28 juillet 2008

La chute de John R.

de Barry Eisler

la_chute_de_john_r

À Tokyo, de nos jours.

Né de père japonais et de mère américaine, John Rain a passé sa petite enfance au Japon jusqu'au décès de son père. Il grandit ensuite dans l'État de New York, et ses traits métissés lui vaudront les brimades des autres adolescents. Enrôlé à dix-sept ans dans l'armée, il intègre un groupe au service de la CIA et remplit diverses missions de reconnaissance et de sabotage au Cambodge, au Laos et dans le Nord Vietnam. John sert alors son pays adoptif avec la passion d'un samouraï mais il sera cruellement déçu par son mentor à la fin de la guerre.

Après avoir rompu avec les États-Unis, il est devenu tueur à gages au Japon, au service du parti en place, le Parti démocrate libéral. Ses origines, sa maîtrise parfaite de la langue lui permettent de passer inaperçu. Par l'intermédiaire d'un dénommé Benny, larbin du PDL, il obtient des contrats de clients anonymes. John est spécialisé dans l'exécution de meurtres qui passent pour morts naturelles. Dépourvu de scrupules, il opère selon trois principes : il doit agir seul, sa cible doit être masculine et directement concernée par le contrat. (Jamais il ne s'en prendrait à une femme, un enfant ou à un proche de la cible.) Il travaille avec un jeune prodige des nouvelles technologies surnommé Harry qui ignore tout des activités de son mystérieux partenaire. Leur nouvelle cible : Yasuhiro Kawamura, vice-ministre au ministère des Travaux publics.

Avec tout le savoir-faire dont il est capable, John exécute l'homme dans le métro et sa mort passe pour une crise cardiaque foudroyante. Mais il remarque la présence d'un Occidental, un gaijin, qui, sous prétexte de venir en aide au mourant, fouille ses poches. Que cherche-t-il ? John a le sentiment de s'être fait doubler ; de plus, Harry lui apprend que l'appartement de Kawamura a été « visité » pendant ses funérailles. L'enquête n'a pas été confiée à la police mais à l'équivalent japonais du FBI : autant dire que le défunt était bien plus qu'un simple bureaucrate. Alors que John se rend un soir à son club de jazz favori, il est séduit par une jeune et talentueuse pianiste, Midori, qui lui est présentée ; elle se trouve être la propre fille de Kawamura.

Au même moment, l'Occidental vu dans le métro entre dans le club, apparemment un journaliste. Convaincu que Midori est en danger, John enfreint ses propres règles et décide de la protéger... S'ensuit alors une enquête menée à un train d'enfer car l'assassinat de Kawamura cache un vaste complot où sont impliqués, entre autres, un groupe d'extrême droite et la CIA. Devenu cible à son tour, John verra même ressurgir son passé de vétéran du Vietnam sous les traits d'un homme avec qui il a un vieux compte à régler...

Éditions BELFOND

Posté par Krri à 21:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Tokyo blues

de Barry Eisler

tokyo_blues

De nos jours à Tokyo.

Après avoir supprimé un agent de la CIA qui n'avait cessé de le traquer, John Rain a décidé d'organiser sa propre disparition et de prendre sa retraite au Brésil.

Mais il est contacté par un ami policier japonais qui lui demande d'accepter une dernière mission: éliminer un effroyable tueur, lui aussi grand champion d'arts martiaux. Ce criminel, au service de la mafia japonaise, n'est en fait qu'un pion dans un immense complot visant à conduire le pays au chaos.

Lorsque son associé est assassiné, John mène l'enquête et comprend que ceux qui tirent les ficelles du complot cherchent également à le supprimer. Pour sauver sa peau, John doit accomplir au plus vite sa mission et démasquer les forces obscures qui menacent le Japon.

Il ignore encore que derrière la mafia se cachent d'importantes personnalités publiques japonaises ainsi que la CIA , et que, bientôt, il ne saura plus qui sont ses amis et ses ennemis.

Éditions BELFOND

Posté par Krri à 21:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Macao blues

de Barry Eisler

macao_blues

Après s'être fait « oublier » au Brésil, John Rain est mandaté par la CIA pour manigancer la « mort naturelle » d'un marchand d'armes franco-algérien, Belghazi. Soupçonné de fournir les réseaux islamistes, le nom de ce dernier figure sur la liste noire que le gouvernement américain a dressée après les attentats du 11 septembre. Mais au dernier instant, un grain de sable nommé Delilah, superbe et redoutable espionne du Mossad, bloque l'impitoyable mécanique de l'exécution.

Avec l'arrivée autour du tapis de cette nouvelle joueuse, mi-complice mi-adversaire, la partie se complique, sans compter que Rain s'aperçoit que sa propre tête est l'objet d'un contrat... Il se débarrasse en un tour de main des tueurs à sa poursuite en leur réservant sa prise mortellement célèbre avant de retrouver sur ses traces Dox, un vétéran de l'Afghanistan qui avait servi dans le même corps que Rain.

Qui donc a mis sa tête à prix ? Dans ce jeu cynique et cruel, la loyauté a-t-elle encore droit de cité ?

Éditions BELFOND

Posté par Krri à 21:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Une traque impitoyable

de Barry Eisler

une_traque_impitoyable

Manille, de nos jours. 

John Rain a un nouvel employeur, le Mossad, qui le charge de régler un « problème » à Manille. Et un nouveau partenaire, Dox, un sniper dont l'allure joviale n'égale que sa redoutable efficacité. À Manille, Rain doit supprimer de manière discrète un certain Manheim Lavi, chimiste israélien spécialisé dans les explosifs et qui n'hésite pas à vendre ses services aux terroristes islamistes. Mais une crise de conscience l'empêche de remplir son contrat lorsqu'il découvre que sa cible a un jeune enfant, un fils.

Dès lors, il devient lui-même la cible des agents israéliens. Et quand réapparaît Delilah, la superbe espionne israélienne qui fut son ennemie à Macao avant de devenir sa maîtresse, Rain ne sait plus si c'est pour l'aider ou pour le tuer....

Éditions BELFOND

Posté par Krri à 21:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

EISLER, Barry

Biographie

Barry Eisler a travaillé à la Direction des opérations à la CIA, puis a vécu au Japon, où il a obtenu la ceinture noire au "Centre International de Judo Kodokan".

La série des aventures de John Rain, tueur à gages mi-japonais mi-américain, a remporté le "Prix Barry" et le "Prix Gumshoe" et a figuré dans de nombreuses listes de best-sellers. Ses livres sont traduits dans une vingtaine de langues et ont été optionnés pour une adaptation cinématographique par le producteur Barrie Osborne.

~

Résumés

Série John Rain

  1. La chute de John R. (Belfond - 2003)
  2. Le dernier assassin (Belfond - 2008)
  3. Macao blues (Belfond - 2006)
  4. Tokyo blues (Belfond - 2005)
  5. Une traque impitoyable (Belfond - 2007)

~

 Série Alex Treven

  1. Connexion fatale (Belfond - 2010)

Bonne lecture

Posté par Krri à 21:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Adieu Eddie !

de James Elliott

adieu_eddy

Un jet privé s'écrase en pleine forêt, au Canada. Deux témoins de la catastrophe se précipitent vers l'épave fumante et constatent qu'il n'y a aucun survivant à l'intérieur. Seuls des sacs bourrés de dollars encombrent la carlingue.

Ni vus ni connus... Du moins le pensent-ils.

Un satellite de la CIA vient en effet de les filmer. Commence alors une terrible course poursuite car des agents corrompus ont décidé de s'emparer à leur tour du magot. Une traque inexorable, jalonnée d'un bon nombre de cadavres.

Éditions PYGMALION


Rebondissements de dernière minute, corps à corps sanglants, cavales éperdues, affreux coups tordus ponctuent, jusqu'à son terme, un suspense effréné. Fidèle à sa manière, James Elliott confirme qu'en matière de thriller, il occupe désormais l'une des toutes premières places… 

Avec lui, impossible de reprendre son souffle jusqu'à la dernière page.


Posté par Krri à 21:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Une femme en danger

de James Elliott

une_femme_en_danger

Pour Nicole, ancien top-model, réduite, à la suite d'une épreuve cruelle, à vivre provisoirement de ses charmes, tout s'effondre une nuit où elle assiste, de la terrasse d'un appartement de Manhattan, à un meurtre sans pitié.

Dès lors commence pour elle un véritable cauchemar. Poursuivie à la fois par la police, qui la veut comme témoin à charge, et par la mafia, qui a décidé de l'éliminer coûte que coûte, elle fait face avec un cran décuplé par une indestructible  volonté de vivre.

Mais New York se révèle bientôt un piège inexorable. Malgré la protection rapprochée d'un policier atypique, chargé, nuit et jour, de veiller sur elle, il lui faut fuir. Traquée comme une bête, toutes griffes dehors, elle rend coup pour coup dans le déferlement meurtrier qui l'assaille, tendue de toute son énergie, vers une hypothétique planche de salut à laquelle elle s'obstine à croire irréductiblement ...

Éditions PYGMALION


Haletant, mené à deux cents à l'heure, un inoubliable suspense qu'on peut dévorer en imaginant sa future sortie sur nos écrans, puisque Quentin Tarentino, le célèbre réalisateur en a acquis les droits cinématographiques aux États-Unis. 


Posté par Krri à 21:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

ELLIOTT, James

Biographie

Aucun élément sur aucun site, que ce soit en français, anglais ou bien allemand.

Cet auteur, (sans doute un pseudonyme)semble cultiver le secret, le très grand secret, genre changement d'identité, toute trace le concernant effacée, etc... un ex agent des services secrets?  La lecture des résumés des trois thrillers publiés en France, traduits de l'anglais, pourraient y faire penser...

La seule phrase que j'ai pu relever à son sujet : « Auteur de suspenses haletants, James Elliott vit en Virginie. »

L'éditeur français lui-même ne livre aucun indice!

Comme d'habitude, lecteurs, lectrices, éditeurs, libraires, si vous en savez plus sur ce romancier, merci de nous faire part de vos infos ... Pour les lecteurs anglophones, je livre les titres originaux des livres publiés (cela aidera peut-être si l'éditeur américain en dit plus ?)

  •  "Cold, cold heart" 1994  - (La trace du serpent)
  •  "Nowhere to hide" 1997 - (Une femme en danger)
  •  "Endgame" 1999 - (Adieu Eddie !)

 Affaire à suivre... !

Elleon

~

 Résumés

  1. Adieu Eddie ! (Pygmalion - 2000)
  2. La trace du serpent (Presses de la Cité - 1995)
  3. Une femme en danger (Pygmalion - 1999)

Bonne lecture

Posté par Krri à 20:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Bradley DENTON

Biographie

Bradley Clayton Denton est né en 1958 à Towanda (Kansas). Il est diplômé d'un M.A d'Anglais et d'un B.A d'Astronomie de l'Université du Kansas.

Principalement connu pour ses romans de Science-Fiction, il s'essaie au roman noir avec "Balckburn" publié en 1993 aux U.S.A.

~~~

Résumé

  1. Blackburn (Éd. Points - 1998)

Bonne lecture

Posté par Krri à 20:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Blackburn

de Bradley Denton

Denton__Bradley

Tuer est plus aisé qu'on ne croit, surtout quand c'est la deuxième fois et que la victime est déjà blessée: on appuie sur la détente et on achève la besogne. 

Ainsi pense Jimmy Blackburn.

À dix-sept ans,  il est en cavale, possède un Colt Python 45 et, sans vraiment chercher le mal, il le trouve et agit en conséquence: la morale a sa logique, si la logique n'est pas toujours morale.

Bien sûr, à force de tuer, on devient un serial killer. Mais d'un type si particulier que la police n'y comprend rien: Blackburn n'est ni malade ni fou de Dieu, à moins que...

Éditions POINTS

-

Édition originale: Éd. du Seuil (1995)

Posté par Krri à 20:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]