19 avril 2009

Froide vengeance

de Craig Thomas

Thomas__CraigQuand Bill Grainger célèbre l'anniversaire de sa femme Beth dans sa belle demeure de Washington, il ne convie que le gratin: diplomates et industriels, policiers, ancien du KGB et nouveau riche de  Russie.  Normal, le milliardaire rouge est l'empereur incontesté du commerce avec l'Est.

Un beau spectacle aux yeux de John Lock, frère de Beth, et ancien spécialiste de "grand jeu" pour la CIA. Rien à voir avec ce qui l'attend au lendemain de la fête: les cadavres de Bill et Beth.  Au même moment, en Sibérie, on retrouve un homme d'affaires américain exécuté d'une balle dans la nuque.

Y-a-t-il un lien entre les deux crimes ? John Lock va se lancer dans une enquête désespérée, se retrouver aux prises avec la mafia de la Russie post-communiste, ses réseaux de prostitution et de trafic de drogue, et découvrir un complot international dans l'univers des transferts de technologies qui pourrait bien signer son arrêt de mort...

Éditions J.C. LATTÈS

Posté par Krri à 19:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Un brin de panique

de Laurali R. Wright

un_brin_de_paniqueQui a bien pu enlever la chef-bibliothécaire d'un petit patelin du nord-ouest de Vancouver ?

C'est ce que se demande (parmi d'autres choses) celui qui vivait morganatiquement avec elle, le chef du détachement local de la police montée.

Éditions de L'OLIVIER

Posté par Krri à 18:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Pas de sang dans la clairière

de Laurali R. Wright

pas_de_sang_dans_la_clairiereC'est l'automne. Il pleut sur Sechelt, bourgade de Colombie britannique sise à quelques heures de ferry de Vancouver.

Un soir, une voiture s'arrête en forêt, au bord de la route qui longe le Pacifique. Moment de silence, puis une jeune femme s'enfuit du véhicule en criant "Oh non ! Mon Dieu ! Non !". Un homme la suit, un couteau à la main. La jeune femme s'enfonce dans les taillis, qui la retiennent. L'homme l'égorge, l'adosse à un arbre, sort des objets de son coffre et là, près du cadavre... se prend à chanter un air nostalgique et doux.

L'enquête s'annonce difficile : aucune trace du meurtrier, le repris de justice qu'on a retrouvé sur les lieux quelques heures plus tard jure qu'il n'a pas tué... et personne ne connaît la victime.

Conseillé par son amie Cassandra, qui, pour l'heure, lui préfère le sémillant acteur Roger Galbraith, le brigadier Karl Alberg demande à Tommy Cummings, professeur de dessin, de lui faire un portrait de la morte.

Éditions du SEUIL

Posté par Krri à 18:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Mort en hiver

de Laurali R. Wright

mort_en_hiverÀ Sechelt, paisible bourgade sise à quelques encablures de Vancouver, le brigadier Karl Alberg n'a d'autre souci que celui de retrouver une vieille dame qui s'est enfuie de l'asile, lorsqu'il apprend la mort de Benjamin Strachan.

Frère de la belle et sombre Zoé, celui-ci serait tombé dans un escalier à la suite d'une beuverie. Mais l'autopsie et le comportement de sa soeur ne paraissent pas clairs aux yeux du policier.

Et les choses se compliquent lorsque, la vieille dame indigne rencontre un enfant que personne ne connaît...

Éditions POINTS

Édition originale: Seuil (1993)

Posté par Krri à 18:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le suspect

de Laurali R. Wright

le_suspectJolie bourgade de l'île de Vancouver - on y accède par un bac - Sechelt est un lieu idéal pour la retraite. Tailler ses rosiers, planter, lire aussi: pour les habitants de Sechelt, les paysages et les jours, que l'auteur nous décrit avec une rare sensualité, se fondent paisiblement dans l'attente de la fin. La police n'est pas loin du désoeuvrement.

Jusqu'au jour où George Wilcox, quatre-vingt ans, fait taire un peu brutalement son voisin, Carlyle Burke, qui tenait absolument à lui dire des choses désagréables. Le silence revenu, George s'apperçoit, sans grande horreur, que le bavard n'est plus.

Que faire ? Se livrer au brigadier de police Karl Alberg qui n'a toujours pas la moindre preuve contre lui ? S'en remettre à une justice dont le pire verdict ne serait rien à côté de la mort qui vient ?

Telle est la réflexion tragique et piquante à laquelle nous invite L.R. Wright dans ce roman qui reçut le prix Edgar Allan Poe en 1986.

Éditions du SEUIL


Depuis P.D. James, jamais auteur de romans policiers n'avait mis à tel profit l'économie d'écriture pour nous dire les ultimes angoisses de la mort qui approche.


Posté par Krri à 18:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


WRIGHT, Laurali R.

1939 - 2001

Biographie

Journaliste de profession, Laurali R. Wright née en 1939 a notamment travaillé pour le "Calgary Herald", le "Sakastoon Star Phoenix" et la chaîne de télévision canadienne CBC.

Laurali R. Wright est l'auteur de six romans policiers qui ont été publiés dans plus de dix pays; elle a été membre de "l'Association Internationale des écrivains de romans policiers".

~

Résumés

  1. Le suspect (Seuil - 1991)
  2. Mort en hiver (Points - 1995)
  3. Pas de sang dans la clairière (Seuil - 1994)
  4. Un brin de panique (Éd. de L'Olivier - 1996)

Bonne lecture

Posté par Krri à 18:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Tony et Susan

de Austin Wright

wright__austinRemariée à Arnold, un chirurgien qu'elle soupçonne de la tromper, Susan Morrow reçoit le manuscrit d'un thriller que son premier mari, Edward, vient de terminer.

Ecrit avec une force qui la trouble, l'ouvrage raconte comment un respectable professeur de faculté, Tony, est kidnappé avec sa femme et sa fille alors qu'ils se rendaient dans le Maine. Or Susan avait elle aussi une maison dans le Maine. Méfiante, elle poursuit sa lecture et découvre le calvaire de Tony.

La proposition d'Edward - "Lis ce livre et dis-moi ce que tu en penses" - serait-elle moins innocente qu'il y paraît ?

Éditions du SEUIL

Réédition (2011)

Posté par Krri à 17:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

WRIGHT, Austin

Biographie

Né en 1922, Austin Wright est diplômé d'Harvard et a longtemps vécu en Chine avant d'enseigner la Littérature à l'Université de Cincinnati.

~

Résumé

  1. Tony et Susan (Seuil - 1995)

Bonne lecture

Posté par Krri à 17:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

La peau de Sharon

de Ken Wood

Wood__KenLundi 10 mars : Sharon Slater, angoissée, décide de quitter le domicile conjugal, persuadée que son mari George veut la tuer.

Mardi 11 mars : au petit matin, les sirènes de police retentissent violemment au domicile du célèbre avocat politique George Slater. Prisonnière d'un shérif qui fait régner sa loi, prise en charge par des agents secrets aux méthodes expéditives, Sharon se lance dans une cavale impitoyable.

Si la réputation de la Maison Blanche est entachée, si le pouvoir central est mis en danger, quel peut encore être le prix de la peau de Sharon ?

Éditions PAYOT

Posté par Krri à 17:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

WOOD, Ken

Biographie

Ken Wood est le pseudonyme utilisé par Marc Lamunière, grand patron de la presse romande, pour signer son premier (et unique ? ) thriller.

Marc Lamunière est né en 1922 en Suisse. Après avoir obtenu sa licence de Droit, il entre dans "La Société de la Feuille d'Avis de Lausanne" et  des "Imprimeries réunies" dont, son père Jaques Lamunière a repris la direction en 1922 avec son ami directeur de librairie, Samuel Payot. Très rapidement, Marc Lamunière succède ainsi à son père, à tout juste 30 ans, au poste de Président Directeur général et rachète divers journaux pour constituer le groupe "Edipresse SA" où il occupe les mêmes fonctions jusqu'en 1986, passant les rênes à son fils et prend définitivement sa retraite en 1996.

Déjà chroniqueur sous le pseudonyme de Marc Lacaze, (ses fonctions de P.D.G. obligent), publié dans "Le Nouveau Quotidien", il anime son propre blog sous ce pseudo, sur lequel il ne se lasse pas de faire partager ses diverses passions : la peinture, (il aime à jouer lui-même du pinceau, grand amateur de lithographies), musique de Jazz, ( à, c'est  de la contrebasse et de la batterie dont il joue au sein d' un groupe d'amis, il paraîtrait même qu'un CD a été enregistré ? ) et bien sûr son goût immodéré pour la littérature. Sous ce pseudonyme de Marc Lacaze, il publie un recueil de nouvelles, "Le dessert indien" en 1996  aux Éditions du Seuil, pour lequel il reçoit "le Prix de la Nouvelle" de langue française; la confirmation s'il le fallait, que Marc Lamunière/Lacaze est un grand érudit, « pratiquant du beau langage et du bel esprit ».

Amateur passionné de romans noirs américains qu'il lit dans la version originale, il décide d'écrire un thriller, le genre qui permet de « faire de l'introspection, mêler ses souvenirs, ses émotions propres, mettre ses tripes sur la table et sangloter devant leur spectacle.» 

Pour signer La peau de Sharon, publié aux Éditions Payot/Suspense, il lui est conseillé de prendre un pseudonyme qui sonne anglais, c'est pour cette raison qu'il choisit Ken Wood (une note d'humour dont l'homme ne semble pas non plus avare). Le livre rencontre un beau succès, la véritable identité de l'auteur n'est révélée que plus tard, sur l'édition en Livre de Poche, 2001.

De ses diverses interviews, j'ai relevé : « Il n'y a rien de meilleur pour la santé que de rester en état de créativité. »

Elleon

~

Résumé

  1. La peau de Sharon (Payot - 2000)

Bonne lecture

Posté par Krri à 17:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]