Biographie

Paul Borrelli est né en 1959 à Toulon. Enfant sensible, rêveur, solitaire, il a pour seule distraction les films d'Hithckock à la télévision. Dans les années 80, pris de passion pour le groupe de musique Magma et son leader Christian Vander, il monte son propre groupe de "Jazz fusion" pour lequel il compose et joue des claviers. Il se découvre (après avoir vu le film "Allien") un passe-temps: la fabrication de maquettes de vaisseaux spatiaux et la peinture à l'aérographe. Dans le même temps, il découvre Philip K. Dick et la S-F, une passion est née qui ne le quittera plus.

Ce n'est pourtant pas vers des études artistiques qu'il se dirige, choisit la Psychologie et les Sciences de l'Éducation. Il fait la connaissance de Marcel Thaon, professeur de Psychologie, grand amateur de S-F et spécialiste de l'oeuvre de Philip Dick et dès lors les conversations entre le professeur et l'étudiant ne tournent plus qu'autour de cette passion. Paul découvre alors d'autres auteurs de la S-F, Ballart, Brussolo et va jusqu'à suivre un cours de Littérature Comparée, animé par Roger Bozzeto, sur le policier et le fantastique, sans avoir aucunement l'idée d'écrire un jour. Mais les discussions animées avec Marcel Thaon passent petit à petit sur la création de textes, et le professeur encourage l'élève à écrire...

Tout en préparant son mémoire de Maîtrise, Paul Borrelli écrit un premier roman "Fantasmes urbains", suivi de "Poussières", deux romans restés inédits. Il poursuit ses lectures, approfondissant l'oeuvre de Dick, Brussolo, la SF en général et... les ouvrages théoriques de Psychologie. Diplômé, il entame sa carrière professionnelle, consacrant ses loisirs à la Musique et aux Arts plastiques. Déjà, un troisième roman est en gestation, mais il se trouve confronté aux débordements de son imagination qui l'emmènent vers une intrigue policière sur fond de S-F. Dès lors ses lectures changent de genre, il découvre Lieberman, Harris, Block, Ellroy et d'autres, oublie son manuscrit pendant quelques années, puis sa muse lui souffle l'inspiration...

Le manuscrit de L'ombre du chat est achevé rapidement et un concours de circonstances fait qu'il se trouve très vite publié aux Éditions de L'Atalante en 1994:  Paul Borrelli crée un nouveau genre, le roman policier futuriste. L'action de ce roman se déroule dans un décor de S-F (son genre littéraire de prédilection !), dans le Marseille des années 2032, l'auteur y dépeint des personnages complexes, tourmentés (ses études de psycho !), dont les deux principaux protagonistes, l'inspecteur-chef Canavese et le marginal Serge Lançon amenés à travailler ensemble ne s'apprécient pas du tout, leurs rapports sont à la limite de la haine, mais les qualités et les dons des deux hommes en font un duo d'enquêteurs hors pair. Derrière les portraits des personnages, tant physiques que psychologiques, que l'auteur ébauche au fil de son roman, une autre peinture, celle de  Marseille, une ville projetée dans le futur, décalée, surpeuplée et « livrée à la corrosion des pluies acides ». L'artiste, le fou de SF, le psychologue, tous trois tiennent la plume de Paul Borrelli pour donner le ton de ce livre ( environ 400 pages).

En 1997, l'auteur récidive dans le genre et reprend son décor: Marseille en 2033 et ses personnages pour écrire  Désordres: il y aborde sans complaisance des thèmes comme le sadomasochisme, le néo-nazisme, la cruauté humaine... Il faut dire que depuis son premier roman, Paul Borrelli a élargi le champ de ses lectures à Bukowsky, Fante, découvert le monde de Fellini, de Lynch, mais sa préférence va toujours à Philip K. Dick et son roman "Substance-mort" qu'il relit un bon nombre de fois, quand il déprime (!?!?). 

Entre sa Musique, les Arts plastiques, l'auteur écrit un troisième roman avec son héros Serge Lançon (il avoue avoir un petit faible pour celui-ci...) et  l'inspecteur Canavese: Trajectoires terminales est publié en 1999, l'intrigue est menée dans le milieu de l'Art. Pourquoi changer de registre quand Paul Borrelli a encore tant de choses à exprimer, tant à dire sur ce monde "noir" d'aujourd'hui, (même si l'histoire se passe en 2034), il se contente de peindre la réalité  telle quelle, y ajoute parfois un zeste d'humour... noir, histoire d'alléger toute cette noirceur qui plombe l'atmosphère.

Si dans ces trois romans, on retrouve les mêmes personnages, les livres peuvent être lus dans le désordre...  Ajoutons que les Éditions Gallimard ont réédité en 2002, le premier ouvrage de cette série "noire" de Paul Borrelli, L'ombre du chat, dans la collection Folio.

« Depuis, Paul Borrelli ne semble pas avoir publié autre chose... ou bien faut-il se tourner vers la S-F ? Mais là, c'est un autre genre... Un genre auquel il peut nous arriver de faire allusion, en fonction des auteurs cités, mais nous consacrons ce blog entièrement et uniquement à la Littérature policière... »      

(Sources Wikipédia / éditeur /noosfere. )

Elleon

~~~

Résumés

Cycle Serge Lançon et l'inspecteur Canavese

  1. Désordres (Éd. L'Atalante - 1997)
  2. L'ombre du chat (Éd. L'Atalante - 1994)
  3. Trajectoires terminales (Éd. L'Atalante - 1999)

Bonne lecture