychopathe
  • Retour à Arkham

~

(genre: Science-Fiction)

  • Frère de la chauve-souris
  • L'homme qui criait au loup
  • La fourmilière
  • La quatrième dimension
  • Le train pour l'enfer

 Bonne lecture