de Jacques Neirynck

le_crime_du_prince_de_galles

Homme de l’ombre du président de la République, Raoul Thibaut de Mézières opère en toute discrétion au cœur du Paris tumultueux de la Belle Époque.

En pleine nuit du mois de mai 1908, il est réveillé par un coup de téléphone: Marguerite Steinheil, une vieille amie, lui annonce que son amant vient de tuer son mari. Or cet amant n’est autre qu’Édouard VII, roi de Grande-Bretagne. Si cette affaire venait à être connue, les conséquences pourraient se révéler désastreuses pour la République. Affabulation ou vérité gênante ?

Chargé officieusement par le président Fallières de s'en mêler, Raoul va se retrouver au cœur des secrets d’alcôve et des manœuvres politiques, entre une cocotte hystérique et les cancans journalistiques.

Éditions 10/18