Biographie

Nicole Provence est née en 1948 à Châtellerault dans la région natale de son père. Quarante jours plus tard, elle prend l’avion pour regagner le Maroc où son père exerce la profession de policier dans la brigade des mœurs. Pendant quelques années, elle goûte à la douceur du soleil d’Oujda à Agadir, avec des retours en France pour les vacances d’été. Un univers inconnu l’accueille: la campagne; elle se sent bien au contact des arbres et des prairies, elle tremble aux grondements des orages et goûte à la nostalgie de la pluie. (On retrouvera ces thèmes bucoliques qui lui sont chers dans la plupart de ses romans qui la caractérisent et la différencient du genre polar).

Des événements graves lui font fuir l’Afrique du Nord et sa famille s’installe dans la région lyonnaise, Villeurbanne, puis Lyon. C’est là, à l’âge de douze ans, influencée par les récits d'enquêtes de son père, OPJ dans la Police, qu’elle se lance dans son premier roman policier, roman inachevé mais elle découvre alors l'ambiance noire du côté polar et le plaisir de fouiller dans les sentiments de ses personnages. Sa passion se cantonne dans les « rédactions » scolaires et elle obtient des notes si encourageantes que son goût pour l’écriture qu’elle croyait endormie se révèle à nouveau: l'écriture sous toutes ses formes fait alors partie de sa vie même si elle n'a que trop peu de temps à lui consacrer.

C’est un concours de « nouvelles polars », organisé par "France Loisirs" en 1997 qui lui met le pied à l’étrier. Des deux mille textes envoyés, vingt et un seront retenus dont le sien "L’œil ouvert". Cette première et modeste publication l’encourage à présenter ses romans autobiographiques et autres dans les maisons d’édition, plus de 17 romans adultes, et trois jeunesses ont été écrits… mais pas encore tous édités !

À 40 ans, elle décide de s'adonner enfin à sa véritable passion sans pour cela se cantonner dans un même genre et écrit indifféremment poèmes, romans et polars, une diversité pas toujours bien accueillie par le milieu professionnel de l’écriture qui a tendance à vouloir cantonner un écrivain dans un genre unique. Chacun de ses voyages ou simplement promenades feront l’objet d’une documentation minutieuse qui servira pour un prochain roman, Maroc, Cambodge, Irlande se retrouveront un jour dans ses romans. 

Son goût pour les énigmes et le suspens, son intérêt pour la vie rurale, ajoutés à une grande sensibilité qui se révèle au contact de la nature, donnent à ses romans un côté noir que ne renieront pas les amoureux de romans de terroir. Des cours de Criminologie à la Faculté des Droits de l'Homme, à Lyon viendront compléter ses innombrables sources de documentation basées sur la police scientifique, la criminalistique et le contact sur le terrain des diverses communes concernées.

Malgré les écueils rencontrés dans les maisons d’édition pour ses romans qui ne sont ni des romans du terroir, ni des polars à part entière, mais un intime mélange des deux, elle décide de rester fidèle à son style qui sensibilise de très nombreux lecteurs qu’elle rencontre avec grand plaisir dans les salons. Le "Prix du roman policier" remporté à Chambray les Tours en 2004 pour La Pierre du Diable confirme que ce genre a de véritables adeptes, ce dont semblent douter certains éditeurs.

Nicole Provence est très présente dans les salons pour aller à la rencontre de ses lecteurs, participer à des débats dans des bibliothèques ou des réunions privées, travailler avec des classes d’écoles primaires à l’écriture d’une nouvelle "polar", des expériences variées et très enrichissantes tant sur le plan professionnel qu’humain.

(Sources: Éditeurs)

(Mise à jour 01/2018)

~~~

Résumés

  1. La corde du pendu (Éd. JCL - 2017)
  2. La pierre du Diable (Éd. Flammarion - 2004)
  3. Le gourou des Terres Froides (Éd. Ravet-Anceau - 2007)
  4. Le secret d'Aiglantine (Éd. JCL - 2016/Éd. Calmann-Lévy - 2017)
  5. L'étang de la mariée (Éd. du Mot Passant - 2006)

~

Série Adjudant Di Nazzo

  1. La dernière cuvée de Marianne (Éd. L'Écir - 2008)
  2. Le ravin des anges (Éd. JePublie/E-Book - 2014)
  3. Sur les traces du quartanier (Éd. Pygmalion - 2006)

~

Autres titres

  • Anghor, les géants décapités (Jeunesse)
  • Une promesse si fragile 

Bonne lecture