07 novembre 2008

Chourmo

de Jean-Claude Izzo

chourmo

Revoilà Fabio Montale.

L'ex-flic des quartiers nord de Marseille plonge dans sa ville à la recherche de deux adolescents disparus la veille de la rentrée des classes. Rien ne s'est arrangé depuis la démission de Montale. Le chômage, la misère, la drogue, la violence...

Avec en fond, la montée du fanatisme islamique, et celel du Front National. Depuis que le jeune comorien Ibrahim Ali s'est fait tuer en courant derrière un bus de nuit, en février 1995, on sait qu'à Marseille tout est possible.

Éditions GALLIMARD

Posté par Krri à 20:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Solea

de Jean-Claude Izzo

solea

Fabio Montale est une nouvelle fois contraint de reprendre du service pour venir en aide à une amie journaliste qui, après avoir enquêté pendant des mois sur le pouvoir de la Mafia dans le sud de la France, est poursuivie par des tueurs. 

Chargé de la retrouver le plus vite possible, il prend conscience de l'étendue et de la force des réseaux du crime organisé, de ses liens avec le milieu des affaires et de la politique. 

Déjà, on égorge autour de lui...

Éditions GALLIMARD


Solea, c'est le titre d'un morceau de Miles Davis qui s'inspire du chant flamenco. Le roman est comme lui, d'une indépassable mélancolie: le soleil ne suffit pas à embellir les saloperies de ce monde.

Solea est le troisième et dernier volet d'une trilogie déjà fameuse dans l'univers du roman policier.


Posté par Krri à 20:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Total Khéops

de Jean-Claude Izzo

total_kheops

Marseille n'est pas une ville pour touristes. Ici, il faut prendre partie. Se passionner. Être pour, être contre. Être, violemment. Alors seulement, ce qui est à voir se donne à voir. Et là, trop tard, on est en plein drame. 

Un drame antique où le héros, c'est la mort.  À Marseille, même pour perdre, il faut savoir se battre. 

Tout cela, il le savait, Fabio Montale !  Flic nonchalant et gastronome, perdu dans les quartiers nord, il plonge en plein pastis. Un vrai. Cadavres à l'appui.

Éditions GALLIMARD

etoileTrophée 813 (1996)

Posté par Krri à 20:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

IZZO, Jean-Claude

1945 - 2000

Biographie

Jean-Claude Izzo est né en 1945 à Marseille, fils d'un barman italien et d'une couturière espagnole. Il vient de décrocher on CAP d'ajusteur-fraiseur-tourneur quand est appelé pour effectuer son service militaire - service militaire durant lequel il fait une grève de la faim d'un mois, puis est envoyé en bataillon disciplinaire à Djibouti.

De retour en France à la fin de son service, il s'inscrit au PCF, milite dans un mouvement pacifiste, devient journaliste, puis rédacteur en chef de "La Marseillaise". En 1978, après la rupture de l'Union de la Gauche, il coupe tous les ponts: divorce, quitte son journal, rend sa carte du Parti.

Après quelques années de galère, il renoue avec le journalisme, tout d'abord pour le mensuel "Viva", puis pour la revue "Gulliver" après avoir rencontré Michel Le Bris. Avec ce dernier, il s'occupe du Festival "Etonnants Voyageurs" de Saint Malo. Il commence à écrire des poèmes à la fin des années soixante. Quelques livres sont édités - qui ne trouvent pas ou peu le public. C'est en 1995, à cinquante ans, qu'il fait véritablement son "entrée en littérature" avec Total Kheops, une série noire sur fond de cités marseillaises dont le titre est emprunté à un morceau du groupe IAM. Succès immédiat et impressionnant.

Il est suivi par Chourmo et Solea qui reprennent les aventures de l'ex-flic Fabio Montale; suivent très vite des nouvelles, "Vivre fatigue", et deux autres romans, Les Marins Perdus, histoire de marins retenus à quai par un armateur sans mémoire ni scrupule, et Le Soleil des Mourants.

Jean-Claude Izzo est décédé en 2000, son fils Sébastien a créé un site sur lequel il développe largement la vie et l'oeuvre littéraire de son père, véritable hymne à l'homme et à l'écrivain. 

http://www.jeanclaude-izzo.com/

~

Résumés

  1. Le soleil des mourants (Flammarion - 1999)
  2. Les marins perdus (Flammarion - 1997)
  3. Vivre fatigue (J'Ai Lu - 1998)

~

Série Fabio Montale

  1. Chourmo (T-2)(Gallimard - 1996)
  2. Solea (T-3)(Gallimard - 1998)
  3. Total Khéops (T-1)(Gallimard - 1995)etoile

~

Autres titres

  • L'aride des jours
  • Loin de tous rivages

Bonne lecture

Posté par Krri à 19:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le petit truand

de Eugene Izzi

le_petit_truand

6 heures du mat. Vincent attendait le pigeon qui lui remplirait les poches. On se gelait avec trente centimètres de neige et les gens ne traînaient pas dehors. 

C'est alors qu'il la vit; une merveille, un miracle: une Eldorado rouge comme l'enfer et belle comme le jour.  40 bucks au moins... Il regarda le petit veinard s'engouffrer dans le coffee shop, avec l'air d'un type qui sait défendre son bien.

Il s'avança, sournois, vers la Cady dont le moteur tournait toujours.  Dans quelques secondes, il serait loin...

Éditions GÉRARD DE VILLIERS

Posté par Krri à 19:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


La huitième victime

de Eugene Izzi

la_huitieme_victime

Le téléphone n'arrêtait pas de sonner et Vic, excédé, fut tenté d'arracher le fil. Si ses hommes avaient vraiment besoin de lui en pleine nuit, on enverrait une patrouille le chercher. 

Demain une journée chargée l'attendait. Sept affaires en cours, sept cadavres, sept vies qui occuperaient son esprit à chaque seconde. Il savait déjà que ça ne faisait que commencer et que, jusqu'à ce que le meurtrier soit jugé, il garderait le souvenir précis de ces yeux ouverts et vides contemplant l'éternité.

Éditions GÉRARD DE VILLIERS

Posté par Krri à 19:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

La dame blanche

de Eugene Izzi

la_dame_blanche

C'était le dernier coup pour Fabe Falletti. 

Il s'était donné un but: un million de dollars, et ça y était presque. Manque de pot, le dernier coup tourne mal avec un cadavre imprévu à la clef, replié dans une petite malle, vingt kilos de coco et un million de dollars tout rond qui traîne par là. 

Après ça, c'est vraiment la corrida pour tout le monde, dans la bonne ville de Chicago, et un flic nommé Capone est sur les dents.

Éditions GALLIMARD

Posté par Krri à 19:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Tony Justice

de Eugene Izzi

tony_justice

Tony Just : ancien flic, ancien détenu. Après avoir purgé une peine de onze ans de prison pour avoir tué un mac qui faisait travailler des enfants, Tony est devenu détective privé, sans licence; il est l'homme des causes désespérées.

Quand la police refuse de s'occuper d'une affaire, il apparaît comme le dernier recours. Il est capable de tout arranger, dit-on. Et il est prêt à tout. Après des années passées à traquer des agresseurs d'enfants, des violeurs, des dealers, il s'est forgé un cœur plus froid que le vent qui souffle sur le lac Michigan.

Cette fois, Tony est confronté à une affaire personnelle, Antek Bando, un repris de justice, champion de kickboxing et psychopathe meurtrier, s'attaque à un de ses anciens collègues policiers. Tony a désormais un compte à régler et réclame justice.  À sa manière.

Éditions DU ROCHER


Un roman noir pur et dur dans lequel les amateurs retrouveront la " Izzi touch " : un style brutal, des scènes chocs et une description vibrante des rues de Chicago


Posté par Krri à 19:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le criminaliste

de Eugene Izzi

le_criminaliste

Il y a vingt ans, une femme a été sauvagement assassinée. Ce crime a marqué à jamais la vie de trois frères. Tommy Moran, époux de la victime et éminent médecin, est celui qui a le mieux surmonté le drame, en apparence du moins.

Remarié, il a pu se faire une place au sein de la haute société de Chicago. Injustement accusé d'avoir tué l'épouse de son frère, Terry, un policier, vit toujours avec ce traumatisme, rejeté par ses collègues qui le surnomment " le Vampire ". Quant au troisième frère, Frank, il a sombré dans l'alcool et est devenu une épave. Le meurtrier n'a jamais été arrêté.

Mais voici que vingt ans plus tard, jour pour jour, une prostituée est tuée dans des conditions tout aussi épouvantables. L'inspecteur DiGrazia, spécialiste des crimes violents, va mener l'enquête, flanqué de Janice Constantine, femme-flic aguerrie qui se demande quel jeu joue réellement son nouveau patron. D'autant que son ancien collègue, l'inspecteur Schmidt, est resté obsédé par l'affaire Moran jusqu'à sa retraite.

Dans une atmosphère de trahison, de haine et de manipulation, les démons de chacun resurgissent alors du passé. Et qui peut prétendre être totalement sain ?

Éditions DU ROCHER


Publié après le décès d'Eugene Izzi, ce roman posthume raconte une enquête passionnante, pleine de suspense (…)  L'ouvrage décrit aussi le rôle néfaste des médias et les relations conflictuelles qui peuvent exister au sein de la police entre "les politiciens" et les hommes de terrain…  Un roman qui illustre le talent d'un romancier trop tôt disparu.    Claude Mesplède 


 

Posté par Krri à 19:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Chicago en flammes

de Eugene Izzi

chicago_en_flamme

Un jeune garçon est tué froidement d'une balle dans la tête lors d'une partie de base-ball. Un clochard noir est assassiné par un policier en civil à la sortie d'un restaurant. Le meurtre d'une jeune femme, commandité par un avocat véreux, est orchestré par un personnage violent et sans scrupule. Des leaders politiques et religieux opportunistes et arrivistes, champions de la démagogie, exploitent la tension raciale dans leur propre intérêt.

La "Fraternité des chrétiens aryens", un groupuscule raciste, croit que le jour du grand nettoyage ethnique est arrivé. Les gangs de Chicago sortent les armes. Dans une ville au bord du chaos, deux inspecteurs de la police criminelle, l'Italien Marshall Del Greco et le Noir Ellis Turner, sont confrontés à la terrible réalité de la rue, et à leurs propres démons intérieurs. Car la jeune femme assassinée appartenait à la famille de Del Greco.

Tentant d'élucider le crime dans le milieu des gangs afro-américains, l'inspecteur devient la cible de l'émeute qui couve dans la ville. Alors, dans la chaleur étouffante qui s'abat sur Chicago, tout va s'embraser.

Éditions DU ROCHER


Cette explosion de colère marque l'épicentre du livre, bâti autour des deux policiers: chacun à leur façon, ils mettront à nu les magouilles criminelles et politiciennes. Attention, le final est époustouflant !  L'auteur analyse et décrit de façon très réaliste le phénomène raciste, ses causes, ses effets, sans tendresse pour les manipulateurs de tous bords.    Claude Mesplède


 

Posté par Krri à 19:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :