de Pétros Márkaris

journal_de_la_nuit

Athènes, aujourd'hui. À l'ombre du Parthénon, une série de meurtres, tous plus sanglants, défraye la chronique. Pure coïncidence, règlements de compte organisés, ou complot ?

Commence une affaire d'État, ou presque.

La capitale grecque serait-elle devenue la plaque tournante de trafics internationaux ?

Tiré de sa quiétude, le commissaire Charitos doit momentanément renoncer à ses deux passions, le dictionnaire et les souvlakis. Il va lui falloir plonger dans un univers glauque où il croisera des clandestins albanais comme d'anciens espions de l'Est.

Une enquête aux fils innombrables, aux mille et un rebondissements, mais qui ne devrait guère déranger son air désabusé, son goût pour le fatalisme, son humour las. S'il n'y avait la belle Karayorghi, la journaliste vedette du dernier journal de la nuit et qui l'agace prodigieusement.

Éditions J.C LATTÈS