Biographie

Ian Rankin est né en 1960 à Cardenden, près d'Édimbourg. Il fréquente l'école d'Auchterderran, puis la  "Beath High School" de Cowdenbeath, où un professeur d'anglais remarque ses aptitudes littéraires et l'encourage à poursuivre ses études, ce que personne de sa famille n'avait fait jusque là. En 1978, à l'âge de 18 ans, il entre à l'Université d'Édimbourg où il étudie la langue et la Littérature anglaise; il obtient son "Master of Arts" en 1982, spécialité Littérature américaine. Entre 1982 et 1986, il travaille à sa thèse de Doctorat sur la fiction moderne écossaise, plus particulièrement sur Muriel Spark, tout en s'investissant de plus en plus dans sa propre écriture.

Après l'université, et avant son succès comme romancier, Rankin exerçe un certain nombre de métiers pittoresques, comme vendangeur, porcher, percepteur, chercheur en alcoologie, journaliste hi-fi, secrétaire de collège et musicien punk. Il donne aussi pendant quelque temps des cours de Littérature à l'Université d'Édimbourg, où il participe au "James Tait Black Memorial Prize". Marié en 1986 avec Miranda Harvey, nom qui lui servira un peu plus tard de pseudonyme, le couple vit quatre ans à Londres, où Rankin travaille comme secrétaire au "National Folktale Centre" de Tottenham. Puis  de 1990 à 1996, il s'installe dans une petite ferme du Périgord, où il écrit sept romans de Rebus, de "Tooth and Nail" à "Hanging Garden", ainsi que des romans écrits sous le pseudonyme de Jack Harvey.

Pendant tout son séjour en France, ses livres ne sont pas traduits en français. Rankin souligne: « Quand je prenais un verre au bar du coin, et que je disais que j'écrivais des livres, mais qu'ils n'étaient pas encore traduits en français, on me prenait pour un aimable dilettante. » La naissance de leur second fils, souffrant du syndrome d'Angelman, la scolarisation de l'aîné, ainsi que les allers-retours de Rankin six fois par an à Édimbourg pour effectuer des recherches ou promouvoir ses livres, finissent par rendre leur retour à Édimbourg indispensable. Il vit depuis avec sa femme et ses deux enfants, Jack et Kit, à Merchiston, banlieue résidentielle sud-est d'Édimbourg, dans le « quartier des écrivains ».

Son premier roman, "The Flood", publié en février 1986, est un "Bildungsroman" se passant dans un village minier sur le déclin. Un jeune homme y grandit tout en pensant partir pour Édimbourg. L'année suivante voit la publication de "Knots and Crosses", le premier de la série des Rebus, pour laquelle il est connu internationalement. Il ne se dispose pas alors à faire carrière dans la Littérature policière, ni surtout que son héros devienne un personnage de série. Il pense avoir écrit un roman et, déconcerté, il constate que les critiques littéraires des grands journaux ont  classé "Knots and Crosses" parmi les romans policiers, et que, dans les librairies, son livre se trouve au rayon « Mystère » et non à « Fiction écossaise ». « J'étais consterné ! Je me disais, je suis en train de préparer un doctorat et je vais devenir un professeur d'anglais d'université... et j'ai écrit un roman de série noire. » . Se cherchant encore, il écrit ensuite deux romans d'espionnage, "Watchman"  et "Westwind", que son éditeur lui demande de reprendre de nombreuses fois avant de le publier. Ce n'est qu'après des demandes répétées, que Rankin reprend l'écriture de nouvelles enquêtes de l'inspecteur John Rebus, et c'est la sortie de "Hide and Seek" en 1991, quatre années après le premier Rebus. Mais, dit Rankin, « je n'étais toujours pas persuadé d'être un auteur de roman policier. Pour moi, je faisais des commentaires sur la vie présente en Écosse, sur ses manies et ses psychoses, sur les défauts de son caractère. Je disséquais une nation. »

En 2007, Ian Rankin a écrit nombre de nouvelles, dont certaines mettent en scène le personnage de Rebus, héros de dix-sept romans traduits en 26 langues; parmi eux, quatre ont été adaptés pour la télévision avec John Hannah dans le rôle de Rebus. Il signe également trois romans du pseudonyme de Jack Harvey ("Witch Hunt" - 1993, "Bleeding hearts" - 1994, "Blood Hunt" - 1995) publiés en France sous son propre nom. Il est  l'auteur de romans policiers le plus lu du Royaume-Uni, battant les records d'Irvine Welsh et de Iain Banks, six de ses romans figurant simultanément sur la liste des 10 best-sellers écossais. Sa réussite littéraire a été reconnue par les universités d'Abertay Dundee, de St Andrews, d'Édimbourg et de l'Open University qui lui ont décerné des diplômes "Honoris Causa", respectivement en 1999, en 2001, en 2003 et en 2005. Il a été décoré en 2002 de "l'Ordre de l'Empire britannique". Ses oeuvres commencent à être étudiées dans certains départements universitaires de Littérature, en soulignant la profondeur et la complexité inhabituelles pour ce type d'ouvrage.

Rankin est également un collaborateur régulier du programme "Newsnight Review de BBC Two": son documentaire en trois parties sur le sujet du mal a été diffusé sur "Channel 4" en décembre 2002. En 2005, il a présenté un documentaire de 30 minutes sur BBC4, appelé "Rankin on the Staircase", dans lequel il étudie les relations entre les crimes de fiction et les cas réels. La même année, il a aussi collaboré avec le musicien folk Jackie Leven pour l'album "Jackie Leven Said". On peut le trouver souvent au "Oxford Bar" à Édimbourg, que fréquente aussi son anti-héros de fiction, Rebus, c'est pour cette raison d'ailleurs que certains circuits touristiques « littéraires » s'achèvent dans ce bar.

L'action de ses romans se passe le plus souvent à Édimbourg et met en scène l'inspecteur Rebus, personnage bourru quelque peu porté sur la bouteille, accro de la cigarette, fan de musique rock des années 1970 et dont on peut suivre l'évolution de sa carrière au fil des romans. L'image sombre d'Édimbourg, qui y est présentée, est très éloignée de celle que l'histoire et l'activité commerciale actuelle ont donnée de cette cité. Il reconnaît que ses modèles furent « tous les James » : Crumley,  Ellroy,  Lee Burke, et  W. Hall, avec une mention particulière pour le second, qui l'appela une fois le « James Ellroy écossais », et aussi le « roi du Tartan noir ». Il a été aussi beaucoup influencé par le personnage ambivalent du Dr Jekyll et Mr Hyde de Robert Louis Stevenson, autant pour composer le caractère de son héros, John Rebus, que pour décrire l'Édimbourg de ses romans. L'inspecteur Rebus, le personnage principal de Rankin, est un détective d'une cinquantaine d'années, dur et quelque peu cynique. Il vieillit au même rythme que la publication des romans. Comme les inspecteurs de police d'Édimbourg prennent obligatoirement leur retraite à l'âge de 60 ans, on savait depuis de nombreuses années que les enquêtes de l'inspecteur Rebus s'achèveraient en 2007. La fin inéluctable de cette série a beaucoup inquiété ses lecteurs passionnés, à tel point que la MSP du Fife, Helen Eadie, fan de Rebus, posa la question au Parlement d'Écosse : « Pouvons-nous changer les lois de façon que les officiers de police judiciaires d'Édimbourg puissent travailler jusqu'à 65 ans ? ».  La ministre de la justice, Cathy Jamieson, répondit que les inspecteurs retraités pouvaient toujours revenir bénévolement communiquer leur expérience aux jeunes inspecteurs.

 Ian Rankin a expliqué l'origine du nom de son héros: son prénom John a été emprunté à John Shaft, détective privé américain de fiction, héros de l'auteur Ernest Tidyman, et Rebus, tout simplement parce que, dans le premier roman "Knots and Crosses", cet inspecteur avait un rébus à résoudre. « Je reconnais maintenant que c'est un nom stupide » plaisante Rankin à la fin de son explication.

(Sources: Wikipedia)

~~~

Résumés

  1. Double détente (Éd. Du Masque - 2003)
  2. Nom de code: Witch (Éd. Du Masque - 2002)
  3. Portes ouvertes (Éd. Du Masque - 2011)
  4. Traques (Éd. Du Masque  - 2007)

~

Série Malcolm Fox (avec John Rebus)

  1. Debout dans la tombe d'un autre (T-3)(Éd. Du Masque - 2014)
  2. Les guetteurs (Éd. Du Masque - 2013)
  3. Plaintes (Éd. Du Masque - 2012)
  4. Tels des loups affamés (T-4)(Éd. Du Masque - 2016)

~

Série John Rebus

  1. Ainsi-saigne-t-il (T-7)(Éd. Du Rocher - 2000)
  2. Causes mortelles (T-6)(Éd. Du Rocher - 1999)
  3. Cicatrices (T-14)(Éd. Du Masque - 2007)
  4. Debout dans la tombe d'un autre (T-18)(Éd. Du Masque - 2014)
  5. Du fond des ténèbres (T-11)(Éd. Du Masque - 2004)
  6. Exit Music (T-17)(Éd. Du Masque - 2010)
  7. Fleshmarket Close (T-15)(Éd. Du Masque - 2008)
  8. La colline des chagrins (T-12)(Éd. Du Masque - 2005)
  9. La maison des mensonges (T-22)(Éd. Du Masque - 2019)
  10. La mort dans l'âme (T-10)(Éd. Du Rocher - 2004)etoile
  11. Le carnet noir (T-5)(Éd. Du Rocher - 1998)
  12. Le diable rebat les cartes (T-21)(Éd. Du Masque - 2018)
  13. Le fond de l'enfer (T-2)(Éd. Le Livre de Poche - 2004)
  14. Le jardin des pendus (T-9)(Éd. Du Rocher - 2003)etoile
  15. L'appel des morts (T-16)(Éd. Du Masque - 2009)
  16. L'étrangleur d'Édimbourg (T-1)(Éd. Le Livre de Poche - 2004)
  17. L'ombre du tueur (T-8)(Éd. Du Rocher - 2002)
  18. On ne réveille pas un chien endormi (T-19)(Éd. Du Masque - 2015)
  19. Piège pour un élu (T-4)(Éd. Le Livre de Poche - 2005)
  20. Rebus et le loup-garou de Londres (T-3)(Éd. Le Livre de Poche - 2005)
  21. Tels des loups affamés (T-20)(Éd. Du Masque - 2016)
  22. The Beat goes on (Nouvelles)(Éd. Du Masque - 2018)
  23. Une dernière chance pour Rebus (T-13)(Éd. Du Masque - 2006)

Bonne lecture