Biographie

Jean-Jacques Pelletier est né en 1947 à Lauzon, Québec. Détenteur d'une Maîtrise en Philosophie de l'Université Laval et d'un "Baccalauréat ès Arts" du petit séminaire de Nicolet, il enseigne la Philosophie, de 1970 à 2004, au Cégep Lévis-Lauzon. Son premier contact avec l'écriture a lieu au petit séminaire de Nicolet, où il sévit dans les pages du journal étudiant, ses activités littéraires de l'époque ont pour effet de le faire suspendre de la cafétéria du collège; suivent vingt ans de silence littéraire.

Puis c'est le début de la "saga de l'Institut", avec L'Homme trafiqué, il s'oriente progressivement  vers des romans à la forme plus complexe, qui mettent en scène des intrigues internationales et qui proposent un regard global sur le monde, axé sur les manifestations et les effets des discours de pouvoir (La Femme trop tard et Blunt — Les Treize Derniers Jours). Cette orientation est particulièrement visible dans "Les Gestionnaires de l'Apocalypse" , dont La Chair disparue, L'Argent du monde et Le Bien des autres constituent les trois premiers tomes. Pour ce dernier roman, l'auteur obtient en 2004 le "Prix du roman policier de Saint-Pacôme".

Attentif à l'univers des médias, des Arts, de la gestion financière et de l'Informatique, les romans de Jean-Jacques Pelletier s'intéressent aussi de façon particulière à l’embrigadement idéologique, à la manipulation des individus et des foules ainsi qu’aux différentes formes d’exploitation. La passion de l’auteur pour le thriller et la géopolitique ne l'a pas empêché d'explorer l'univers du fantastique.

Des séries d’études sur Simenon et sur Conan Doyle, publiées dans la revue "Alibis", ont été suivies par une réflexion sur son propre travail d’écrivain: "Écrire pour inquiéter et pour construire", livre publié aux Éditions des Trois-Pistoles.

Jean-Jacques Pelletier réside à Lévis et travaille à la suite des Gestionnaires de l'Apocalypse. Il collabore également à la revue "Alibis" où il tient une chronique épisodique intitulée: "La Réalité, c'est pire" et où il a publié "Radio-Vérité — La Radio du vrai monde", une novella ayant pour thème le phénomène de la radio trash.

(Sources: Wikipedia)

~~~

Résumés

  1. Blunt, les treize derniers jours (Éd. Alire - 1996)
  2. L'assassiné de l'intérieur (Éd. Alire - 2011)
  3. L'homme trafiqué (Éd. Alire - 1987)
  4. La femme trop tard (Éd. Alire - 2001)

~

Série Inspecteur Henri Dufaux

  1. Bain de sang (Éd. Hurtubise - 2016)
  2. Deux balles, un sourire (Éd. Hurtubise - 2017)

~

Série Inspecteur Théberge & Victor Prose, écrivain

  1. Dix petits hommes blancs (Éd. Hurtubise - 2014)
  2. Machine God (Éd. Hurtubise - 2015)
  3. Radio-Vérité (Éd. Alire - 2018)

~

Série Les gestionnaires de l'Apocalypse

  1. L'Argent du monde (T-2/1)(Éd. Alire - 2001)
  2. L'Argent du monde (T-2/2)(Éd. Alire - 2001)
  3. La chair disparue (T-1)(Éd. Alire - 1998)
  4. La faim de la Terre (T-4)(Éd. Alire - 2011)
  5. Le bien des Autres (T-3/1)(Éd. Alire - 2003)
  6. Le bien des Autres (T-3/2)(Éd. Alire - 2003)
  7. Les visages de l'Humanité (T-5)(Éd. Alire - 2012)

 Bonne lecture