1932 - 2016 

Biographie

Umberto Eco est né en 1932 à Alexandrie dans le Piémont (Italie).

Diplômé en 1954 de l'Université de Turin en Philosophie, il s'intéresse dans un premier temps à la Scolastique médiévale ("Sviluppo dell'estetica medievale", 1959), puis à l'Art d'Avant-Garde ("L'Œuvre ouverte", 1962) et à la Culture Populaire contemporaine ("Apocalittici e integrati", 1964). Il rencontre un succès immédiat en Italie. Devenu ensuite un pionnier des recherches en Sémiotique ("La Structure absente", 1968, "Trattato di semiotica generale", 1975), il développe une théorie de la Réception ("Lector in fabula", "The Limits of Interpretation", "The role of the Reader") qui le place parmi les penseurs européens les plus importants de la fin du XXe siècle.

Son premier roman, Le Nom de la rose connaît un succès mondial avec 16 millions d'exemplaires vendus à ce jour et des traductions en vingt-six langues, malgré un contenu dense et ardu. Umberto Eco met en application dans ce « policier médiéval » ses concepts sémiologiques et ses théories du langage, ceux-là mêmes qu'il enseigne à Turin. En 2002, le quotidien "La Repubblica" le vend comme supplément au journal ; près de 2 millions de livres sont vendus le même jour.

Son deuxième roman, Le Pendule de Foucault connaît également un énorme succès, quoique pour des raisons inverses: le public, guidé par Eco, part à la découverte de symboles énigmatiques ou prophétiques, à rebours de la dénonciation de l'Ésotérisme qui est pourtant le propos de l'auteur, mais celui-ci démontre par la même occasion que le lecteur est libre de ses interprétations. Le livre tourne d'ailleurs en ridicule l'interprétation à outrance des faits avérés ou légendaires de l'Histoire, en tirant avec un égal succès des dimensions d'un simple kiosque à journaux le même genre d'informations de portée cosmique que certains se croient fondés à lire dans celles de la pyramide de Khéops.

Umberto Eco donne ensuite plusieurs conférences sur ses théories de la narration en Littérature, "Six promenades dans les bois du roman et d'ailleurs", sur la traduction, "Experiences in translation" (2000), et sur la Littérature, "De la Littérature" (2003). Tout au long de sa carrière, il écrit régulièrement dans des quotidiens et des hebdomadaires des chroniques sur des sujets de l'heure, avec un souci de « débusquer du sens là où on serait porté à ne voir que des faits ».

Plusieurs recueils, dont seulement certains ont été traduits, regroupent les textes les plus amusants, "Pastiches et Postiches"("Diario minimo" - 1963) et "Comment voyager avec un saumon" ("Il secondo diario minimo"- 1992). Certains autres recueils regroupent des textes plus polémiques, "Croire en quoi ?" (1998), "Cinq questions de morale" (2000), "Islam e occidente" (2002). Parmi ses activités les moins connues, Umberto Eco est membre du "Forum International de l'Unesco" (1992), de "l'Académie Universelle des cultures de Paris" (1992), de "l'American Academy of Arts and Letters" (1998) et a été nommé au conseil de la "Bibliothèque d'Alexandrie" (2003). Il a assuré en 1992-1993 un cours à la Chaire européenne du Collège de France sur le thème « La quête d'une langue parfaite dans l'histoire de la culture européenne ». Sa nomination la plus originale est sans doute celle de Satrape du Collège de Pataphysique en 2001.

Le grand rêve d'Umberto Eco, la raison d'être de son entreprise encyclopédique interminable et décalée, c'est peut-être en fin de compte une bibliothèque imaginaire d'Alexandrie, non pas de l'Alexandrie d'Égypte, mais de sa ville natale du Piémont. Cette ville « sans idéal et sans passion », « sans rhétorique et sans mythe, sans mission et sans vérité » serait comme le lieu originaire, inaccessible d'où l'on peut rire du reste. Pour accéder à cette bibliothèque, il faudrait marcher indéfiniment de page en page. D'une érudition à donner le vertige, mais restant toujours pédagogue, Umberto Eco est un des auteurs les plus importants de l'Occident contemporain. On lui reconnaît surtout le mérite d'être un vulgarisateur génial. La fascination de son public tient moins à l'originalité de ses idées qu'à sa façon de les rendre accessibles, vivantes, généreuses.

(Sources: Wikipedia)

~~~

* Umberto Eco est décédé en février 2016 (.lefigaro.)

~~~

Résumés

  1. Baudolino (Éd. Grasset - 2002)
  2. Le cimetière de Prague (Éd. Grasset - 2011)
  3. Le nom de la Rose (Éd. Grasset - 1982)
  4. Le Pendule de Foucault (Éd. Grasset - 1990)
  5. Numéro Zéro (Éd. Grasset - 2015)

~

Autre titre

  • L'île du jour d'avant

Bonne lecture