Biographie

Mathieu Bernardi, alias Mathias (son prénom de plume) est né en 1976 à Nevers. Il passe son bac L puis entreprend des études de Droit dans sa ville natale, qu'il complète à Paris puis au Canada où il prépare son DEA. Depuis 2002, il travaille comme haut fonctionnaire au Ministère de la Défense, actuellement en poste à l'Ambassade de France au Cambodge, à Phnom Penh.

Passionné depuis toujours par l'Histoire, (un petit-fils de maquisard !), les livres dans les bibliothèques, il s'intéresse beaucoup aux relations internationales, aux climats orientaux et il écoute de la musique... Rock (anglaise) et lit les ouvrages d'un romancier américain du nom de James Ellroy !!! Mathieu se lance dans l'écriture, le résultat en est un roman qu'il situe sous la période de l'Occupation, un roman noir, comme il préfère le définir « car on connaît les coupables dès le départ...»(propos recueillis par Géraldine Phulpin pour www.lejdc.fr ). S'appuyant sur un long travail de recherches dans les bibliothèques, sur Internet, recueillant des témoignages de personnes qui ont vécu ces années-là, il s'attelle à la tâche, tous les matins avant de partir travailler, pendant 18 mois et au final, Mathias Bernardi présente son livre La ville sans regard à un concours de manuscrits organisé par le magazine "Tecnikart", et remporte le "Prix Spécial du Jury", c'était en 2006.

Fort de cette reconnaissance, il  décide de proposer son livre à quelques grandes maisons d'édition, dont les Éditions J.C. Lattès qui acceptent d'emblée, tant le style incisif de l'auteur et la finesse psychologique de l'intrigue policière  séduisent. Ce premier roman, classé "policier" de Mathias Bernardi, La ville sans regard  est donc publié en 2008, et le jeune auteur (tout en continuant ses activités professionnelles) s'est déjà remis au travail, un nouveau livre est en préparation, dont il peut déjà avancer le titre: "Titans", mais là c'est une autre histoire...qui se termine sous le titre Après les hommes publié en 2011, aux mêmes éditions.

En 2015, le troisième roman de Mathias Bernadi, Toxic Phnom Penh, publié aux Éditions Le Masque, est couronné par le "Prix du Roman d'Aventures", plaçant ainsi l'auteur sur la liste des plus grands noms qui ont oeuvré, oeuvrent encore, pour la Littérature policière.

(Sources: nevers-lalocale.jimdo. )

Elleon (Mise à jour 06/2015)

~~~

Résumés

  1. Après les hommes (Éd. J.C Lattès - 2011)
  2. La ville sans regard (Éd. J.C Lattès - 2008)
  3. Toxic Phnom Penh (Éd. Le Masque - 2015)etoile

Bonne lecture