01 mars 2009

45° à l'ombre

de Georges Simenon Donadieu, médecin naviguant depuis des années dans des transports intercontinentaux, est affecté à « L'Aquitaine ». Son existence, sans éclat et sans surprise, est marquée par les intrigues qui se nouent entre les passagers et les rapports que son métier l'amène à entretenir avec eux. Certains d'entre eux éveillent plus particulièrement son intérêt fait de curiosité et d'une propension naturelle à s'occuper du destin des autres. C'est ainsi que, parmi les passagers de première classe, deux couples vont retenir... [Lire la suite]
Posté par Krri à 16:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 mars 2009

Tante Jeanne

de Georges Simenon Jeanne n'a pas voulu déranger la famille aussi tard. D'ailleurs son frère ne l'attend pas. Presque quarante ans qu'elle n'a pas revu sa maison natale, dans ce village des environs de Poitiers. Dans la glace du café où elle attend, en avalant cognac sur cognac, elle se fait honte, avec son visage lunaire trop maquillé et ses grosses jambes d'impotente. Pourquoi Jeanne est-elle revenue après tant d'années ? Comment a-t-elle senti qu'on aurait besoin d'elle ? Demain, dimanche, Tante Jeanne fera son entrée, comme... [Lire la suite]
Posté par Krri à 15:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mars 2009

Les demoiselles de Concarneau

de Georges Simenon Jules Guérec, quarante ans, vit avec ses deux soeurs aînées, Céline et Françoise. Un soir, revenant de Quimper, il écrase un petit garçon et s'enfuit. Lorsqu'il apprend la mort de l'enfant, il s'affole, ne sait que faire. C'est alors qu'interviennent les Demoiselles de Concarneau. Éditions GALLIMARD Édition originale (1936)
Posté par Krri à 15:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mars 2009

Le testament Donadieu

de Georges Simenon Philippe Dargens, fils d'un élégant aventurier, directeur de cinéma, a réussi à s'introduire dans une famille d'armateurs de La Rochelle, les Donadieu. Pour faire fortune, il n'hésite devant rien: il fait la conquête de sa belle-mère qu'un testament éloignait des affaires, il écarte ses beaux-frères. Il trahit peu à peu tous les idéaux de sa jeunesse et utilise son entourage pour satisfaire ses ambitions. Éditions GALLIMARD Édition originale (1937)
Posté par Krri à 15:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mars 2009

Le temps d'Anaïs

de Georges Simenon Albert Bauche téléphone à la gendarmerie, s'accuse d'un meurtre et se constitue prisonnier. On apprend par les divers interrogatoires qu'il travaillait pour la victime, Serge Nicolas, mais Bauche ignorait que cet emploi lui avait été procuré par sa femme, la maîtresse de Nicolas. Bauche n'établit aucun contact avec les enquêteurs et ses déclarations ne reflètent que sa vérité personnelle. Par contre, il se sent à l'aise quand il s'entretient avec le psychiatre, car celui-ci s'intéresse à l'évolution de ses... [Lire la suite]
Posté par Krri à 15:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mars 2009

Le suspect

de Georges Simenon Pierre Chave a déserté, il y a cinq ans, alors qu'il achevait son service militaire à Bourges. Maintenant il est régisseur en second dans un théâtre, à Bruxelles, où il vit avec sa femme et son fils. En France, il faisait partie d'un groupe d'anarchistes avec lequel il est resté en contact malgré son exil. Et voici que ses anciens camarades entreprennent une action terroriste et ont besoin de lui. Pierre Chave finit par se retrouver dans les rues de Paris, une bombe entre les mains... Éditions GALLIMARD ... [Lire la suite]
Posté par Krri à 15:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 mars 2009

Le riche homme

de Georges Simenon Surnommé « le riche homme », Victor Lecoin possède un boulot important au village de Marsilly où sa puissance physique, sa taille, sa prospérité lui valent une autorité que l'envie ou les moqueries de certains n'arrivent pas à altérer. À son service et le servant comme son ombre, Doudou-le-muet est un simple qui lui est attaché par un dévouement presque animal. Pour l'aider dans la comptabilité de son commerce, Lecoin peut compter sur son épouse, une ancienne institutrice avec laquelle il entretient d'excellents... [Lire la suite]
Posté par Krri à 14:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mars 2009

Le fils

de Georges Simenon Peu après la mort de son père, Alain Lefrançois décide de se raconter par lettre à son fils, Jean-Paul, au moment où il va devenir un homme. Il lui parle de la vie de ses grands-parents, gens de la haute bourgeoisie, de son métier, qui le satisfait, et de sa vie conjugale, qui n'est qu'une demi-réussite. Au rappel de récentes disputes familiales relatives à la succession, il remonte à la période de ses études de droit à Poitiers, de sa mobilisation, de son mariage; il évoque ses réactions lorsqu'il apprit qu'il... [Lire la suite]
Posté par Krri à 14:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mars 2009

Le bourgmestre de Furnes

de Georges Simenon Lui, on l'appelait Baas, c'est-à-dire Patron, non seulement chez lui, non seulement dans sa manufacture de cigares, mais à l'hôtel de ville, au café et jusque dans la rue. Un banal petit scandale - un employé communal qui se suicide parce qu'il a fait un enfant à la fille d'un notable et qu'on n'a pas voulu lui avancer l'argent nécessaire pour arranger l'histoire - et le cours ordinaire de la vie méthodiquement organisée de Joris Terlinck va basculer. Le bourgmestre de Furnes, comme un étranger dans sa propre... [Lire la suite]
Posté par Krri à 14:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mars 2009

La vérité sur Bébé Donge

de Georges Simenon Une main aux ongles laqués met de l'arsenic dans une tasse de café et un homme frôle la mort. Sous un éclairage implacable, de menus faits prouveront peu à peu que cette main est celle d'une victime plutôt que celle d'une criminelle. Éditions GALLIMARD Édition originale: (1942) Simenon raconte avec une psychologie pénétrante le drame silencieux de la vie d'une femme.
Posté par Krri à 14:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]