de Robert Van Gulik

le_singe_et_le_tigre

Le matin du singe débute par la rencontre fortuite du Juge et d'un gibbon qui lui remet involontairement une bague magnifique; s'ensuit une enquête sur le meurtre d'un vagabond fort riche, en contact avec un apothicaire participant à une opération de contrebande...

On découvre aussi l'un des aspects du code pénal Chinois qui prévoyait que les attardés et autres déficients mentaux ne pouvaient être condamnés pour les crimes qu'ils avaient commis. Seul TAO Gan accompagne le Juge dans cette enquête. C'est d'ailleurs à son terme qu'il lui est proposé de rester au service de Son Excellence.

La nuit du tigre porte la grise tristesse du début de l'hiver, tant en termes de saisons qu'en terme d'états d'âme pour notre juge. Cette histoire fait suite à l'énigme du Clou Chinois, dans lequel le magistrat vit une douloureuse expérience; Il est en route vers la capitale, ayant été nommé Président de la Cour Métropolitaine de Justice, ce qui est, en soi, une réelle promotion, mais qui marque surtout le tournant de sa carrière d'enquêteur criminel.

Toutefois, sa perspicacité et son inventivité vont sauver une ferme fortifiée et ses occupants de l'attaque d'une bande de malfrats... Tout en résolvant une affaire criminelle au sein même de la ferme!

Éditions 10/18