Biographie

Will Christopher Baer est né en 1966 dans le Mississipi, issu d'une vieille famille du Sud. Il passe son enfance entre Montréal et l'Italie et s'amuse déjà à écrire des histoires de Science Fiction. Il fait ses études secondaires à Memphis dans le Tennessee et découvre alors Shakespeare, Faulkner, James Joyce... etc. Il entreprend des études à l'Université de Tulane à La Nouvelle-Orléans mais abandonne très rapidement, repart pour Memphis où il obtient son BA à l'Université. Nouveau départ vers l'Ouest, en 1990, vit pendant quelques années à Portland et Eugene dans l'Oregon, puis prépare un MA en Arts Plastiques à "l'Institut Naropa" de Boulder (dans le Colorado), au "College Jack Kerouac", dont il sort diplômé en 1995.

Et nouvelle vie en Californie depuis 1996, d'abord en bordure de la baie, puis à Los Angeles. Au cours de cette vie d'études et de "migration", il exerce nombre de boulots très divers, chauffeur de taxi, barman, gérant de magasin de vidéo, puis journaliste et professeur à l'Université d'Etat Evergreen à Olympia dans l'État de Washington.

Il commence à se faire connaître comme scénariste de courts métrages, et quelques nouvelles sont publiées en bonne place dans plusieurs revues littéraires, dont "Nerve" et "Bomb". Puis en 1999, un premier roman est publié, "Kiss me, Judas" par l'éditeur Barnes & Noble, roman accueilli très favorablement par les critiques qui considèrent Will Christopher Baer comme l'auteur "phare" de l'éditeur. L'auteur avoue avoir achevé l'écriture de ce premier livre, enfermé dans un studio d'artiste, avec une machine à café, une stéréo bon marché et des toilettes... Il ne peut écrire que dans la plus parfaite solitude.

Dans ce premier roman qualifié de "noir", les lecteurs découvrent le personnage de Phineas Poe, ex-flic aux Affaires Internes dans le Département de la Police de Denver, veuf inconsolable, obsédé par la mort de son épouse qui n'a jamais été élucidée. Après un court séjour dans un hôpital psychiatrique, dans lequel il tente de se remettre, il tombe dans un terrible traquenard et se retrouve avec un rein en moins à son réveil. Un rein qui a été remplacé par un sachet d'héroïne qui met dès lors sa vie en péril s'il vient à éclater... Ce qui donne bien au bout du compte un roman noir, très noir sur fond de drogue, sexe, violence, corruption, meurtre et... rock'n roll. Une catégorisation qui ne satisfait pas véritablement l'auteur qui reconnaît cependant que les histoires qu'il écrit méritent bien ce qualificatif. Ce premier livre  est alors traduit en cinq langues, et un contrat pour l'adaptation cinématographique est signé.   

Un second roman, "Penny dreadful" paraît en 2000, l'auteur poursuit les aventures de Phineas Poe, livre écrit dans les mêmes conditions de solitude: cette fois-ci, il reste enfermé dans un motel pendant plusieurs semaines, puis le troisième volet de cette trilogie, "Hell's half acre" est publié, seulement en 2004, alors que le manuscrit est prêt depuis 2001, achevé dans une chambre louée au-dessus d'un bar de North Beach. Des problèmes avec l'éditeur Barnes & Noble, il  faut alors à l'auteur, chercher une autre maison d'édition qui accepte de publier son roman...

Entre-temps, Will Christopher Baer a achevé l'écriture d'un quatrième roman (et dernier de sa carrière d'auteur ?)  paru en 2008, "Godspeed" et a écrit quelques scénarios. Les trois romans de Phineas Poe sont regroupés en un seul volume, publié en 2005 chez Omnibus mais reste inédit en France, où les Éditions Joëlle Losfeld publient le tout premier opus, Embrasse-moi, Judas en 2002, les deux suivants ne semblent pas avoir conquis l'éditrice ou serait-ce... les lecteurs, déçus par le premier ?

 (Sources: Wikipedia / bookslut. /fantasticfiction. )

Elleon (Mise à jour/ 2015)

~~~

Résumé

  1. Embrasse-moi, Judas (Éd. Joëlle Losfeld - 2002)

Bonne lecture