de Georges Simenon

la_fenetre_des_rouetDominique Salès, vieille fille déchue et déçue, vit une existence confinée et insipide dans son logement exigu, dérangée par la seule vitalité du jeune couple, les Caille, ses proches voisins...

En face, dans une maison bourgeoise,  vivent  de riches industriels, les Rouet: au second, les parents Rouet, au premier le fils et son épouse Antoinette.

La vieille fille vit sa vie par procuration en observant et guettant les moindres faits et gestes du jeune couple Rouet, elle est témoin de la crise cardiaque du fils Rouet que sa femme laisse mourir sans lui venir en aide. La suite des évènements va tout d'abord offusquer Dominique, puis peu à peu elle se prend à envier le goût du plaisir et de liberté qui dévore Antoinette, lui offrant le spectacle d'un scandale délectable.

Mais Antoinette est bientôt chassée par ses beaux-parents et les Caille déménagent, emportant avec eux leur bonheur exubérant. Dominique confrontée au vide qui l'entoure prend alors conscience de l'échec de sa vie.

Éditions PRESSES DE LA CITÉ

Édition originale: La Jeune Parque (1945)