14 juillet 2008

Les blondes et papa

de Exbrayat Anodin, le complexe des blondes! Du moins en apparence. Car le mal peut avoir des conséquences graves. En effet, mis en présence d'une personne de sexe féminin pourvue d'une chevelure blonde, le sujet atteint se trouve instantanément transporté au septième ciel. Comprenette bloquée... Sourire extatique... Roucoulades et discours enflammés... Très dangereux tout cela... Ianto Morgan souffre justement de ce redoutable complexe.  Et ayant rencontré une charmante blonde, il plane à des altitudes que lui seul peut... [Lire la suite]
Posté par Krri à 21:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

14 juillet 2008

Les amours auvergnates

de Exbrayat Aurillac, calme petite ville de province, assoupie au bord de la Jordanne.  Mais dans l'étude de Me Parme les passions couvent sous la poussière des dossiers: François, le clerc de notaire, rêve toutes les nuits qu'il dort avec l'épouse de son patron et assaille la dame de billets doux...  La logeuse du clerc est amoureuse folle de son locataire que, de son côté, la fille du notaire est bien décidée à traîner devant M. le Maire... À l'étude, le pauvre François est en butte aux petites mesquineries de ses... [Lire la suite]
Posté par Krri à 19:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 juillet 2008

Le voyage inutile

de Exbrayat ... Ces coups de poignard dans le crâne qui m'aveuglaient. J'en aurais hurlé... Je ne savais plus bien où j'étais... Le mot « honte » m'arracha au mal pour quelques secondes. Honte?  c'est Louise qui aurait dû avoir honte! Sans le vouloir, je criai : - Honte?  elle est bonne, celle-là ! Je perçus un murmure hostile, une rumeur confuse autour de moi. Sans doute les clients. Je m'en fichai... J'étais retourné vingt ans en arrière... Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES Édition originale (1966)
Posté par Krri à 19:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 juillet 2008

Le temps se gâte à Zakopane

de Exbrayat Quelle belle histoire d'amour que celle de ce jeune banquier bernois amoureux fou d'une ravissante Polonaise dont la guerre l'a séparé et qui la cherche, depuis vingt ans, dans tous les coins de la Pologne !  Quelle belle histoire d'amour, mais aussi quelle couverture idéale pour un agent du contre-espionnage anglais ! Endossant la personnalité de l'impénitent amoureux helvétique, Roy Farmouth va s'introduire à Cracovie, dans une famille d'aristocrates déchus qui ont le tort de livrer à l'Est, un peu trop... [Lire la suite]
Posté par Krri à 19:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 juillet 2008

Le quintette de Bergame

de Exbrayat Que faire lorsqu'un problème de cette envergure se pose à la police ? Que faire lorsque tous les enquêteurs ont échoué, et que deux hommes sont déjà morts ?  Mais... appeler l'illustre Tarchinini à la rescousse, bien sûr ! C'est ainsi que le meilleur limier d'Italie se retrouve parachuté à Bergame, déguisé en inoffensif professeur. Se mettre dans la peau d'un expert en archéologie médiévale, ce n'est pas facile. Mais loger chez le Golfolina, le célèbre quintette spécialiste de musique du XVIIe siècle, voilà qui... [Lire la suite]
Posté par Krri à 19:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 juillet 2008

Le quadrille de Bologne

de Exbrayat Dangereuse, la vie d'un représentant en pâtes alimentaires?  Allons donc! C'est pourtant à une infernale série d'attentats qu'échappe le voyageur de commerce Alfonso Santucci, à l'issue d'une tournée de trois mois dans les pays de l'Est où il est allé vanter les mérites de ses lasagnes et de ses tagliatelles. Mais c'est que Santucci n'est pas plus voyageur de commerce qu'il ne s'appelle Santucci... Il fait partie des services secrets italiens. Seulement cela, personne ne le sait. Pas même Tosca, ravissante... [Lire la suite]
Posté par Krri à 19:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

14 juillet 2008

Le plus beau des bersagliers

de Exbrayat Nino Regazzi, le bersaglier, devait à la nature, un visage qui mettait tous les coeurs en émoi.  Cependant, jouer les séducteurs comporte des risques et le soir où les agents, effectuant leur ronde, trouvèrent le cadavre du plus beau des bersagliers, nul ne s'en étonna beaucoup... Sans doute la police n'aurait-elle jamais découvert le coupable, car les pistes se révélaient trop nombreuses, si le hasard n'avait voulu que le commissaire véronais Romeo Tarchinini ne soit venu effectuer un stage à Turin... Éditions... [Lire la suite]
Posté par Krri à 19:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 juillet 2008

Le nez dans la luzerne

de Exbrayat « Vive la libération de la femme !» Le slogan s'étale en grosses lettres indignées sur la glace de la chambre de Daisy. Et la chambre est vide... Ainsi que celle d'Adela... Et celle de Fiona... Elles ont osé, les ingrates! Filles dénaturées! Quitter le toit familial ! Fuguer comme des dévergondées qu'elles sont ! Mais le sergent Kirkham ne va pas se laisser faire. Il connaît le responsable: Elmer Rufford, ce vil suborneur, ce satyre qui n'a même pas une goutte de sang irlandais dans les veines.  Ah!  il aura... [Lire la suite]
Posté par Krri à 19:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 juillet 2008

Le dernier des salauds

de Exbrayat Comment l'opinion de Stockton-City aurait-elle pu accepter, sans lui témoigner son mépris, que Ted Melford - le chef de la brigade criminelle - se soit aussi cyniquement vendu au gang régnant sur la ville ? D'autant plus que Mel Vadding, l'amateur de papillons, le caïd à qui tout le monde obéissait, avait tué Lilian, la fille de Ted Medford !  On peut aimer l'argent, mais à ce point, non. Vraiment, Ted Melford était bien le dernier des salauds. Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES Édition originale... [Lire la suite]
Posté par Krri à 18:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 juillet 2008

Le colonel est retourné chez lui

de Exbrayat Le pasteur de Colton-on-the-sea, dans le Devon, crut mourit de saisissement le jour où il découvrit dans le tronc placé sous le porche de son église, un faux billet d'une livre... La jolie et naïve Doris ne fit aucune difficulté pour remettre au policier les faux billets qu'elle avait dans son sac et dont son mari possédait une provision... En bref tout eût été résolu rapidement si, quelques jours plus tard, la mer n'avait rejeté les cadavres du faux monnayeur et du policier... Assez curieusement, la police ne serait... [Lire la suite]
Posté par Krri à 18:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :