1969 - 2018 

Biographie

Pierre Cherruau est né en 1969 à Dunkerque, mais c'est dans le sud-ouest de la France, à Bordeaux, qu'il vit la plus grande partie de sa jeunesse, dans la banlieue plus précisément, à laquelle il reste profondément attaché. Après ses études secondaires, il "fait" Sciences-Po, puis intègre le Centre de formation des journalistes, et occupe aujourd'hui le poste de chef du service Afrique à l'hebdomadaire "Courrier International".

Très tôt, de la découverte de l'Afrique naît une profonde passion : c'est au Bénin, au Sénégal et au Nigéria où il vit pendant plusieurs années qu'il trouve matière à  des reportages publiés dans des journaux aussi divers que "Ulysse", "La Vie", "Télérama"  ou bien encore "L'expansion".  Mais la profession de journaliste a parfois ses limites dans l'écriture, la liberté de la presse (...), il entreprend donc d'écrire un roman et choisit le roman noir pour s'exprimer. Ce n'est pas complètement par hasard, car adolescent, ses lectures ont été nourries par "La Série Noire" dont son père faisait collection, puis il découvre Didier Daeninckx, Jean-Bernard Pouy, James Hadley Chase, Chester Himes...

Un premier court roman, Nena rastaquouère, est publié aux Éditions Baleine en 1997: « portrait d'une femme africaine, doublé d'un document sur le plus peuplé des pays africains et l'un des régimes les plus corrompus de la planète, le Nigéria. »(selon l'éditeur). Le succès est au rendez-vous et depuis, Pierre Cherruau poursuit deux carrières parallèles, journaliste et écrivain, deux carrières complémentaires: quand le journaliste ne peut s'exprimer, l'écrivain prend le relais et "prend sa plume"  pour pousser ses coups de gueule, dévoiler la vérité, dire ce qu'il a vu, entendu, parfois même vécu !

En 2000, le second roman noir sur l'Afrique Noire, Lagos 666 paraît aux Éditions Baleine, un roman dont l'action passe par Bordeaux  où le héros revient après vingt ans, et il découvre au fil du roman entre sa ville natale et le Niger, le milieu du foot, un milieu "pourri" où les joueurs nigérians deviennent de vulgaires marchandises d'échange, il découvre aussi d'un peu plus près la vie d'un peuple africain. Poursuivant son périple noir dans cette Afrique qu'il connaît bien, mais réserve malgré tout toujours des surprises, Pierre Cherruau écrit Nok en Stock, que publient cette fois-ci les Éditions de l'Écailler du Sud en 2004 : l'histoire d'un petit journaliste de presse locale du Sud-ouest, sans grande ambition qui se retrouve mêlé à une inquiétante affaire de têtes décapitées et va partir à Lagos, au Nigéria pour y suivre une enquête à laquelle il n'est pas véritablement préparé. C'est à propos de ce roman que l'auteur affirme : « les journaux ont pratiquement cessé d'être des lieux de dénonciation...  le roman noir reste un des derniers espaces où l'on peut développer ses coups de gueule ou ses sujets de colère » ...

En 2006, c'est le fruit d'une association entre deux grands journalistes, Pierre Cherruau spécialiste de l'Afrique, et Claude Leblanc spécialiste de l'Asie, plus particulièrement du Japon (sur lequel il a déjà écrit une dizaine d'ouvrages), qui est publié aux Éditions de l'Écailler du Sud: Ballon noir.Les deux auteurs mettent leurs connaissances des deux continents en commun pour écrire un roman noir sur le football (eh oui... encore !  Pierre Cherruau aurait-il comme autre passion, ce sport international  ?). Mais c'est encore les magouilles entre clubs, les rêves évanouis de jeunes Africains élevés avec un ballon au pied, dont traitent les deux auteurs qui, par l'intermédiaire de deux héros détectives mêlent habilement l'humour à une intrigue parfois trop réaliste.

Au printemps 2008, un nouveau roman noir, Chien fantôme est publié dans une toute nouvelle maison d'éditions, "Après la lune" (voir .apreslalune. pour y découvrir les raisons de sa création: article édifiant !), et dans la biographie (douce-amère) laissée sur le site de l'éditeur, on peut lire ces mots concernant l'auteur: « Pierre Cherruau a longtemps cru que l'homme était bon, mais il est rapidement redescendu sur terre... ». L'Afrique, le théâtre de tous ses romans, est une terre de "Mort", de "Mystères", et,  dans Chien fantôme, c'est cette réalité que l'auteur développe encore une fois, sans oublier toutefois quelques touches d'humour avec le personnage de Mme Diop, détective privée... l'humour qui permet au lecteur pris dans l'engrenage dramatique de l'intrigue, de souffler un peu...

Il ne manquait à Pierre Cherruau que l'écriture d'une aventure du Poulpe, c'est chose faite en 2008, (mais attention ! un autre titre circule sur le web, "Dakar bagarre" pour ce même ouvrage... je suppose ?). Togo or not Togo est le titre retenu par les Éditions Baleine: Gabriel Lecouvreur découvre l'Afrique, poursuit un long périple de Lagos à Lomé en passant par Cotonou à la recherche d'un enfant. 

(Sources: Wikipedia/ éditeurs /plume-d-auteur. / )

Elleon

~~~

* Pierre Cherruau est décédé en août 2018  (actualitte.com/ )

~~~

Résumés

  1. Ballon noir (Éd. L'Écailler - 2006)
  2. Chien fantôme (Éd. Après la lune - 2008)
  3. Lagos 666 (Éd. Baleine - 2000)
  4. La vacance du petit Nicolas (Éd. Baleine - 2011)
  5. Nena rastaquouère (Éd. Baleine - 1997)
  6. Nok en stock (Éd. L'Écailler - 2004)
  7. Togo or not Togo (Éd. Baleine - 2008)

~

Autre titre

  • Dakar Paris l'Afrique à petites foulées

Bonne lecture