17 novembre 2008

L'ombre d'un soupçon

de Matthew Lynn

Lynn__Matthew

Jack Borrodin et Tara Ling sont employés par la société pharmaceutique Kizog. Jack, un cadre commercial revenu tout juste de Thaïlande, est bombardé assistant particulier du président. Titre ronflant dont il cerne mal les attributions.

Tara, jeune Eurasienne et brillante scientifique, engagée récemment à un haut niveau de salaire, cherche à savoir en quoi sa spécialité, la lèpre, intéresse Kizog. Tous deux ne tardent pas à comprendre qu'ils sont manipulés, simples pions destinés à être sacrifiés aux agissements cachés et fructueux de l'empire pharmaceutique: la contrefaçon des remèdes et, en son temps, la mise au point d'armes bactériologiques.

Des victimes, sympathiques, honnêtes et intelligentes, lâchées dans les méandres de Kizog, et les systèmes informatiques sophistiqués, après une chasse à l'homme dramatique, vont réussir à mettre à genoux le président machiavélique prêt à répandre la mort pour asseoir son pouvoir.

Éditions BELFOND

Posté par Krri à 18:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


LYNN, Matthew

Biographie

Né en Angleterre en 1962, ancien étudiant de "Balliol College", à Oxford, Matthew Lynn a été journaliste économique notamment pour le "Sunday Times", et a signé deux ouvrages sur la finance qui ont été des best-sellers. L'Ombre d'un soupçon est son premier et unique roman publié à ce jour.

~

Résumé

  1. L'ombre d'un soupçon (Belfond - 1998)

Bonne lecture

Posté par Krri à 18:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Horreur boréale

de Åsa Larsson

horreur boreale

Rebecka Martinsson, avocate fiscaliste à Stockholm, reçoit un matin un coup de téléphone affolé de Sanna Strandgard, son amie d'enfance à Kiruna en Laponie, lui annonçant la mort de son frère Viktor, retrouvé sauvagement assassiné au cœur de l'église où il officiait.

Viktor Strandgard, c'est un peu le Messie suédois: après un coma prolongé, l'homme avait écrit un livre sur son aller-retour dans le monde des morts et contribué activement à la création d'une église à Kiruna dont les disciples n'ont cessé de croître avec les années.

Quand Rebecka apprend que Sanna, qui a découvert le corps, est considérée comme la suspecte n° 1, elle n'hésite pas à retourner dans le village de son enfance.

Mais, dans la petite ville, son arrivée ne fait pas que des heureux. Les trois pasteurs de l'église semblent avoir beaucoup de choses à cacher et la neige ne va pas tarder à se teindre de sang.

Éditions GALLIMARD

Posté par Krri à 18:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Åsa LARSSON

Biographie

Åsa Larsson est née à Kiruna en Suède. Juriste de formation, elle vit aujourd'hui à Nyköping.

~~~

Résumés

Série Rebecka Martinsson

  1. En sacrifice à Moloch (T-5)(Éd. Albin Michel - 2017)
  2. Horreur boréale (T-1)(Éd. Gallimard - 2006)
  3. La piste noire (T-3)(Éd. Albin Michel - 2015)
  4. Le sang versé (T-2)(Éd. Albin Michel - 2014)
  5. Tant que dure ta colère (T-4)(Éd. Albin Michel - 2016)

Bonne lecture

Posté par Krri à 18:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Trop tard

de W.J. Burley

trop_tard

En l'espace d'une semaine, deux jeunes filles sont étranglées chez elles et une troisième manque de subir le même sort dans un terrain vague... Tout désigne le même homme... la psychose de l'étrangleur commence à s'emparer de la ville.

Cette thèse de l'assassin-maniaque tuant sans mobile apparent ne satisfait pas le superintendant Wycliffe. Un détail notamment l'intrigue: pourquoi l'étrangleur n'a-t-il pas tué la troisième jeune fille comme les deux autres, alors que rien apparemment ne l'en empêchait ?

Mais, au moment où Wycliffe se lance dans une série de déductions psychologiques pour essayer d'expliquer le comportement de l'étrangleur et l'identifier, il est encore à cent lieues d'imaginer à quel point un crime peut ressembler parfois à un plat réchauffé...

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

Posté par elleon à 13:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


On vous mène en bateau

de W.J. Burley

on vous mene en bateau

Un revolver trouvé sur la plage... Rien de bien extraordinaire à cela... Si ce n'est qu'il semble avoir été utilisé récemment... Et qu'il manque une balle dans un chargeur.

Pourtant, il faudrait un cadavre à l'inspecteur Wycliffe. Sans cadavre, pas d'enquête... À part les vérifications d'usage pour retrouver le propriétaire de l'arme. Mais la routine a parfois du bon... Car le revolver est passé entre des mains suspectes.

Et le cadavre, Wycliffe ne va pas tarder à le découvrir. Entre autres choses...

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

Posté par elleon à 13:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le pendu de Paul's Court

de W.J. Burley

le pendu

Au coeur de la ville, Paul's Court réserve au promeneur la surprise d'une petite cour pavée sous les frondaisons d'un chêne centenaire où s'abrite, au rythme du vieux piano de la véranda, une vie tranquille que reflète en demi-teintes la vitrine du magasin de jouets...

Mais, de promeneur, il n'y en a guère, et le commissaire Wycliffe est le seul étranger qui pénètre dans ce petit monde... 

Venu pour enquêter sur la disparition d'une gamine à la réputation douteuse, il découvre un pendu, non moins douteux.

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

Posté par elleon à 12:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

BURLEY, W.J.

1914 - 2002

Biographie

William John Burley est né en 1914 à Falmouth, dans le comté de Cornwall. Après avoir suivi les cours de la "Truro Technical School", il entre à la "Truro Gas Company" où il fait son apprentissage d'ingénieur pendant cinq ans, pour accéder enfin au poste de directeur assistant. Il voyage dans tout le sud-ouest de l'Angleterre pour y visiter les succursales, les centrales qui auraient des problèmes, et ce jusqu'en 1950.  Année de changement pour William John Burley qui reprend ses études au "College Ballio"l à Oxford, son choix se portant sur la zoologie; diplômé, il devient enseignant puis directeur de la section biologie au "Grammar School" de Richmond. Quelque temps plus tard, il est nommé au même poste, mais à Newquay, il retrouve alors sa Cornouailles natale et avec son épouse depuis 1938, Muriel, ils achètent la maison de leur rêve à Holywell.

C'est au milieu des années 60, alors qu'il est enseignant et déjà âgé de 54 ans, que W.J. Burley se met à écrire. Il choisit le roman à suspense, créant le personnage de Henry Pym, professeur en zoologie, détective amateur à ses heures perdues: son premier livre, "A taste of power" est publié en 1966 et dès lors, l'auteur ne cesse plus d'écrire. Il met encore en scène Henry Pym dans un second ouvrage en 1969, mais déjà il a donné naissance au personnage qui va le rendre célèbre: le superintendant Charles Wycliffe, dans un roman paru en 1968, "Three toed pussy", un homme moins rêveur que le professeur Henry Pym, un homme qui a « les deux pieds sur terre ». Le succès est immédiat, et à partir de 1974, alors à la retraite, il peut enfin se consacrer uniquement à l'écriture avec quelques vingt-deux romans dans la série Wycliffe, et quatre autres entre 1977 et 1981.

Un succès qui ne fait que s'accroître quand la télévision s'intéresse au superintendant Charles Wycliffe: la série télévisée commence en 1993 se poursuit jusqu'en 1998: 37 épisodes vus par 10 millions de téléspectateurs. En 1995, W.J. Burley, alors âgé de 80 ans, peut enfin jouir d'une certaine aisance financière, pourtant, ce n'est pas l'auteur qu'on salue et félicite, mais plutôt le comédien Jack Shepherd, investi du personnage de Charles Wycliffe, qui est reconnu par les lecteurs et fans. Il faut dire qu'à partir de 1995, les photos de l'acteur dans le rôle du flic « qui ne sourit jamais » font  les couvertures des romans de W.J. Burley en Angleterre, d'où certaine confusion qui plonge l'auteur dans l'ombre de son personnage de fiction.

W.J.Burley décède en 2002 dans sa maison de Holywell, alors qu'il s'est attaqué au 23ème titre de la série des enquêtes de son héros.

Il y quelques années, des lecteurs, amis, fans, ont entrepris de << rendre à César, ce qui est à César >>, le personnage de Charles Wycliffe est né de l'imagination de W.J. Burley, l'auteur, quant à l'acteur Jack Shepherd, il n'en est que la représentation. Divers commentaires s'attachent à montrer quel auteur de talent fut W.J. Burley un auteur de qualité qui a su évoluer au fil de ses romans, tant dans son écriture, son style, que dans la peinture plus pointue de ses personnages, des atmosphères...Certain allant jusqu'à le comparer à Simenon et son "Maigret"...(Lire wjburley. pour ceux qui pratiquent la langue de Shakespeare).

En France, bien sûr, c'est d'abord la série télévisée que les fans connaissent, les Éditions Librairie des Champs-Élysées, dans la collection Le Masque, ont bien publié les romans de W.J. Burley peu après leur publication en Angleterre... encore que j'ignore s'ils ont été tous publiés, j'ai retrouvé les résumés de trois d'entre eux sur bibliopoche., mais aucun autre élément en français sur le net. Il semble que la série télévisée n'ait pas été un élément déclencheur pour une réédition... dommage !

(Sources: Wikipedia / fantasticfiction./ mysteryscenemag. )

Elleon (Mise à jour 04/2015)

~~~

Résumés

  1. Le pendu de Paul's Court (Éd. Le Masque - 1982)
  2. On vous mène en bateau (Éd. Le Masque - 1984)
  3. Trop tard (Éd. Le Masque - 1977)

Bonne lecture

Posté par elleon à 12:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

Les assassins sont si gentils

de Élisabeth Bourgois

les_assassins_sont_si_gentilsGilles Derancourt, brillant administrateur d'une société de publicité, est licencié du poste à responsabilités qu'il occupait depuis plusieurs années.

Incapable de surmonter ce cuisant échec, il tente d'en finir avec la vie d'un coup de revolver dans la tête. Ratant son coup, lui, le bel homme admiré de tous, le sportif, l'habile entrepreneur se retrouve grabataire sur un lit d'hôpital, ventilé artificiellement et plongé dans un coma sans perspective de guérison...

Au coeur d'un débat médiatico-politique sur l'euthanasie, le professeur de médecine Krozek, partisan d'une "mort miséricordieuse", injecte un cocktail lytique pour "abréger les souffrances de son patient" ...

Éditions SALVATOR

~~~

Elisabeth Bourgois nous entraîne ici au coeur d'un thriller d'une brûlante actualité qui amènera le lecteur à envisager une réalité implacable: et si c'était lui qu'on voulait euthanasier.

~~~

Posté par elleon à 10:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le prix de l'audace

de Élisabeth Bourgois

le_prix_de_l_audaceÀ trente-trois ans, Arnaud Mainvilliers, épris de grands espaces et de négoce, formé à l'école de la débrouillardise où s'affrontent les grands fauves de la finance internationale, de l'univers des succès rapides et des ruines vertigineuses, des brasseurs d'affaires, des entrepreneurs malhonnêtes, parcourt le monde en quête de nouveaux marchés internationaux et de succès financiers.

La machination d'un intermédiaire retors, un contrat frauduleux à plusieurs milliers de dollars pour équiper une chaîne d'hôtels luxueux à Riad, et... c'est la ruine du jeune financier...puis la fuite vers la France traqué par celui qui s'est juré de le mener à sa perte.

Désargenté, il se réfugie dans une ville portuaire et monte une affaire de textile aidé d'une association de créateurs d'entreprise. Commence pour l'intrépide une nouvelle aventure humaine où l'on va de rebondissement en rebondissement.

Éditions SALVATOR

Posté par elleon à 10:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]