25 avril 2009

Au service du diable

de Martin Daneau Alexandre Verne, un policier apparemment sans histoire de Saint-Bruno-de-Montarville, se fait tuer dans sa maison, sous les yeux horrifiés de son épouse qui aperçoit ensuite le meurtrier s'immoler par le feu. Vincent Auger se voit illico chargé de l'enquête. Mais bientôt, des indices révèlent que cette affaire dénote une sophistication qui ne cadre pas avec celle d'un meurtrier suicidaire. C'est ainsi que ses recherches le mèneront d'abord au Centre Mariebourg puis à l'Institut Philippe-Pinel, où il rencontrera le... [Lire la suite]
Posté par Krri à 19:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 avril 2009

DANEAU, Martin

Biographie Né à Granby en 1976, Martin Daneau se maintient parmi les meilleurs de classe au niveau secondaire, où il garde de bons souvenirs de ses cours de théâtre. Au Cégep de Granby—Haute-Yamaska, il termine un DEC en "Science de la Nature", mais décide ensuite de réorienter sa carrière. Avec les années, en plus de son travail à l'aéroport de Bromont puis comme commis de bureau au commerce de son père, il s'intéresse progressivement à l'écriture et à la narration, privilégiant un cheminement autodidacte. C'est ainsi qu'au fil du... [Lire la suite]
Posté par Krri à 19:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 avril 2009

Qui ne tuerait le mandarin ?

de Ruth Rendell Wexford devient-il fou? La vieille femme aux pieds bandés...Celle qui a tenté de lui parler à Shao-Shan...Voilà qu'il la retrouve à Chang-sha! Enfin, ce n'est pas possible! Elle ne le suit quand même pas à travers la Chine ! Pourtant, il l'a de nouveau vue à Kweilin... Non! Cette femme n'existe que dans son imagination. Il a des hallucinations. Et puis, il se passe des choses bizarres autour de lui: la querelle des deux touristes, l'étrange vision de Mr Knighton, la mort de Mr Wrong. Mais comment réfléchir en toute... [Lire la suite]
Posté par elleon à 13:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 avril 2009

La police conduit le deuil

de Ruth Rendell Ann Margolis a disparu. Ce pourrait être une escapade. S'il n'y avait cette lettre anonyme. Un informateur zélé a livré à la police le nom et le signalement de l'assassin. Et même l'heure du crime... Pourtant, tout cela ne mène nulle part. Une tache de sang sur un tapis, un couple suspect aperçu dans l'allée du jardin. C'est tout. Et c'est maigre. Pas de cadavre, pas d'arme, aucune piste sérieuse. À croire qu'il ne s'est rien passé. À moins que... Ce briquet retrouvé sur les lieux du crime, un objet de grande valeur... [Lire la suite]
Posté par elleon à 13:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]