Biographie

Nicholas Blincoe est né en 1965 à Rochdale dans le Lancashire, il passe toute sa jeunesse dans les quartiers nord de Manchester.

Après une rapide incursion à "l'Institut Polytechnique du Middlesex" pour y suivre des études artistiques, il entreprend des études de Philosophie à l'Université de Warwick, où il obtient son Doctorat en 1993: sa thèse porte sur les relations entre les Sciences Politiques et les théories économiques, s'attachant plus particulièrement aux théories de Jacques Derrida.

Il se fait alors connaître dans le monde de la musique en créant le premier groupe blanc de rap en Angleterre, il réalise même un disque en 1987... une période riche en sources d'inspiration pour ses romans futurs.

Il se tourne pourtant vers une carrière professionnelle plus littéraire, travaille comme scénariste pour la radio et la télévision anglaises dont quelques épisodes de la série TV "Walking the dead" pour la BBC, et la série "Goldplated" pour Channel 4. Il écrit aussi des critiques pour le "Modern Review" sous la direction éditoriale de Toby Young et Julie Burchill. Parallèlement il assure la chronique hebdomadaire "Marginalia" pour le "London Daily Telegraph" jusqu'en 2006.

Nicholas Blincoe entre dans la grande famille des auteurs de polars anglais en 1995 avec un premier roman noir, "Acid casuals" (Acid Queen) qu'il situe dans son Lancashire natal et les clubs de Manchester, la ville où se passent ses trois premiers romans, ("Jello salad" en 1997 et  "Manchester Slingback" en 1998) qu'il décrit  comme une ville en pleine "déglingue". Trois romans qui vont le confirmer comme une figure majeure de la jeune littérature anglaise, l'un des précurseurs de la nouvelle vague du roman noir britannique, qui se fonde  « sur la dérision et la caricature de la société au travers du style simple de la narration sans être pour autant provocateur dans le langage ». Avec Matt Thorne, Nicholas Blincoe fonde ainsi le mouvement des "Nouveaux Puritains" et avec treize autres auteurs concernés par cette mouvance, ils écrivent chacun une nouvelle, une anthologie publiée en 2000, "All Hail the New Puritans" (pour ceux et celles qui voudraient en savoir plus sur le sujet, le livre a été traduit et publié en France en 2001 aux Éditions Au Diable Vauvert sous le titre "Les Nouveaux Puritains").

Quant aux premiers romans de Nicholas Blincoe, les Éditions Gallimard s'y intéressent rapidement et sont publiés dans la collection de la Série Noire, pour le premier, Acid Queen  en 1998, suivi de Une simple question d'excédent de blé en 2000 ("Jello salad") et Perruques et talons hauts ("Manchester Slingback") en 2002. Pour le troisième de ses ouvrages, l'auteur a reçu une des récompenses suprêmes en Angleterre "The Crime Writer's Association Macallan Silver Dagger for fiction".

En 1995, Nicholas Blincoe épouse Leila Sansour, réalisatrice d'origine palestinienne, vivant à Bethléem; elle a tourné entre autre le documentaire "Jeremy  Hardy versus the Israeli Army" en 2003... (en bonne place sur le web pour ceux qui voudraient en savoir plus...). Dès lors, les derniers romans de l'auteur, toujours aussi noirs, sont le reflet de cette vie qu'il partage entre les deux villes, Londres et Bethléem: "The dope priest" en 1999 et "Burning Paris" en 2004. Il est membre du Mouvement de Paix, qui oeuvre pour la réconciliation entre Israéliens et Palestiniens et il  co-édite un livre collectif, "Peace under fire: Israel/Palestine and the International Solidarity Movement" en 2003.

Les Éditions Gallimard publient en 2005, Ville ceinte, dans la Série Noire, le premier des romans de Nicholas Blincoe qui situe l'action en Israël et il décrit la ville vue par un palestinien, Tony, avec ses embrouilles, la drogue, les trafics en tout genre, l'ambiance entre les deux peuples. Un roman très dur, très noir mais où l'humour parvient à faire oublier (parfois) un drame né de la nuit des temps, jamais résolu malgré les bonnes volontés des deux parties...

Ajoutons à l'oeuvre de cet auteur prolifique une pièce de théâtre, un thriller noir, telle qu'elle est définie dans sa bibliographie : "Cue Deadly" est jouée en 2003 et vaut à son auteur, un "Samuel Beckett Award".

(Sources: Wikipedia / fantasticfiction. )

Elleon (Mise à jour 03/2015)

~~~

Résumés

  1. Acid Queen (Éd. Gallimard - 2003)
  2. Perruques et talons hauts (Éd. Gallimard - 2002)
  3. Une simple question d'excédent de blé (Éd. Gallimard - 2000)
  4. Ville ceinte (Éd. Gallimard - 2005)

~

Autre titre

  • Les Nouveaux Puritains (Collectif)

 Bonne lecture