25 novembre 2008

Les filles du juge

de Robert Malacci Toujours photographe à Écho-Matin et aux prises avec Pouliot, son exécrable patron, Malacci reçoit une drôle de proposition d'un avocat plus ou moins marron : retrouver Sylvie Rissère, la fille cadette du juge du même nom. Pas intéressé - la fille, qu'il a brièvement connue, lui a laissé un mauvais souvenir ! -, Malacci change d'idée en voyant Karen, l'autre fille du juge, une rousse flamboyante comme il les aime. Retrouvant sa fibre de détective, Malacci se dit qu'il n'y a pas de sottes façons de draguer... [Lire la suite]
Posté par Krri à 20:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 novembre 2008

La belle au gant noir

de Robert Malacci Robert Malacci est photographe à Écho-matin, un torchon sensationnaliste de bas étage. Quand, sur les ordres de Pouliot, son exécrable patron, il doit faire des photos du cadavre d'une ex-copine, c'est la goutte qui fait déborder la vase ! Sans avenir, le moral à zéro, Malacci reluque les petites annonces et, entre deux virées, voilà qu'il accepte le poste de secrétaire particulier de la belle Claude Vandal, une ancienne attachée politique. Le texte qu'elle lui dicte - un accident de voiture l'a privée de... [Lire la suite]
Posté par Krri à 19:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 novembre 2008

Sac de noeuds

de Robert Malacci Pour une fois que Malacci peut prendre des vacances - en Guadeloupe ! -, voilà qu'il doit rentrer d'urgence au Québec. Chalifoux, le patron d'Écho-Matin, a besoin de ses services comme détective ! De fait, Raymond Sancerre, ami du patron et président de Zegma Technologies, une importante compagnie de conception de logiciels de sécurité, est décédé accidentellement à son chalet dans des circonstances étranges. Prétextant la rédaction d'un article, Malacci part à la chasse aux renseignements au siège de la... [Lire la suite]
Posté par Krri à 19:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 novembre 2008

Ad Nauseam

de Robert Malacci Le directeur d'Écho-Matin s'est mis une nouvelle idée en tête : acheter un quotidien de Toulon, Le Mistral, afin d'exporter sa «méthode» en France ! Pour évaluer la possibilité de l'affaire, il enverra sur place ses deux experts, Pouliot et Malacci. Aussitôt arrivé, Pouliot se met à l'oeuvre : profitant du meurtre récent d'une jeune femme et des soupçons qui pèsent sur Kateb Djaout, un Algérien qui se terre depuis l'événement, il décide de montrer au patron du Mistral comment on «fait» du journalisme !... [Lire la suite]
Posté par Krri à 19:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 novembre 2008

Lames soeurs

de Robert Malacci À Montréal, on trouve le cadavre mutilé d'une jeune femme. Sur son ventre, un mot écrit avec son sang : Simplet. Léo Lortie, patrouilleur du poste 33, sait qu'il désigne le nom d'un des nains dans l'histoire de Blanche Neige. Depuis deux ans, c'est le quatrième meurtre du genre. Lortie a lui-même découvert le deuxième, signé Atchoum. Mais voilà, il y a sept nains dans l'histoire, et Léo veut coincer le psychopathe avant qu'il n'allonge encore son horrible série. Lortie décide donc de tendre un piège au... [Lire la suite]
Posté par Krri à 19:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 novembre 2008

MALACCI, Robert

Biographie Robert Malacci est le pseudonyme de Jean-Pierre Liccioni né en 1942 en Tunisie. Il a fait ses études en France avant de venir s'établir au Québec. Réalisateur, concepteur et scénariste, il a travaillé pour la plupart des chaînes de télévision francophones et a mérité plusieurs distinctions dans ses diverses fonctions. Voici quelques années, l'auteur a entrepris une série de romans mettant en vedette son propre pseudonyme: Malacci. Nul doute alors que l'ironie mordante et la verve truculente du personnage s'appuient sur un... [Lire la suite]
Posté par Krri à 19:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 novembre 2008

Shopping sanglant

de Raphaël Majan On pleure moins les victimes quand elles réduisent l'affluence. Un suspect qui meurt sous les coups en plein interrogatoire, ça arrive. Mais lorsque c'est en salissant le chandail, ou dit-on le pull ? du commissaire Liberty, ça tourne à la catastrophe. En raison de circonstances particulières, Wallance n'a d'autre possibilité que de se rendre d'urgence au "Très Grand Magasin" pour redevenir présentable. On trouve tout au TGM : un préfet, une assassine, des victimes et des armes du crime à foison - béni soit entre... [Lire la suite]
Posté par Krri à 18:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 novembre 2008

Espion es-tu là ?

de Raphaël Majan Le fond de l'affaire est que Mme Wallance ne veut pas rater sa partie de bridge. Le commissaire Liberty se retrouve donc contraint d'accompagner sa maman dans les beaux quartiers où rien ne se passe comme prévu. Séances de spiritisme et règlements de compte entre agents secrets perturbent les quatre piques de la vieille dame. Mais on ne convoque pas les esprits pour voir apparaître une débauche de corps débauchés et on n'espionne pas le monde pour être abattu par un agent on ne peut plus spécial quand bien... [Lire la suite]
Posté par Krri à 18:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 novembre 2008

L'examen de conduite

de Raphaël Majan Si un commissaire de police n'obtient pas son permis de conduire rien qu'en se présentant à l'examen, qui d'autre ? Liberty et ses collègues ont donc arrosé son succès avant même son obtention, de sorte qu'il se présente sur place dans un état qu'un alcootest n'aurait aucun mal à détecter. Ajoutons à ça un examinateur incorruptible et la situation est franchement détériorée, d'autant qu'une voiture n'est pas un lieu du crime idéal quand on se veut insoupçonnable. Heureusement que le commissaire Liberty a... [Lire la suite]
Posté par Krri à 18:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 novembre 2008

Au cirque, les orphelins

de Raphaël Majan Lorsque le cirque Tchintchin Poum offre une représentation gratuite en faveur des orphelins de la police, sa générosité ainsi qu'un petit chantage qu'il subit contraignent le commissaire Liberty à y assister en présence d'une accumulation d'enfants en pleine forme dont certains sont illicitement pourvus de parents qui ne relèvent même pas du ministère de l'Intérieur. S'il n'a pas le pouvoir de créer des postes dans la police, il a au moins celui de fabriquer des orphelins et de faire comprendre ce qu'il pense de... [Lire la suite]
Posté par Krri à 18:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :