29 juillet 2008

Les portes du sommeil

de Fabrice Bourland Paris 1934. Andrew Singleton et James Trelawney sont chargés d'enquêter sur une étrange affaire. Un spécialiste du sommeil et un poète surréaliste, dont le seul point commun semble être l'intérêt pour l'étude des rêves, ont été retrouvés littéralement morts de peur dans leur lit... Fait troublant, un énigmatique "personnage en noir" a visité chacune des victimes quelques jours avant leur disparition... Mais qui est cet homme de l'ombre? Quelle terrible machination prépare-t-il ? Et que signifient les visions de... [Lire la suite]
Posté par elleon à 13:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

29 juillet 2008

Le fantôme de Baker Street

de Fabrice Bourland Londres 1932. Depuis que la municipalité a attribué à la maison du major Hipwood le n° 221 à Baker Street, le salon du premier étage semble hanté... S'agit-il d'un esprit, comme le prétendent certains ? Existe-t-il un lien entre ces manifestations et la série de crimes qui ensanglante Whitechapel et les beaux quartiers du West End ? Motivée par un funeste pressentiment, Lady Conan Doyle, la veuve de l'écrivain, sollicite l'aide de deux détectives amateurs, Andrew Singleton et James Trelawney. Lors d'une séance... [Lire la suite]
Posté par elleon à 12:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
29 juillet 2008

Fabrice BOURLAND

Biographie Fabrice Bourland est né en 1968 à Libourne. Depuis son plus jeune âge, il se passionne pour la lecture, les contes en particulier, qu'il est résolu à « "lire" quand il sera grand...». Au cours de ses études à l'Université Paris VIII, alors âgé de 20 ans, il commence à faire paraître quelques textes dans des revues et en 1992, avec un groupe d'amis passionnés, il fonde "L'Imbriaque", revue dans laquelle il publie de nombreux textes,  parmi  lesquels des récits fantastiques et quelques maximes sous le pseudonyme... [Lire la suite]
Posté par elleon à 12:37 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
29 juillet 2008

L'Opus Dei

de Bénédicte Des Mazery Opus Dei, Œuvre de Dieu… Qu'en est-il réellement? Courant de l'Église catholique officiellement reconnu par elle, il est volontiers surnommé la Sainte Mafia, la Maçonnerie blanche ou Octopus Dei. Après deux années d'enquête acharnée, Bénédicte et Patrice Des Mazery dévoilent la face cachée de ce lobby, puissant et influent, aux dérives sectaires. Éditions FLAMMARION
Posté par Krri à 10:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 juillet 2008

Les morts ne parlent pas

de Bénédicte Des Mazery Fabio Jacovetti, commandant à la brigade criminelle de Paris, est fatigué. Il a arrêté de boire, de fumer, il s'est même remis au jogging, mais cela ne suffit pas à faire revenir Claire. Lorsqu'il arrive sur les lieux du crime, il tombe sur un assassin pas comme les autres. Le tueur a poignardé sa victime sur son lieu de travail, un homme d'une cinquantaine d'années nommé Marsini, patron d'un GIE, puis il lui a cousu les lèvres au point de croix. Commence alors la traque de celui que Fabio et son groupe de... [Lire la suite]
Posté par Krri à 10:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
29 juillet 2008

Des MAZERY, Bénédicte

Biographie Née en 1962, Bénédicte des Mazery a fait des études de journalisme. Après avoir été rédactrice dans des revues d'entreprise, elle se consacre aujourd'hui à l'écriture journalistique et romanesque. Les morts ne parlent pas est son deuxième roman, après Pour solde de tout compte (Éd. Bérénice, 1999). ~ Résumés Les morts ne parlent pas (Anne Carrière - 2005) L'Opus Dei (Flammarion - 2005) ~ Autres titres La vie tranchée L'ombre d'un homme Pour solde de tout compte Bonne lecture
Posté par Krri à 10:41 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

29 juillet 2008

La peur

de Laura Grimaldi Une famille bourgeoise, unie dans la peur du despotisme paternel. Une peur lente et silencieuse qui ronge les consciences, inspire tous les gestes, toutes les décisions ; une peur qui vient de l'intérieur, de la famille, de la maison, puis qui explose brutalement et bien sûr, trop tard. Un roman tout de tensions dans lequel Laura Grimaldi crée un suspense du quotidien étouffant et tragique. Éditions MÉTAILIÉ Édition originale (1996)
Posté par Krri à 10:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 juillet 2008

Soupçon

de Laura Grimaldi Dans Florence terrorisée par le monstre qui égorge les jeunes couples, Matilde constate que l’étui à bistouris de son mari a été légèrement déplacé. La peur monte dans la cité, les meurtres se multiplient: Enée, le fils de Matilde, vieux célibataire un peu bizarre, vit une histoire d’amour étrange et exaltante. Dans la paranoïa de la ville, Matilde fait d’étranges rapprochements entre les agissements du monstre et le comportement inhabituel de son fils. Seule, elle ira jusqu’au bout de sa quête de la vérité. De... [Lire la suite]
Posté par Krri à 10:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 juillet 2008

La faute

de Laura Grimaldi Le cadavre de Carolina est retrouvé horriblement mutilé et violé, cette avocate féministe aimait les femmes, mais avait un amant. Et c’est lui qui est soupçonné et emprisonné. Au-dehors, son frère est le seul à essayer de l’aider, à croire à son innocence malgré leurs rivalités. Au-dehors, la belle Maria Anna envoie des messages que personne ne comprend. Les enquêteurs veulent condamner très vite un coupable... Éditions MÉTAILIÉ Prix Polar Européen du Point (2003) Avec le même talent pour le suspens... [Lire la suite]
Posté par Krri à 10:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 juillet 2008

GRIMALDI, Laura

1938 - 2012 Biographie Laura Grimaldi est née en 1938 à Rufina dans la province de Florence en Toscane. Depuis 1956, elle a publié de nombreux romans noirs. En compagnie de Marco Tropea, journaliste, traducteur et directeur d'une collection de romans policiers italiens, elle a écrit quelques solides pastiches politico-policiers. Elle a aussi occupé le poste directrice de la revue d'espionnage "Segretissimo". Laura Grimaldi est décédée en 2012 à Milan. ~ Résumés La faute (Métailié - 2003) La peur (Métailié -... [Lire la suite]
Posté par Krri à 10:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]