1915 - 1994

Biographie

Margaret Ellis Millar est née Sturm en 1915 à Kitchener, Ontario. Elle est l'épouse de Kenneth Millar, connu sous le nom de plume de Ross Macdonald.

Après l'école primaire de Kitchener, elle suit les cours du "Waterloo Collegiate Institute" puis entre à l'Université de Toronto d'où elle est diplômée en Lettres Classiques en 1936. Elle épouse, en 1938, Kenneth Millar, rencontré quelques années auparavant au "Waterloo College"; tous deux ont en commun le goût de la Littérature policière. Alors qu'il poursuit ses études universitaires pour l'obtention de son Ph.D, elle commence à écrire: son premier roman "The invisible worm" (Le ver invisible) est très rapidement publié, elle y crée un premier personnage le Dr Paul Prye, psychiatre et détective. Très prolifique, elle publie en 1942, deux autres romans avec  ce personnage : "The week-end bat"  et "The devil loves me".

Kenneth Millar participe à la 2nd Guerre Mondiale en tant qu'officier des Transmissions, le couple découvre alors Ann Arbor dans le Michigan et après la guerre, va s'installer définitivement en Californie du Sud à Santa Barbara. ville qu'elle baptisera "Santa Felicia" ou "San Felice" dans ses romans à venir. Margaret publie "Wall of eyes" en 1943, (Des yeux plein la tête) dans lequel elle crée un nouveau personnage: l'inspecteur Sands qui reprend du service dans "The iron gates" (Un doigt de folie) en 1945. Contrairement à son époux, Ross Macdonald , elle n'est guère fidèle à ses personnages, écrit d'autres romans "hors série", ainsi " Fire will freeze" en 1944 (Omelette canadienne) et des romans de Littérature générale ("Experiment on springtime "- 1947; "It's all in the family" - 1948).

En 1956, Margaret Millar reçoit sa toute première récompense pour "Beast in view" (Mortellement vôtre) publié en 1955, un premier "Edgar Award for the best novel" remis par "The Association of Mystery Writers of America", association qu'elle présidera de 1957 à 1958. Début des années 60, le couple Millar s'investit dans un mouvement de sauvegarde de la nature, Margaret écrit un livre de souvenirs et d'observations sur la région qui les entoure: "The birds and the beasts were there" publié en 1968. Deux de ses romans: "The fiend" en 1964 (Au violeur) et "Beyond this point are monsters" (Le territoire des monstres) en 1970, se retrouvent parmi les finalistes de récompenses prestigieuses.

En 1970, la fille unique des Millar décède, Margaret cesse d'écrire pendant presque six ans puis publie "Ask for me tomorrow" (Et vous me trouverez bien mort)  dans lequel intervient un jeune avocat hispano-américain Tom Aragon qui reapparaît dans "The murder of Miranda" en 1979 et "Mermaid" en 1982. En 1983, paraît " Banshee" pour lequel elle reçoit un second "Edgar Allan Poe" ainsi que la récompense suprême de ses pairs: "The Grand Master Award for Lifetime Achievement". Cette même année 83, son époux Kenneth Millar/ Ross MacDonald décède, elle publie encore un roman en 1986, reçoit la même année, un "Derrick Murdoch Award" de la part de "l'Association of Crime Writers of Canada" et cesse toute activité littéraire jusqu'à sa mort  en 1994. 

Au total, elle est l'auteur de quelques 24 romans à suspense, traduits pour plusieurs en France à partir de 1953 aux Éditions Presses de la Cité, et de Trévise, réédités, voire certains inédits enfin publiés, fin des années 80 - début 90, aux Éditions Librairie des Champs-Élysées dans la collection du Masque.

H.R.F. Keating, chroniqueur littéraire et auteur de romans policiers, place le roman de Margaret Millar, "Beast in view" parmi les 100 meilleurs romans policiers de son Encyclopédie "Crime and Mystery" confirmant qu'elle est << l'une des plus talentueuses auteurs de romans à suspense du 20 ème siècle >>.  

(Sources: Wikipedia-en /womencrime.loa.org /fantasticfiction.)

Elleon

~~~

Résumés

  1. Au violeur ! (Éd. Gallimard - 1966)
  2. D'entre les morts (Éd. Le Livre de Poche - 1990)
  3. Des yeux plein la tête (Éd. Le Masque - 1990)
  4. Et vous me trouverez bien mort (Éd. Le Masque - 1993)
  5. L'invisible ver (Éd. Le Masque - 1996)
  6. La femme de sa mort (Éd. Le Masque - 1986)
  7. Le coeur cannibale (Éd. Le Masque - 1994)
  8. Le territoire des monstres (Éd. Le Masque - 1988)
  9. Les murs écoutent (Éd. Le Masque - 1989)
  10. Mortellement vôtre (Éd. Le Masque - 1988)
  11. Omelette canadienne (Éd. Le Masque - 1994)
  12. Rendons le mal pour le mal (Éd. Le Masque - 1990)
  13. Son dernier rôle (Éd. Le Masque - 1961)
  14. Un air qui tue (Éd. Le Masque - 1987)
  15. Un doigt de folie (Éd. Le Masque - 1990)
  16. Un étranger dans ma tombe (Éd. Le Livre de Poche - 1988)

Bonne lecture