de B.M. Gill

petits_jeus_de_massacre

Une petite fille contemple avec satisfaction la tête blonde d'un petit garçon qui gît, mort, dans les quelques centimètres d'eau du bassin aux poissons rouges de la villa.

Nous sommes au beau milieu de la Seconde Guerre mondiale. La petite fille s'appelle Zanny. Le petit garçon qu'elle vient de noyer parce qu'il lui avait emprunté son singe en peluche a été recueilli avec sa soeur Dolly par les parents de Zanny après la mort de ses propres parents dans un bombardement.

Ainsi débute le plus étonnant des romans de B.M. Gill, grand maître de l'angoisse et du suspense psychologique.

Le véritable suspense, lui, commence après ce premier meurtre. En effet, Dolly, huit ans, sait que Zanny a tué son frère, mais elle ne la dénonce pas, comptant tirer profit de son secret d'une manière plus perverse. Quant aux parents de Zanny, ils préfèrent se persuader que c'est un accident, que Zanny n'a pas vraiment voulu tuer le petit Willy.

Et quand Zanny commet son second meurtre, ils sont pris dans l'engrenage du mensonge: la dénoncer reviendrait à reconnaître qu'ils ont menti lors du premier.

Éditions FAYARD

~~~

La grande originalité du nouveau roman de B.M. Gill vient de ce qu'elle ne s'est pas contentée de poser un cas de conscience (Que faire si vous découvrez que votre enfant est un assassin?), mais qu'elle montre, beaucoup plus subtilement, combien, le premier pas franchi, il est facile de s'habituer au mal, de le considérer comme naturel.

~~~