Biographie

Andrew Bergman est né en 1945 dans le Queens, État de New York, il y vit encore aujourd'hui avec sa famille. Diplômé du "College Harpur" de l'Université de Binghampton, il détient aussi un Doctorat d'Histoire Intellectuelle américaine préparé à l'Université du Wisconsin: sa thèse portant sur les films qui traitent de l'époque de la Dépression, "We're in the Money: Depression America and its films", a été publiée d'abord par les éditions de l'Université de New York, puis par l'éditeur Harper&Row, un livre considéré encore aujourd'hui comme un ouvrage de référence.

Il commence sa carrière professionnelle dans le cinéma en tant que scénariste en 1974, avec "Blazing saddles" ("Le shérif en prison") dont il écrit le scénario original, même si celui-ci est retravaillé par la suite; un des classiques de Mel Brooks. Depuis, Andrew Bergman a écrit nombre de scénarios de films aussi célèbres que "The In-laws" ("Ne tirez pas sur le dentiste"), "Honeymoon in Vegas" ("Lune de miel à Las Vegas") et le dernier en 2004, "Espion mais pas trop!".

Entre-temps, il passe à la réalisation, en 1981 avec "So fine" ("Les fesses en l'air"), dont il écrit le scénario, ou bien encore "It could happen to you" ("Milliardaire malgré lui") et "Striptease"; tout naturellement Andrew Bergman devient producteur en 1989 avec "Chances are" ("Le ciel s'est trompé"), il produit certains des titres cités plus avant mais aussi le célèbre "Croc-Blanc".

Dans cette carrière cinématographique bien remplie, on oublie qu'il est l'auteur de quatre romans noirs, les deux premiers écrits début des années 70, dans lesquels il met en scène un privé, Jack LeVine: "Big kiss of 1944" (La grande magouille de 1944) est publié en 1974, suivi de "Hollywood and LeVine" (Le pendu d'Hollywood) en 1975, les deux seuls romans qui semblent avoir été traduits en français aux Éditions Gallimard dans la Série Noire. Pourtant LeVine réapparaît en 2001 dans "Tender is LeVine", et entre-temps, Andrew Bergman écrit "Sleepless nights", paru en 1994. (rien de plus ne transpire sur cette carrière de romancier...)

Il écrit aussi deux pièces de théâtre: "Social security", qui remporte un grand succès à Broadway, puis "Working title", jouée à "l'American Jewish Center" de New York, c'est ainsi que l'on apprend les origines juives de Andrew Bergman ( répertorié comme réalisateur juif-américain sur certains sites).

En 2007, "The Writers Guild of America" lui remet "The Ian McLellan Hunter Award" qui récompense l'ensemble de son oeuvre "écrite".

(Sources: Wikipedia / mysteriouspress. / imdb. )

Elleon

~~~

Résumés

Série Jack LeVine

  1. La grande magouille de 1944 (Éd. Gallimard - 1994)
  2. Le pendu d'Hollywood (Éd. Gallimard - 1977)

Bonne lecture