de Donald Westlake

smoke

Freddie Noon n'est pas un criminel endurci. Il se définirait plutôt comme "semi-tendre". Alors quand il choisit de cambrioler le laboratoire Loomis-Heimhocker, il envisage une petite effraction tranquille. Ce que Freddie ne sait pas, c'est que ce laboratoire est financé par les industriels du tabac et que si l'on y effectue des recherches sur le cancer, en aucun cas elles ne doivent aboutir à la conclusion que fumer pourrait provoquer des maladies graves.

Pour se garder de tomber par hasard (on ne sait jamais) sur des résultats gênants, les deux médecins qui dirigent le labo se sont intéressés au traitement du mélanome, et ils sont en passe de réussir ; ils ont mis au point deux formules qui ne demandent qu'un cobaye pour être testées. Freddie ne pouvait mieux tomber. Il y aura cependant des conséquences imprévues : il devient invisible, ce qui, même dans son métier, présente quelques inconvénients.

Essayez donc de vous raser quand vous n'apercevez pas votre visage. Essayez de vous faire (bien) voir de votre femme. Comme le dit Freddie, "être un homme invisible, c'est un job plutôt solitaire".

Éditions RIVAGES

~~~

Westlake improvise brillamment sur le thème classique de l'invisibilité. Il en profite pour railler les travers de l'Amérique où l'antitabagisme prend des formes assez intolérantes et il prouve avec ce roman plein d'humour qu'il a toujours autant de souffle. Lire Westlake nuit gravement à la morosité.

~~~