1908- 1994

Biographie

Paul Gerrard est un des principaux pseudonymes de Jean Sabran né en 1908 à Hyères. Il exerce différents métiers : comptable, rédacteur, puis assureur et commence à publier sous son nom différents ouvrages chez Albin Michel à partir de 1946; il remporte avec son roman "Joan", le "Prix de la ville de Cannes" en 1949. La même année, il entre aux Éditions G.P (Générale Publicité) où travaille son frère Guy Sabran, qui y est illustrateur de livres pour la jeunesse, et y écrit des adaptations de classiques pour la jeunesse.

À partir de 1952, sous le pseudonyme de Paul Berna, il écrit ses propres romans pour enfants publiés dans la "Collection Rouge et Or"; les deux frères produisent ensemble la série des albums "Zoupette", des adaptations de classiques comme "Les Contes des mille et une nuits", des albums et romans inédits comme "Nous irons à Lunaterra". Paul Berna signe aussi des romans de S.F dont "La Porte des étoiles" et sa suite "Le continent du ciel". Son livre le plus célèbre, "Le Cheval sans tête", paru en 1955 , "Grand Prix de Littérature au salon de l'enfance" est traduit en plusieurs langues et connaît un grand succès en Grande-Bretagne et aux États-Unis; en 1963, les studios britanniques Disney en font un film sur un scénario de T.E.B.Clarke, "The Horse without a Head". En 1958, il est lauréat du "Grand Prix de Littérature de la Jeunesse" avec "Le Champion"

Paul Gerrard signe son premier roman policier Deuil en rouge en 1959, publié aux Éditions Presses de la Cité, il est couronné par le "Grand Prix de Littérature Policière" et devient dès lors l'un des grands noms de la littérature policière. Parmi plus de vingt-cinq romans, on compte en effet beaucoup de chefs-d'oeuvre: La Chasse au dahu, Le trente-sixième dessous, Le mistigri, Badaboum!... et bien sûr, La javanaise. << De ses univers sombres, bâtis sur la chausse-trappe et le piège, les personnages, acculés aux frontières de la peur, ne s'échappent souvent que par la violence.>> (cf. Le Masque, Éditions Librairie des Champs-Élysées qui rééditent les romans de Paul Gerrard à partir de 1990). "Une chance mortelle" publié en 1948 par Jean Sabran est réédité chez Opta sous le nom de Paul Gerrard.

Jean Sabran alias Paul Berna, alias Paul Gerrard, utilise également les pseudonymes de Bernard Deleuze pour 2 romans,("L'homme au long nez", Denoël - 1947; "Vagabond des Andes", Denoël - 1952) réédités sous le nom de Paul Gerrard pour le premier et Jean Sabran pour le second.

Sous le pseudonyme de Joël Audrenn, il signe trois romans policiers et sentimentaux.

Jean Sabran, souffrant de cécité cesse d'écrire à partir de 1984, il décède à Paris en 1994

(Sources partielles wikipedia)

Elleon

~~~

Résumés

  1. Aux frontières de la peur (Éd. Le Masque - 1993)
  2. Badaboum ! (Éd. Le Masque - 1999)
  3. Belle de mort (Éd. Presses de la Cité - 1963)
  4. Corbillard grand sport (Éd. Presses de la Cité - 1960)
  5. Croque-diamant (Éd. Le Masque - 1996)
  6. Deuil en rouge(Éd. de L'Instant - 1986) etoile
  7. Dynamite girl (Éd. Le Masque - 1998)
  8. Ilse est morte (Éd. Presses de la Cité - 1967)
  9. La chasse au dahu (Éd. Le Masque - 1988)
  10. La cravate en fer (Éd. Presses de la Cité - 1973)
  11. La dame de fric (Éd. Le Masque - 1997)
  12. La fine bouteille (Éd. Le Masque - 1998)
  13. La Javanaise (Éd. Le Masque - 1989)
  14. La Porsche jaune (Éd. Le Masque - 1991)
  15. La tournée du bourreau (Éd. Le Masque - 1990)
  16. Le contrat de l'ange gardien (Éd. Presses de la Cité - 1968)
  17. Le masque de verre (Éd. Presses de la Cité - 1965)
  18. Le mistigri (Éd. Le Masque - 1994)
  19. Le pas des Lanciers (Éd. Presses de la Cité - 1970)
  20. Le trente-sixième dessous (Éd. Le Masque - 1990)
  21. Les incandescentes (Éd. Le Masque - 1990)
  22. L'homme de la Rhur (Éd. Le Masque - 1995)
  23. Un remède à la peur (Éd. Presses de la Cité - 1971)
  24. Une carabine pour deux (Éd. Le Masque - 1994)

~

Autres titres

  • Catch-catch party
  • Convoi funèbre
  • Le train du Mardi-gras
  • L'homme au long nez (Bernard Deleuze)
  • Une chance mortelle
    ~

Sous le pseudonyme de Joël Audrenn

  1. L'embrouille-coeur (Éd. Hachette - 1976)
  2. La sardane de minuit (Éd. Hachette - 1975)
  3. La dame en rose (Éd. Taillandier - 1979)

Bonne lecture