20 avril 2009

Qui a planté Harry Cover ?

de François Thomazeau

qui_a_plante_harry_coverOù l'on retrouve pour la dernière fois Schram & Guigou, les Rmistes justiciers de Marseille.

Une aventure entre western et roman populaire où l'on croise une prostituée au grand coeur, un lanceur de couteaux, un nain plus ou moins malfaisant, un cycliste plus ou moins dopé, un apiculteur transi, une Gitane belle et mystérieuse et des terroristes de pacotille.

Sans oublier les habituels seconds rôles de la série : le flic Blanco, le fait-diversier Charif, le voyou Nino, le sculptural mais peu loquace Mangione avec, en guise de raton laveur, le chien Stronzo, qui parle pour deux.

Éditions L'ÉCAILLER DU SUD


« Dans ce cinquième et dernier volet des aventures de Schram & Guigou, Rmistes justiciers, François Thomazeau donne à ses héros une fin digne d'eux.  Digressions, auto-parodie, clins d'oeil et coups de griffe.  Le choix de l'irrespect et de l'humour toujours.  Un polar anti-social, affublé d'un message à la Salvador puisque la France a la sinistrose.  Faut rigoler. »


Posté par Krri à 17:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Sans queue ni tête

de François Thomazeau

sans_queue_ni_teteLunaire, déjanté, le héros de ce conte cruel est lancé dans une quête désespérée : celle de sa virilité perdue.

Il va traverser un monde hostile de flics, de voyous et de tueurs froids, à la recherche de ce bien précieux qui ne lui sert plus à grand chose, avant de découvrir les vertus de l'absence, de l'amour.

Et peut-être la vérité.

Éditions L'ÉCAILLER DU SUD

Posté par Krri à 17:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Anges à tuer rue Paradis

de François Thomazeau & Jean-Christophe Duchon-Doris

ange_a_tuer__rue_paradisPourquoi Super Beurette avait-elle fait allusion au prénom de Guidicelli, Ange ?

Il savait que la surdouée ne jetait jamais les phrases en l'air, même quand elle ne faisait pas exprès. Elle était comme inspirée sa copine. Un don de Dieu, le second puisqu'elle avait déjà ses guiboles.

Éditions L'ÉCAILLER DU SUD


« Attention bonnes gens, voici une nouvelle enquêtrice qui risque de ne pas vous laisser de marbre.  Née conjointement de la plume amusée de François Thomazeau (les aventures de "Guigou & Schram", RMistes justicier") et de celle plus sérieuse de Jean-Christophe Duchon-Doris (Les nuits blanches du chat botté, L'ordure et le soleil), Super Beurette entre au tableau d'honneur des justiciers marseillais par la voie royale: humour, dérision, mais aussi analyse et implication.  Ses deux auteurs vous le prédisent, quand vous l'aurez rencontrée vous ferez comme eux: vous tomberez sous le charme ! »


Posté par Krri à 17:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Sang et mort

de François Thomazeau

sang_et_mortUn officier de police se précipita vers l'arrière-boutique ou vers ce qu'il en restait, pour secourir les éventuels survivants.

Il ne restait que le mur du fond des toilettes et Giltay en avait refait la peinture. Il était resté fidèle à ses couleurs. Sang et or. Sang surtout.

Éditions ADCAN/PASCAL PETIOT

Posté par Krri à 16:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Qui a brûlé le diable ?

de François Thomazeau

qui_a_brule_le_diableS'il y a bien deux choses sacrées pour Schram & Guigou, c'est la cuisson de la pizza et l'amitié. Alors, qu'un ami cher et néanmoins pizzaiolo se retrouve doré à point dans le four de leur trattoria favorite d'Aix-en-Provence, avec dans la main une pique de cuisson indiquant "à point", et le sang des Rmistes justiciers ne fait qu'un tour de cours Mirabeau.

Pour ne rien arranger, le colossal Marcel Mangione, habituel complice d'enquêtes musclées, perd littéralement la tête, ajoutant un peu de piquant à cette aventure saignante. Que leur vieil ami Rocca ait hérité du Diable et que de curieux phénomènes se produisent dans un vieil hôtel hanté de la ville ne présage rien de vraiment bien non plus.

D'anciennes amourettes déçues tireront-elles nos deux amis d'affaire ? Sans doute pas. Attention : les duettistes marseillais montent à Aix et s'exposent à de cuisants revers.

Éditions L'ÉCAILLER DU SUD

Posté par Krri à 16:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Qui a occis le curé ?

de François Thomazeau

qui_a_occis_le_cureMais qu'est-ce que Schram allait donc faire dans cette clairière ? Ne savait-il donc pas qu'à la Sainte-Baume, les cafards sont les plus gros du monde ? Et les curés les plus morts ?

Des spéléos se perdent dans les trous, des flics karatékas brisent des chênes à mains nues, des scouts baguenaudent, des légionnaires retraités minaudent, un vieux chien philosophe par la grâce d'un sortilège ancien et la grosse Sophie trône.

Schram vient d'avoir 16 ans et on lui offre un cadavre en guise de cadeau d'anniversaire. Heureusement, Guigou veille à l'ombre du radome et du Saint-Pilon. Et Mangione, et Blanco, et même Omar Charif, protagonistes débutants de cette aventure de jeunesse des Rmistes-justiciers.

Éditions L'ÉCAILLER DU SUD

Posté par Krri à 16:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Bonne mère

de François Thomazeau

bonne_merePour une bonne mère, Marianne Roche est une bonne mère. Une moins bonne secrétaire, en revanche, qui n'hésite pas à faire chanter son patron, notaire en vue dans la riante cité phocéenne.

Quelle mouche a donc piqué Marianne ? N'a-t-elle donc pas compris qu'à l'ombre de la Bonne Mère, l'on ne se rebiffe sans dégâts ? Les chantages désespérés ne sont pas forcément les plus beaux.

Éditions L'ÉCAILLER DU SUD

Posté par Krri à 16:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Qui a noyé l'homme-grenouille ?

de François Thomazeau

qui_a_noye_l_homme_grenouilleSchram & Guigou sont sur un bateau. Où l'on retrouve nos amis Guigou et Shram les R. M. Istes justiciers de Marseille, immergés dans une enquête subaquatique et néanmoins arrosée.

Après Qui a tué Monsieur Cul ? le délire continue dans les eaux troubles du Vieux-Port et c'est pas triste.

Éditions MISTERI

Posté par Krri à 16:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Qui a tué Monsieur Cul ?

de François Thomazeau

qui_a_tue_mr_culMarseille, la Canebière, le Vieux Port, ses kiosques à journaux. Parlons-en de ses kiosques ! On a beau vouloir éviter le rapprochement, deux kiosquiers dessoudés en moins d'un mois, à coups de Beretta 93, en plein novembre, ça fait tache. Alors quand vient le tour de Monsieur Cul, ce brave revendeur de littérature cochonne qui ne demandait rien à personne, c'en est trop !

Pour Blanco, le flic blasé, comme pour ses potes Schram et Guigou, les deux justiciers RMIstes, pour Marcel le Chinois ou Sharif le journaleux. Et tout ça pour quoi ? Pour quelques paires de seins sur papier glacé ? Une hécatombe pour des fantasmes bon marché ?

Ah ! Bonne mère. Elle est belle la pègre ! Quel trafic ! Et quelle concurrence.

Éditions J'AI LU

Posté par Krri à 16:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

THOMAZEAU, François

Biographie

François Thomazeau est né en 1961 à Lille. Il est, dans les années 90, l'un des pionniers de la vogue du polar marseillais.

En 1995, il publie La faute à Dégun chez l'éditeur corse Misteri, qui devient l'un des premiers néo-polars situés dans la cité phocéenne avec "Total Khéops" de Jean-Claude Izzo et "Trois jours d'engatse" de Philippe Carrese, sortis la même année (et pour l'ouvrage de Carrese chez le même éditeur). Derrière ces trois précurseurs - précédés en 1994 par Michèle Courbou avec "Les Chapacans" - de nombreux auteurs vont s'engouffrer dans la brèche et relancer par le biais du roman noir, la littérature populaire à Marseille. On peut citer René Merle, Gilles Del Pappas, Jean-Paul Delfino, Georges Foveau, Xavier-Marie Bonnot, Jean Contrucci, Maurice Gouiran, Jean-Christophe Duchon-Doris, Annie Barrière ou Serge Scotto qui tous pratiquent le genre policier à Marseille.

Après "La Faute à Dégun", François Thomazeau se lance dans la série des "RMistes justiciers", narrant les aventures rocambolesques de deux "pieds nickelés" marseillais, Schram & Guigou. La critique sociale affleure sous la forme cocasse de ces ouvrages publiés notamment dans la collection économique Librio. À partir des années 2000, il néglige sa carrière de romancier - malgré l'excellent et noir Bonne Mère ou l'inclassable Sans queue ni tête -, pour se consacrer à l'édition. Il fonde avec plusieurs complices - dont Patrick Coulomb, Michel Martin-Roland, Jean-Christophe Duchon-Doris et Pierre Sérisier -, la maison d'édition L'Écailler du Sud (devenue aujourd'hui L'Écailler). L'aventure et un vrai succès éditorial sinon commercial avec plus de cent ouvrages parus en sept ans, dont certains ont fait une belle carrière en poche ou à l'étranger.

Parallèlement, François Thomazeau rédige de jolis petits guides "bistronomiques" aux Éditions Parigramme : "Au vrai zinc parisien" et "Brasseries de Paris", ainsi qu'un "Guide du Marseille insolite", avec le photographe Sylvain Ageorges. Également journaliste sportif, il a longtemps été chef du service des Sports de l'agence Reuters à Paris et a obtenu en 2005 le "Prix du meilleur article sportif" de l'année décernée par "l'Union Syndicale des Journalistes Sportifs de France" (USJSF)(ancien "Prix Martini"). Dans ce domaine, il publie avec Fabrice Abgrall : "1936: La France à l'épreuve des Jeux olympiques de Berlin", aux Éditions Alvik, et en 2008, toujours avec Fabrice Abgrall, "la Saga des Mousquetaires", chez Calmann-Lévy. Il cosigne le scénario d'un film sur le dopage "Contre la montre", réalisé en 2001 par Jean-Pierre Sinapi. En 2007, il publie deux livres sur le rugby, "Rugby Nostalgie", aux Éditions Hors Collection et un "Petit guide de survie à l'usage de ceux qui ne comprennent rien au rugby", chez Pascal Petiot.

François Thomazeau est aussi traducteur de l'anglais (pour Philip McLaren, Nury Vittachi, Owen Thomas) et dirige une librairie à Paris, L'Écailler, pendant d'une autre librairie du même nom installée à Marseille.

(Sources Wikipedia)

~

Résumés

  1. Bonne mère (L'Écailler du Sud - 2000)
  2. Consulting (Éd. Au Delà du Raisonnable - 2010)
  3. La faute à Dégun (Éd. Méditorial - 1995)
  4. Les anneaux de la honte (L'Archipel - 2012)
  5. Sang et mort (Adcan/Petiot - 2002)
  6. Sans queue ni tête (L'Écailler du Sud - 2003)

~

Série Guigou & Schram

  1. Qui a brûlé le diable ? (L'Écailler du Sud - 2001)
  2. Qui a noyé l'homme-grenouille ? (Éd. Misteri - 1999)
  3. Qui a occis le curé ? (L'Écailler du Sud - 2000)
  4. Qui a planté Harry Cover ? (L'Écailler du Sud - 2005)
  5. Qui a tué Monsieur Cul ? (J'Ai Lu - 1998)

~

Série Super Beurette

  1. Anges à tuer rue Paradis (L'Écailler du Sud - 2003)

~

Autres titres

  • Le maillot jaune s'est échappé
  • Marseille, une biographie
  • Tontons

Bonne lecture

Posté par Krri à 15:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]