de Paul Gerrard

la_fine_bouteille

Dona du Vivien a cru fuir un mari et une belle-mère tyranniques en descendant sur la côte d'Azur pour sa convalescence. Contre leur avis, elle a emmené avec elle une infirmière de l'hôpital pour qui elle s'est prise d'affection. Mais la tranquillité des deux jeunes femmes est de courte durée.

Un supposé garde du corps envoyé par le mari de Dona s'inscrit peu à peu dans leur paysage quotidien...Le moniteur d'un yacht club tout proche les harcèle de propositions...Quant au jardinier de la villa, il exerce sur Manuèle et Dona une surveillance toute paternelle.

Ces messieurs ont-ils de véritables bonnes intentions, ou bien une machination se trame-t-elle autour de Mme du Vivien ? À l'heure de la sieste, quand le soleil trop fort engourdit les maisons, l'illusion l'emporte parfois sur la raison...

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

Édition originale: Presses de la Cité (1968)